Cotation du 13/12/2018 à 19h51 Dow Jones Industrial +0,31% 24 602,33
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : tente de se stabiliser après l'euphorie

Wall Street : tente de se stabiliser après l'euphorie
Wall Street : tente de se stabiliser après l'euphorie

(Boursier.com) — Wall Street, qui s'était envolé hier suite aux propos rassurants du Patron de la Fed, reperd un peu de terrain ce jeudi soir à trois heures de la clôture. Jerome Powell avait déclenché l'euphorie des salles de marché hier soir en expliquant que les taux d'intérêt étaient actuellement "juste en-dessous" d'un niveau qui serait considéré comme "neutre" pour l'économie. Une annonce qui laisse entendre qu'une "pause" dans le resserrement monétaire de la Réserve Fédérale est envisageable à court terme... Les investisseurs, qui viennent de prendre connaissance de quelques indicateurs économiques US contrastés, suivront dans la soirée la publication des "minutes" de la dernière réunion FOMC de la Fed. Le DJIA perd actuellement 0,17% à 25.322 pts, le Nasdaq cède 0,17% à 7.278 pts, et le S&P500 recule de 0,14% à 2.739 pts.

Concernant la question commerciale, le président américain Donald Trump doit rencontrer son homologue chinois Xi Jinping, en marge du sommet du G20 qui débutera demain, vendredi 30 novembre, dans la capitale argentine...

Du côté du pétrole, le prix sont au rebond, avec un baril WTI qui retrouve les 51,8$ (+3%).

D'après un rapport gouvernemental ce jeudi, les revenus personnels des ménages américains pour le mois d'octobre sont ressortis en augmentation de +0,5% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus. Les dépenses personnelles de consommation pour le mois d'octobre ont quant à elles progressé de +0,6% en comparaison du mois précédent, contre +0,4% de consensus. L'indice ajusté des prix ('core PCE') a augmenté de +0,1% par rapport au mois de septembre, contre +0,2% de consensus.

D'après le Département américain au travail, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage sont ressorties au nombre de 234.000 (+10.000), contre 220.000 de consensus de place et 224.000 une semaine auparavant.

D'après la National Association of Realtors américaine ce jeudi, les promesses de ventes de logements aux États-Unis pour le mois d'octobre 2018 sont ressorties en baisse de -2,6% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de 0 et une hausse de 0,5% un mois auparavant. L'indice du mois d'octobre atteint 102,1, contre 104,8 pour la lecture révisée de septembre.

VALEURS A SUIVRE

Dollar Tree (+5%) dévoile ses résultats du troisième trimestre. Le résultat net est de 281,8 M$ (1,18$ par action), contre 239,9 M$ (1,01$ par action) un an avant. Les ventes montent de 4,2% à 5,54 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,14$, pour des ventes de 5,55 Mds$. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 1%, contre 1,4% de consensus. Sur 2018, le groupe vise désormais des ventes entre 22,72 et 22,83 Mds$ (contre une précédente fourchette de 22,75/22,97 Mds$), pour un bpa entre 4,86 et 4,95$ (contre une précédente fourchette de 4,85/5,05$).

Abercrombie & Fitch (+18%) publie ses résultats du troisième trimestre. Les ventes s'élèvent à 861,2 M$, contre 859,1 M$ il y a un an. Les profits sont de 24,8 M$, contre 10,6 M$ sur le T3 2017. Le bénéfice par action ressort à 0,35$, contre 0,15$ un an avant. En base ajustée, le bpa s'affiche à 0,33$, contre 0,30$ un an plus tôt. A magasins comparables, les ventes sont en croissance de 3%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa de 0,20$, pour des ventes de 853 M$.

Express (-10%) publie ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 8 M$ (0,11$ par action), contre 6 M$ (0,08$ par action) un an avant. Les ventes montent de 2% à 515 M$. A magasins comparables, les ventes sont stables. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,10$, pour des ventes de 505 M$. Sur le T4, le groupe vise un bpa compris entre 0,11 et 0,20$, contre 0,31$ de consensus. A magasins comparables, les ventes sont attendues en baisse de 5 à 7%.

GameStop (stable) va publier aujourd'hui ses résultats du troisième trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,57$, pour des revenus de 2 Mds$. Un an avant, sur la même période, le distributeur de jeux vidéo avait enregistré un bénéfice par action de 0,54$, et des revenus de 1,99 Md$. Lors de la publication des comptes du T2, le groupe avait annoncé viser, sur 2018, des ventes en baisse de 2 à 6 %, pour un bpa entre 3 et 3,35$.

HP (-3%) publiera ce jeudi 29 novembre, après la clôture de Wall Street, ses résultats trimestriels (quatrième trimestre fiscal 2018). Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,54$, pour des revenus de 15,1 Mds$. Un an avant, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,44$, pour des revenus de 13,9 Mds$. Pour mémoire, sur l'exercice fiscal 2019, HP vise un bénéfice par action GAAP compris entre 2,04 et 2,14$, et non-GAAP entre 2,12 et 2,22$.

Walt Disney (stable) annonce une hausse de son dividende semestriel, qui passe ainsi de 0,84 à 0,88$ par action. Il sera versé le 10 janvier 2019 aux actionnaires enregistrés le 10 décembre 2018.

Apple (-1%). D'après nos informations, le broker Canaccord Genuity maintient sa recommandation "acheter" sur le titre à Wall Street, mais abaisse, de 250 à 225$, son objectif de cours.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com