»
»
Conseil Budget Telecom

Conseil sur l'introduction en Bourse de Budget Telecom

14/09/2006 à 16h12

Introduction sur Alternext

(Boursier.com) -- Bas coûts. Le "hard discount" se décline aujourd'hui au niveau de tous les secteurs économiques. Celui des télécoms ne déroge pas à la règle. Il est même l'un de ceux qui regorgent d'acteurs ayant adopté ce "business model", après l'ouverture du marché à la concurrence. Parmi tous les acteurs du secteur, l'opérateur Budget Telecom fait figure de pionnier. Créée en 1999, la société compte 100.000 clients aujourd'hui. La croissance moyenne de l'activité entre 2002 et 2005 a été de 63%. Elle a dépassé les 14 ME en 2005. Entre 2005 et 2009, cette croissance devrait être moins élevée, mais les analystes s'attendent tout de même à un rythme moyen proche de 30% par an. Pour bien comprendre quelle est l'activité du groupe, il faut s'attacher à analyser sa clientèle...

Acteur de niche. Le groupe se positionne en effet comme un acteur de niche sur des segments clairement identifiés et pas vraiment investis par les leaders du marché : communautés étrangères résidants en France, les expatriés et les ménages non éligibles à une offre " dual ou triple play ". Trois segments sont ainsi investis par le groupe : la téléphonie longue distance BtoC : offre historique du groupe, la société opère sur ce marché via une large gamme de services : prépayés call back et No spéciaux. La téléphonie grand public : principal relais de croissance depuis 2004 au travers du forfait illimité "le moins cher du marché" pour les appels nationaux en présélection. Dans ce domaine, la société mise sur Internet et a complété son offre avec le lancement d'une offre ADSL double play depuis juin dernier. L'activité de FAI représente un vecteur de croissance au cours des prochaines années, elle est actuellement marginale pour Budget Telecom. Enfin, troisième et dernier segment d'intervention de Budget Telecom : la téléphonie longue distance BtoB (marque blanche et téléboutiques).

Moins cher... Le PER 2006 de la société ressort autour de 15, en prenant en compte le milieu de fourchette : 11,30 Euros. Abordable, puisque les comparables, Iliad, Freenet ou Tele2, cotés en Europe, se négocient à des niveaux beaucoup plus élevés : respectivement 28, 25 et 34,5 pour les PER 2006. Mais à 15 fois ses bénéfices 2006, Budget Telecom se traite aussi à peine plus cher que les opérateurs historiques, qui n'affichent pas les mêmes perspectives de croissance de leur activité et de leurs bénéfices. La société est certes d'une taille plus modeste, il n'empêche que si ses objectifs de développement sont respectés, avec une rentabilité qui suit, l'action est digne d'intérêt à ce niveau... Après Xiring, c'est donc un deuxième dossier qui se révèle abordable en cette rentrée boursière... Et dans ces conditions, l'appétit des investisseurs pourrait de nouveau être grand...

MISE A JOUR DU 27/09 SELON LES NOUVELLES MODALITES

Le milieu de fourchette, désormais de 10,60 Euros, rend le titre encore plus attrayant, avec un PER 2006 autour de 12/13. La direction s'est par ailleurs engagée a ne céder que 118.678 actions, contre plus de 800.000 auparavant. C'était l'une des raisons du report de l'introduction : les investisseurs n'avaient pas été rassurés par cette sortie du capital des actionnaires fondateurs...

On peut souscrire en milieu de fourchette...

Arnaud Bivès — ©2006-2019, Boursier.com

Partenaires de Boursier.com