Cotation du 23/10/2020 à 23h00 Once d'Or -0,13% 1 901,85$
  • XD0002747026

L'Or au sommet, les 2.000 dollars effacés

L'Or au sommet, les 2.000 dollars effacés

Le métal, qui affiche une impressionnante progression de plus de 30% depuis le début de l'année, semble encore avoir de beaux jours devant lui...

L'Or au sommet, les 2.000 dollars effacés
Crédit photo © CPoR

(Boursier.com) — Le métal précieux évolue ce matin au-dessus des 2.000$, sur de nouveaux plus hauts historiques. Porté par son statut de valeur refuge face aux risques politiques et économiques croissants, l'once d'or (prix spot) gagne actuellement 1% à 2.029$ sur le Comex. Le métal, qui affiche une impressionnante progression de plus de 30% depuis le début de l'année, semble encore avoir de beaux jours devant lui. Selon de nombreux observateurs, l'or devrait en effet continuer à grimper alors que les gouvernements et les Banques centrales du monde entier mettent en place de vastes mesures de relance pour faire face au ralentissement de leurs économies.

"Le décor est planté pour que l'or continue à monter", explique à 'Bloomberg', Paul Wong, stratège chez Sprott. "Nous voyons une augmentation des dépenses budgétaires à venir, une politique monétaire extrêmement accommodante en place pendant des années et une reprise économique difficile, comme l'a déclaré la Fed".

A Washington, les négociations entre démocrates et républicains sur le plan de relance pourraient déboucher sur un accord d'ici la fin de semaine selon le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin. "Le rally est compréhensible étant donné que les investisseurs recherchent un éventail plus large d'actifs atténuant les risques maintenant que les rendements des obligations d'État sont si bas", souligne Mohamed El-Erian, conseiller économique chez Allianz. La faiblesse des rendements réels offerts par les autres actifs, obligataires en tête, ainsi que celle du dollar ont en effet contribué à renforcer l'attrait de l'or au cours des dernières semaines.

"Les marchés ont perdu confiance dans le fait que le Congrès approuvera suffisamment de prestations dans un projet de loi de relance, ce qui conduira la Réserve fédérale à élargir son bilan", note pour sa part Lee Ferridge, responsable de la stratégie macro nord-américaine pour State Street Global Markets. "L'augmentation des achats d'obligations par le biais de l'assouplissement quantitatif de la Fed et l'augmentation de la masse monétaire feront finalement baisser la valeur du dollar".

"Malgré la tendance haussière et les facteurs macroéconomiques en faveur de l'or, le rythme auquel les prix se sont appréciés augmente le risque de correction", avertit néanmoins Avtar Sandu, senior manager chez le courtier Phillip Futures. "Toutefois, les arguments en faveur de l'or restent intacts, les taux réels bas soutenant les prix plus élevés".

©2020,