»
»
Conseil Tronics

Conseil sur l'introduction en Bourse de Tronics

02/02/2015 à 10h45

Introduction sur Alternext

(Boursier.com) -- Virage en 2013. Tronics est un spécialiste des MEMS, microsystèmes électromécaniques, et des capteurs, qui ont des applications diverses comme l'exploration sismique des sols, la stabilisation des drones, la capture de mouvements sur smartphones... Tronics, présent surtout sur trois secteurs (Défense, Industrie et Médical), est parvenu à construire une position à côté des géants du domaine en raison d'un positionnement de niche, sur des petites séries délaissées par ces derniers. Fournisseur quasi exclusif de Sercel dans l'exploration pétrolière pendant longtemps, Tronics a entamé un virage en 2013, ayant constaté le risque que constitue le fait de ne dépendre que d'un seul donneur d'ordre. Disposant désormais de 15 à 20 clients, la société devrait encore poursuivre cette diversification.

Levier sur la rentabilité. Tronics, en pertes en 2013 en raison des difficultés de Sercel, vraisemblablement autour de l'équilibre en 2014, affichait, en 2012, un niveau de rentabilité opérationnelle de 16%. La question est de savoir si la société dispose aujourd'hui des leviers pour retrouver rapidement ce niveau et même le dépasser. Des éléments plaident pour le 'oui' , comme le taux d'utilisation réduit des capacités de production, autour de 40%, qui promet une augmentation de chiffre d'affaires peu coûteuse. La société sera ainsi attendue sur les volumes commercialisés et devra surfer sur un marché, en croissance estimée de près de 20% par an en moyenne sur les prochaines années. La levée de fonds a d'ailleurs pour but la conquête de nouveaux clients grâce au renforcement de la force commerciale. Enfin, on peut estimer que la société dispose d'une certaine visibilité sur son chiffre d'affaires pour les prochains exercices, l'activité d'ingénierie, la moitié de l'activité actuelle, constituant un indicateur pour de futures ventes.

Thales. Tout l'enjeu du dossier réside donc dans la capacité de la société à concrétiser une forte croissance permettant de retrouver des niveaux de rentabilité conséquents. Les analystes couvrant le dossier à l'occasion de l'introduction visent environ 21 ME de chiffre d'affaires en 2016 et un résultat opérationnel positif, autour de 2 ME. Face à ces estimations, la valorisation, à 40 ME en milieu de fourchette, n'est pas donnée... Pour autant, elle traduit le fait que Tronics est bien placé et dispose d'atouts majeurs pour réussir, dans un marché en pleine expansion. Thales l'a compris et a décidé de prendre un ticket de 6 ME (dont 3 ME fermes et prioritaires) au capital, ayant identifié la technologie de Tronics comme pertinente pour son industrie. On a envie de faire de même, mais en consacrant un ticket raisonnable, les exemples cotés dans le domaine ne laissant pas que des bons souvenirs aux investisseurs qui ont constaté la cyclicité du secteur...

Souscrire à titre spéculatif pour jouer la croissance du marché des capteurs.

Arnaud Bivès — ©2015-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com