Cotation du 12/08/2020 à 03h22 Once d'Or +0,31% 1 918,55$
  • XD0002747026

L'or porté au plus haut depuis 7 ans par le Covid-19

L'or porté au plus haut depuis 7 ans par le Covid-19

L'once d'or approche désormais des 1.650 dollars l'once sur le marché Comex aux Etats-Unis, soutenu par la crise du coronavirus, qui incite les investisseurs à se réfugier vers les placements ultra-défensifs.

L'or porté au plus haut depuis 7 ans par le Covid-19
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Face aux craintes d'une propagation de l'épidémie du coronavirus chinois dans le monde, l'or connaît un début d'année éblouissant, avec une progression de 8% depuis le 1er janvier. Vendredi, le cours de l'once d'or a bondi de 1,7% pour atteindre 1.648,60$ l'once, pour le contrat à terme d'avril coté sur le Comex, un niveau qu'il n'a plus connu depuis plus de 7 ans, en janvier 2013.

L'argent a lui aussi gagné du terrain vendredi (+1,2% à 18,53$ l'once pour le contrat à terme de mars) et affiche une progression de 4,5% en 5 séances, sa meilleure semaine depuis août 2019.

L'or a de son côté grimpé de 3,9% sur les 5 dernières séances, sa meilleure performance hebdomadaire depuis la semaine du 21 juin 2019. Le métal jaune a accéléré ses gains depuis le 20 janvier, date à laquelle le président chinois Xi Jinping a reconnu la gravité de l'épidémie et a annoncé une série de mesures de mise en quarantaine, assorties de restrictions de circulation dans la province de Hubei, foyer d'origine du virus, et au-delà.

En route vers les 1.850$ si le coronavirus sévit au-delà de juin ?

Depuis, le nombre de victimes n'a cessé de croître, même si le nombre de nouveaux cas dans la province du Hubei semblait marquer le pas ces derniers jours. En revanche, le nombre de malades en dehors du Hubei, en Chine mais aussi à l'étranger, s'est accru depuis 24 heures, faisant craindre que l'épidémie ne devienne une pandémie, avec des conséquences négatives durables pour l'économie mondiale.

En Chine continentale, le bilan s'élevait vendredi soir à 75.465 cas et 2.236 décès. A l'échelle mondiale, l'épidémie concerne 26 pays et territoires en dehors de la Chine continentale, et elle a fait 11 morts, selon un bilan établi par 'Reuters'.

Les stratégistes de Goldman Sachs estiment que le métal jaune pourrait dépasser 1.850$ l'once si le coronavirus ne peut être maîtrisé d'ici à la fin du 2e trimestre.

L'activité en berne aux Etats-Unis en février, selon les indices PMI

L'or a aussi été porté vendredi par les premiers signes montrant que le Covid-19 affecte l'économie américaine. Ainsi, l'activité économique dans le secteur privée s'est contractée en février outre-Atlantique, pour la première fois depuis octobre 2013, mettant en lumière les perturbations de la chaîne d'approvisionnement provoquées par le virus. L'indice PMI composite est ainsi tombé à 49,6, alors que les économistes tablaient sur un niveau de 52,5, après 53,1 en janvier. Un chiffre inférieur à 50 traduit une contraction de l'activité.

L'activité dans les services, qui sont le principal moteur de la croissance aux Etats-Unis, a particulièrement déçu, plongeant à 49,4, contre 53,3 de consensus de place. L'indice manufacturier est ressorti en légère expansion à 50,8, mais le consensus attendait mieux (51,4).

©2020,