Cotation du 18/02/2019 à 11h32 Once d'Or +0,45% 1 323,95$
  • FIXAM - QS0010039905

L'once d'or s'enfonce sous les 1.200$, malgré la crise turque

L'once d'or s'enfonce sous les 1.200$, malgré la crise turque

La vigueur du billet vert continue de pénaliser le métal jaune, nonobstant les événements en Turquie...

L'once d'or s'enfonce sous les 1.200$, malgré la crise turque
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'once d'or ne relève toujours pas la tête. Après avoir enfoncé récemment le seuil pivot des 1.200 dollars, sur un plancher depuis mars 2017, le cours du métal jaune poursuit sa décrue ce mercredi, en recul de 0,5% à 1.188 dollars. Comme l'ensemble des matières premières, le prix de l'or est pénalisé par la vigueur du dollar alors que ce facteur prend le dessus sur tout autre considération, y compris les turbulences sur la livre turque.

Découragement des opérateurs

L'or, qui évolue dans un canal de 1.000-1.400 dollars l'once depuis le début 2014, a cédé près de 13% de sa valeur depuis son pic du 11 avril dernier à plus de 1.365 dollars, dans un contexte d'appréciation de la devise américaine. De quoi susciter le découragement des investisseurs avec, à la clé, une forte décollecte dans les fonds dédiés aux métaux précieux cet été.

Frein à la demande

Selon les spécialistes, la force du billet vert, qui a nettement progressé face à l'euro notamment depuis l'exacerbation de la crise économique et monétaire en Turquie, a pour conséquence d'annihiler l'effet "valeur refuge" dont bénéficie habituellement le métal jaune en temps de crise économique ou géopolitique. Comme l'or est négocié en dollars, il devient plus cher pour les investisseurs avec l'appréciation du billet vert, freinant ainsi la demande.

Avis positifs

Parmi les stratèges des grandes banques, de plus en plus de voix s'élèvent malgré tout pour juger les cours de l'or sous-évalués actuellement. C'est le cas de Bank of America Merrill Lynch Global Research qui, dans une récente étude, souligne l'évolution divergente avec les autres classes d'actifs, actions en tête. L'établissement financier américain note notamment que la "relique barbare" est tombée à son plus bas niveau par rapport au S&P 500 depuis 2002.

©2018-2019,

Partenaires de Boursier.com