Cotation du 08/07/2020 à 04h18 Pétrole Brent -0,19% 43,000$
  • LCO - XC0009677409

Donald Trump ne veut pas laisser tomber l'industrie pétrolière américaine !

Donald Trump ne veut pas laisser tomber l'industrie pétrolière américaine !

Alors que le baril de brut décroche à nouveau ce mardi, le président américain affirme que son administration travaille sur un plan visant à mettre de l'argent à la disposition du secteur...

Donald Trump ne veut pas laisser tomber l'industrie pétrolière américaine !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Donald Trump vole au secours de l'industrie pétrolière américaine ! Alors que le baril de brut décroche à nouveau ce mardi, le président américain affirme que son administration travaille sur un plan visant à mettre de l'argent à la disposition de l'industrie pétrolière pour éviter d'énormes pertes d'emplois après la chute des prix.

"Nous ne laisserons jamais tomber la grande industrie pétrolière et gazière américaine", a déclaré D.Trump dans un tweet. "J'ai chargé le secrétaire à l'énergie et le secrétaire au trésor de formuler un plan qui mettra des fonds à disposition afin que ces entreprises et ces emplois très importants soient assurés pour longtemps !"

Selon les données de 'Bloomberg', l'industrie du pétrole et du gaz a déjà supprimé près de 51.000 emplois sur le seul mois de mars, une réduction de 9% qui devrait s'accentuer avec l'effondrement des cours. Un niveau qui gonfle par ailleurs de 15.000 si l'on tient compte des emplois auxiliaires tels que la construction, la fabrication d'équipements de forage et le transport maritime, selon BW Research Partnership, un cabinet de recherche, qui a analysé les données du ministère du travail combinées aux données de l'enquête menée par la firme elle-même auprès d'environ 30.000 entreprises du secteur.

"Nous constatons qu'entre cinq et sept années de croissance de l'emploi ont été anéanties en un mois", souligne Philip Jordan, vice-président de la société. "Ce qui rend la situation un peu effrayante, c'est que ce n'est que le début. Le mois d'avril ne sent pas bon du tout pour le pétrole et le gaz".

©2020,