»
»
Conseil Kalray

Conseil sur l'introduction en Bourse de Kalray

30/05/2018 à 12h00

Introduction sur Euronext Growth

(Boursier.com) -- Hyper croissance. Les amateurs d'hyper croissance vont être servis ! Non pas par un bel historique d'envolée du chiffre d'affaires, mais par des promesses. Celles de la société Kalray qui d'un chiffre d'affaires de moins de 1 ME en 2017, pense être en mesure d'atteindre plus de 100 ME en 2022 ! Comment est-ce possible ? Grâce au lancement commercial, en 2019, de processeurs au coeur de nouveaux systèmes intelligents. Les processeurs de demain, qui ont nécessité dix années de recherche et plus de 60 ME d'investissements de la part de Kalray, issu du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) de Grenoble. L'explosion des données à traiter et à analyser en temps réel vont nécessité ces processeurs dotés de puissance de calcul élevée. Convaincu de leur supériorité sur le marché, la société pense être en mesure de s'emparer de parts de marché très rapidement sur des marchés naissants. Des actionnaires de renom en sont aussi convaincus et accompagne Kalray : la BPI, Safran, l'Alliance Renault-Nissan.

Véhicule autonome. L'Alliance, qui d'ailleurs, table sur ces processeurs pour son futur véhicule autonome. Ce sera un des marchés à conquérir pour Kalray. Encore balbutiant certes, du coup la société a préféré ne pas le prendre en compte dans... sa prévision de 100 ME en 2022 ! Soit une possibilité de bonne surprise en cas de décollage ! Le terme de " relais de croissance " n'est même pas à la hauteur... La société est en tout cas prête, technologiquement, pour ce décollage et vient lever 35 ME en Bourse pour se structurer, puisque 40% de la somme seront dédiés au développement commercial.

Petit ticket. La réussite boursière de la société va donc reposer sur la réussite commerciale du processeur. Outre sa puissance de calcul importante et sa capacité à traiter plusieurs fonctions critiques en parallèle et en temps réel, le processeur Kalray est peu énergivore et est programmable pour s'adapter aux besoins de ses clients. Premier marché en vue, celui des cartes d'accélération dédiées aux datacenters. S'il s'agit d'un marché encore naissant de moins de 150 ME en 2017, le doublement de taille attendu chaque année devrait conduire Kalray à adresser un marché supérieur à 1 Md$ d'ici 2021. Il est évident que les nouveaux marchés nécessitant ces processeurs ultra puissants vont connaître une forte croissance. Celle attendue par la société ? Sa taille encore modeste et le niveau de valorisation autour de 85 ME, nous incitent à ne miser qu'un ticket modeste à l'occasion de cette introduction. Le climat boursier actuellement tendu pourrait aussi chahuter la bonne marche de la levée de fonds... Si elle réussit, il faudra garder à l'esprit que la société n'aura pas le droit à l'erreur commercialement, sous peine de déconvenue boursière...

Souscrire. Un ticket de petite taille...

Arnaud Bivès — ©2018, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com