Accueil
»
Introductions
»
Conseil X-FAB

Conseil sur l'introduction en Bourse de X-FAB

28/03/2017 à 16h05

Introduction sur le compartiment A

(Boursier.com) — Semi-conducteurs. Le fabricant de semi-conducteurs belge X-Fab signe l'une des plus importantes introductions en Bourse de Paris depuis bien longtemps dans le secteur des nouvelles technologies, en l'occurrence, une dizaine d'années : la société pourra lever jusqu'à près de 500 Millions d'Euros et sa capitalisation boursière se fixera entre 1 et 1,3 milliard d'euros. Voilà près d'un an et l'apparition de Maisons du Monde, que les investisseurs parisiens ne s'étaient pas vu présenter une opération de cette envergure. La forte croissance de X-Fab devrait séduire les investisseurs : la société affiche un bond de 55% de son chiffre d'affaires en l'espace de deux ans seulement, grâce à la croissance externe mais aussi à la vive progression de son marché.

Corbeil-Essonnes. X-FAB est en fait une fonderie spécialisée pour les technologies des semi-conducteurs à signaux analogiques/mixtes. Des pièces qui apportent une valeur ajoutée importante aux clients (Automobile, Industrie, Santé) et se traitent sur des volumes plus restreints que ceux de fonderies plus importantes dans le secteur des semi-conducteurs. X-FAB réalise aussi des circuits intégrés sur mesure. La société détient six sites de production en Allemagne, en Malaisie aux États-Unis et désormais en France suite au rachat du site Altis de Corbeil-Essonnes après sa liquidation. Le site désormais le plus important du groupe et dans lequel une partie des fonds levés en Bourse va être investie. La capacité actuelle totale de production de X-Fab avoisine 94 000 plaquettes de silicium traitées en équivalent plaquettes de 200 mm par mois.

Melexis. La société est détenue par ses fondateurs l'homme d'affaires flamand Roland Duchâtelet, par Françoise Chombar, CEO de Melexis et Rudi De Winter, tous trois logés sous la holding Xtrion qui ne vendra aucune action lors de l'offre, pourtant composée à hauteur de 200 ME de titres existants (et 250 ME en augmentation de capital). Xtrion sera tenu par une période de lock-up de trois ans. A noter que Xtrion est aussi l'actionnaire de référence de Melexis, coté sur Euronext Bruxelles avec qui X-Fab réalise une part très significative de ses ventes. Cette introduction d'envergure devrait rencontrer le succès en Bourse de Paris, les investisseurs étant sevrés de beaux dossiers alliant à la fois croissance et taille importante. Les perspectives de X-FAB ont de quoi rassurer et séduire avec plus de 635 M$ de chiffre d'affaires en 2017 avec un taux de marge d'EBITDA de 19 à 20%. A titre de comparaison, un STMicroelectronics affiche un peu plus de 14% en 2016. Et le marché appréciera aussi la perspective de moyen terme tracée par X-FAB : plus de 750 M$ de revenus en 2019 et une nette progression du taux de marge d'EBITDA supérieur à 27%. La valorisation, un peu plus de 9 fois l'EBITDA 2017 en milieu de fourchette, n'est pas trop chère payée au regard des perspectives de croissance et de rentabilité.

Souscrire.

Arnaud Bivès — ©2017-2021, Boursier.com