Accueil
Introductions
Conseil Toosla

Conseil sur l'introduction en Bourse de Toosla

07/12/2021 à 18h13

Introduction sur Euronext Growth

(Boursier.com) — Location de voitures. Toosla explique vouloir "réenchanter" la location de voiture. Le verbe est bien choisi pour une société qui compte tout simplement se faire une petite place parmi les acteurs traditionnels de la locations de voitures que sont les Hertz, Ada ou autres... Toosla a commencé à attaquer de front le marché avec une flotte de 300 voitures déployée à Paris. L'aventure débute, mais la société est ambitieuse. Elle compte multiplier par 20 son parc, à 6.000 voitures en 2025, à travers 16 villes contre 2 seulement à ce jour. Le tout doit, selon ses calculs, aboutir à 80 ME de chiffre d'affaires et à un EBITDA ajusté de 35%. En 2021, ces deux éléments seront respectivement de 4 ME et proche de l'équilibre.

Modèle. La question est de savoir si Toosla va parvenir à ses fins. Son modèle repose sur une application facile d'usage et un certain nombre d'options comme la remise du véhicule à l'endroit demandé. Un modèle en rupture avec celui, connu, en agences et qui correspond moins aux usages des citadins aujourd'hui. L'international et notamment Madrid dans un premier temps va constituer le premier axe de développement de Toosla. Lancée le 17 mai dernier dans la capitale espagnole, l'application a reçu trois premières commandes dès le 1er jour et la société explique que son développement reproduit celui constaté à Paris. Toosla se fera connaîtra via le digital ce qui ne plombera pas ses comptes en frais marketing et de publicité.

Petit ticket. A la manière des deux dernières opérations, Grolleau et Berkem, petites par leur taille d'offre et de capitalisations, on tentera un petit ticket au capital de cette société ambitieuse qui devrait parvenir à se faire une place sur des marchés de plus de 2 MdsE dans chaque pays européen (2,8 MdsE pour la France). La capitalisation boursière proposée lors de cette opération, autour de 18 ME, valorise déjà un début de réussite de la société. Et Toosla n'aura donc que peu de marges de manoeuvre par rapport à ses objectifs ambitieux sous peine de parcours boursier compliqué. Mais s'ils sont confirmés, et que les temps de passage avant les objectifs 2025 sont encourageants, alors le titre dispose d'un vrai potentiel... Nous pensons qu'elle est capable d'y parvenir. En outre, elle n'aura besoin que de 5,5 ME levés lors de cette IPO pour assurer son développement, dans la mesure où ce renforcement des fonds propres lui permettra de négocier au mieux des crédits bancaires suffisants pour gonfler sa flotte.

Souscrire.

Arnaud Bivès — ©2021-2022, Boursier.com