Cotation du 28/09/2021 à 12h02 Once d'Or -0,76% 1 737,52$
  • XD0002747026

L'or démarre l'année sur les chapeaux de roues

L'or démarre l'année sur les chapeaux de roues

La résurgence de l'épidémie de Covid-19 et la crainte d'un Sénat américain contrôlé par les Démocrates favorisent le repli vers l'or en tant que valeur refuge.

L'or démarre l'année sur les chapeaux de roues
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après un gain de 25% en 2020, l'or a démarré l'année 2021 en fanfare, soutenu par le retour des inquiétudes sur la situation sanitaire mondiale, par les incertitudes politiques aux Etats-Unis, et par la faiblesse persistante du dollar qui favorise les achats de matières premières.

Mardi soir, le cours de l'once d'or a avancé de 0,40% à 1.954,40$ pour le contrat à terme de février sur le Comex, après avoir bondi de 2,7% lundi, première séance de 2021. L'argent d'échéance mars a lui aussi grimpé lundi de 3,6%, puis de 1% supplémentaires mardi, à 27,64$ l'once.

L'or est de retour à son plus haut niveau depuis début novembre, avant sa glissade liée à l'espoir créé par la mise au point de vaccins efficaces contre le coronavirus, qui a profité aux actifs risqués fin 2020.

La reprise économique menacée par le nouveau variant du Covid-19

Cependant, malgré le démarrage en décembre de la campagne de vaccination contre le Covid-19, l'épidémie a accéléré aux Etats-Unis et en Europe à la faveur des fêtes de fin d'année, malgré l'adoption de nouvelles mesures de restriction.

Le Royaume-Uni a annoncé lundi un reconfinement total jusqu'à la mi-février, face à la propagation rapide d'un nouveau variant du coronavirus, qui s'avère 70% plus contagieux que les précédentes versions. L'Allemagne a annoncé mardi la prolongation de ses mesures de confinement jusqu'à la fin janvier.

Des cas du nouveau variant de Covid (contre lequel les vaccins actuels sont efficaces, selon les experts) ont été constatés dans d'autres pays, notamment aux Etats-Unis, faisant craindre une nouvelle accélération de la pandémie à court terme, en attendant que les campagnes de vaccination montent en puissance. Aux Etats-Unis, le rythme de vaccination est plus lent que prévu, de même qu'en France où la campagne a démarré très timidement.

Le spectre d'une "vague bleue" démocrate favorise aussi l'or

Cet environnement anxiogène, qui avait déjà favorisé l'or en 2020, contribue donc à son rebond en début 2021. Mardi, l'incertitude politique aux Etats-Unis profite aussi au métal précieux, avec une élection serrée en Géorgie pour 2 sièges de sénateurs, qui déterminera le contrôle du Sénat américain.

Si les Démocrates emportent ces deux sièges à l'issue du second tour organisé mardi, le Sénat basculerait du côté démocrate. La Chambre des représentants étant déjà à majorité démocrate, cela donnerait les coudées franches au président-élu Joe Biden pour mettre en oeuvre des réformes "de gauche", notamment des hausses d'impôts pour les entreprises et les Américains les plus riches.

En outre, en cas de "vague bleue" démocrate, les dépenses publiques pourraient aussi déraper sous une législature démocrate favorable à un renforcement de la couverture sociale des Américains. Un cocktail d'endettement massif et de hausses d'impôts pourraient faire chuter les marchés d'actions, entraînant un repli des investisseurs vers les valeurs-refuge comme l'or.

©2021