Cotation du 22/01/2022 à 00h00 Pétrole Brent -0,55% 87,890$
  • LCO - XC0009677409

Gaz : les prix refluent en Europe, Nord Stream 2 "est prêt", affirme Poutine

Gaz : les prix refluent en Europe, Nord Stream 2 "est prêt", affirme Poutine

Le président russe Vladimir Poutine, a affirmé mercredi que le gazoduc Nord Stream 2 est prêt pour exporter du gaz, affirmant que cela contribuerait à calmer la flambée des prix de l'énergie en Europe.

Gaz : les prix refluent en Europe, Nord Stream 2 'est prêt', affirme Poutine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après leur envolée à de nouveaux records le 21 décembre, les cours du gaz ont fortement reculé ces derniers jours en Europe. Mercredi soir, le prix du gaz de référence, le TTF néerlandais, s'affichait à 103,90 euros le mégawattheure (MWh) pour le contrat à terme de janvier, en baisse de 2,8% par rapport à la veille, et en chute de plus de 40% par rapport au sommet de plus de 180 euros atteint peu avant Noël.

Mercredi, le président russe Vladimir Poutine, a affirmé que le gazoduc Nord Stream 2 est prêt pour exporter du gaz, affirmant que cela contribuerait à calmer la flambée des prix de l'énergie en Europe.

Impact positif immédiat, promet Poutine

"Je souhaite féliciter Gazprom et vos partenaires dans Nord Stream 2 pour la finalisation des travaux et la création de cette grande liaison supplémentaire qui est prête à fonctionner", a ainsi déclaré Vladimir Poutine lors d'une réunion gouvernementale à laquelle prenait part le patron de Gazprom, Alexeï Miller.

Vladimir Poutine a ajouté que l'ouverture du gazoduc "aura à coup sûr un impact immédiat sur les prix sur les marchés. Et tous les pays, tous les consommateurs dans ces pays qui utilisent du gaz russe, le ressentiront eux aussi", a ajouté le président russe.

Les tensions ukrainiennes compliquent la donne

Le projet Nord Stream 2, qui relie la Russie à l'Allemagne, a été achevé (avec retard) en septembre, mais il attend la certification de Berlin et de l'Union européenne, sur fond d'opposition des Etats-Unis et d'autres pays, dont l'Ukraine, qui y voient une manière pour Moscou d'accroître son influence économique et politique sur l'Europe.

Les tensions sur la situation à la frontière ukrainienne ont encore envenimé la situation : Washington a indiqué avoir obtenu de Berlin des garanties sur des mesures contre le gazoduc en cas d'offensive russe contre l'Ukraine. Sauf coup de théâtre, la certification de Nord Stream 2 par les autorités allemandes n'est pas attendue avant la fin du premier semestre 2022.

Des prix du gaz multipliés par plus de 5 depuis le début 2021

Avant les déclarations de Vladimir Poutine, les cours du gaz avaient déjà fortement chuté ces derniers jours, après des informations de presse faisant état de nombreux navires transportant du gaz naturel liquéfié faisant route depuis l'Amérique vers l'Europe, ce qui réduira la tension sur l'offre.

Toutefois, depuis le début 2021, où il cotait environ 19,5 euros/MWh, le gaz européen a vu son prix être multiplié par plus de 5. La reprise économique mondiale après la paralysie de 2020 due au Covid-19 s'est accompagnée d'une forte demande mondiale d'énergie, faisant exploser les prix du pétrole et du gaz.

Cette envolée des prix de l'énergie a contribué à l'accélération de l'inflation et a mis en difficulté financière de nombreux ménages. Face à ces tensions, le gouvernement français a mis en place cet automne un "bouclier tarifaire" constitué d'un blocage des prix du gaz et d'un plafonnement de ceux de l'électricité jusqu'à la fin 2022.

©2021-2022

Actualités Pétrole Brent

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités