Accueil
Introductions
Conseil Entech

Conseil sur l'introduction en Bourse de Entech

21/09/2021 à 15h25

Introduction sur Euronext Growth

(Boursier.com) — Stockage. Entech est la 25ème société à lancer son introduction en Bourse de Paris depuis le 1er janvier. La société est cataloguée comme une "greentech", proposant des solutions de production et de stockage d'énergies renouvelables ainsi que la mise en place de systèmes intelligents de pilotage et de gestion des réseaux électriques. Elle fournit aussi des solutions de production et de stockage de l'hydrogène vert, activité encore embryonnaire, mais appelée à se développer, et sans doute déjà bien valorisée lors de cette IPO.

230 projets. La société, aussi jeune soit-elle (créée en 2016), va déjà dégager, cette année (exercice clos le 31/03 prochain), 17 ME de chiffre d'affaires, soit pas loin du double de ce lui de l'an passé (9,43 ME). Pour la suite, Entech s'est plié aux demandes de "guidances" des investisseurs et annonce un chiffre d'affaires d'environ 130 ME et une marge d'EBITDA de l'ordre de 20% pour 2025. Une ambition forte et comme toujours à double tranchant pour une société qui s'introduit... Elle sert évidemment à justifier la valorisation proposée (qui va tendre vers les 100 ME environ) et va devenir le juge de paix des investisseurs... Gare aux révisions à la baisse! Dans l'immédiat, on peut faire confiance au Management qui multiplie les contrats. Entech a ainsi déjà réalisé plus de 230 projets au niveau local, national et international (Afrique, Asie), pour le compte des leaders du marché de l'énergie : EDF, Engie, Voltalia. Les investissements l'ont détournée l'an passé de sa trajectoire de rentabilité, mais la perte nette assumée est tout à fait maîtrisée (-0,34 ME).

Engagements. Entech va bénéficier d'engagements de souscription de la part d'investisseurs institutionnels pour 13 ME, soit 60% du montant initial de l'offre, qui se retrouve logiquement sécurisée. Pas n'importe quels investisseurs, puisque la société a séduit Mirova (6 ME), la CDC (2,36 ME), Eiffel Investment (2 ME), Vatel (2 ME) et Inocap (0,35 ME). Aux côtés de ces investisseurs, et du fondateur Christopher Franquet qui demeurera majoritaire à l'issue de l'IPO, on pourra tenter un petit ticket lors de cette introduction en Bourse, pour miser sur l'essor des EnR, celui à venir de l'hydrogène et plus particulièrement sur la technologie de la société qui a déjà commencé à faire ses preuves commercialement. Un "petit" ticket, car nous gardons à l'esprit les difficiles parcours boursiers des titres introduits en Bourse depuis le 1er janvier, mais aussi le parcours semé d'embûche qui attend Entech, dans sa volonté d'atteindre les 130 ME de chiffre d'affaires en 2025.

Souscrire.

Arnaud Bivès — ©2021, Boursier.com