Cotation du 18/01/2019 à 22h43 Dow Jones Industrial +1,38% 24 706,35
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : sans tendance, négociations commerciales sous surveillance

Wall Street : sans tendance, négociations commerciales sous surveillance
Wall Street : sans tendance, négociations commerciales sous surveillance
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street s'affiche en ordre dispersé ce jeudi soir à trois heures de la clôture, dans le calme, temporisant en attendant d'en savoir plus concernant les négociations commerciales en cours entre la Chine et le Etats-Unis. Les dernières nouvelles sur le sujet laissent toujours penser que les discussions sont en bonne voie... Le DJIA progresse de 0,12% à 24.555 pts, le Nasdaq fléchit de 0,58% à 7.056 pts, et le S&P500 recule de 0,21% à 2.645 pts.

La Banque centrale européenne vient, comme attendu, de laisser ses taux directeurs inchangés au terme de sa réunion de politique monétaire du 13 décembre. Le principal taux directeur, le taux de refinancement reste à 0,00%. Le Conseil des gouverneurs s'attend toujours à ce que les taux directeurs de la BCE restent à leurs niveaux actuels au moins jusqu'à l'été 2019 et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour assurer la poursuite de la convergence durable de l'inflation vers des niveaux inférieurs, mais proches de 2% à moyen terme. Comme anticipé, le Conseil indique que son programme de rachats d'actifs se terminera à la fin du mois. Le Conseil des gouverneurs entend procéder au réinvestissement intégral des remboursements au titre du principal des titres arrivant à échéance acquis dans le cadre du programme d'achats d'actifs (asset purchase programme, APP) pendant une période prolongée après la date à laquelle il commencera à rehausser ses taux directeurs et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour maintenir des conditions de liquidité favorables et un degré élevé de soutien monétaire. L'institution a légèrement revu à la baisse ses estimations de croissance (zone euro) pour 2018 et 2019, à respectivement 1,9% et 1,7%, contre 2% et 1,8% attendus précédemment. La hausse du PIB pour 2020 et 2021 est anticipée à 1,7% et 1,5%.Concernant l'évolution des prix, la BCE a revu à 1,8% sa prévision d'inflation pour cette année (1,7% auparavant) et à 1,6% son estimation pour 2019 (contre 1,7%). La BCE table sur une inflation de 1,7% en 2020 et de 1,8% en 2021.

La Chine et les États-Unis poursuivent leurs échanges sur les questions commerciales. Les deux pays demeurent en contact étroit, à en croire un porte-parole du ministère chinois au Commerce cité ce jour par Reuters. Le porte-parole, Gao Feng, affirme que toute délégation commerciale américaine serait la bienvenue. Interrogé à propos des récents échanges téléphoniques entre les responsables chinois et américains, Gao Feng a affirmé que les deux parties échangeaient leurs points de vue sur le calendrier et la feuille de route pour les prochaines étapes. "A l'heure actuelle, les deux parties sont en contact étroit. La Chine invite les États-Unis à se rendre en Chine pour des consultations et est disposée à se rendre aux Etats-Unis pour des entretiens", a encore déclaré Gao.Par ailleurs, la Chine a acheté mercredi au moins 500.000 tonnes de soja américain. Il s'agit du premier achat important depuis la rencontre de Trump et Xi en Argentine le 1er décembre. "Le soja a toujours été un produit d'importation important en provenance des États-Unis", a ajouté Gao, soulignant l'énorme demande sur le marché intérieur.

D'après le Département américain au travail ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires américaines au chômage pour la semaine close le 8 décembre 2018 sont ressorties au nombre de 206.000, contre un consensus de place de 228.000 et un niveau révisé (en légère hausse) à 233.000 sur la semaine antérieure. Les inscriptions nouvelles ressortent donc en retrait de 27.000 en comparaison de la semaine antérieure. La moyenne à quatre semaines est également meilleure que prévu, à 224.750 contre 228.500 de consensus de place.

Les prix américains à l'import et à l'export pour le mois de novembre 2018, également publiés ce jeudi, sont ressortis quant à eux en assez forte baisse. Ainsi, les prix à l'import de novembre ont régressé de 1,6% en comparaison du mois précédent, contre -1% de consensus. Les prix à l'export ont décliné de 0,9% par rapport au mois d'octobre 2018, contre +0,1% de consensus. En glissement annuel, en comparaison du mois de novembre 2017, les prix à l'import ont tout de même augmenté de 0,7%, alors que les prix à l'export ont grimpé de 1,8%.

Enfin, la Première ministre britannique a remporté le vote de défiance demandé par les "Brexiters" durs. Avec cette victoire politique, Theresa May conserve une petite chance de faire adopter le projet d'accord avec l'UE sur les conditions du Brexit.

VALEURS A SUIVRE

Apple (+1%) a dévoilé ce jeudi de nouveaux investissements aux Etats-Unis. Le groupe californien à la pomme va investir environ 1 milliard de dollars pour la construction d'un second campus au Texas, dans le nord d'Austin. Le groupe de Cupertino va aussi consacrer 10 milliards de dollars à de nouveaux centres de données sur les cinq prochaines années. L'ambition du groupe est de créer 20.000 emplois aux Etats-Unis, où il compte actuellement environ 90.000 salariés. Le nouveau campus texan d'Apple abritera 5.000 nouveaux salariés dans un premier temps, avec une capacité d'expansion jusqu'à 15.000 employés. Le nouveau centre comprendra des fonctions de recherche et développement, d'ingénierie, de finance et de vente. Apple entend aussi établir des sites à Culver City, San Diego et Seattle, et renforcer sa présence à Boulder et Pittsburgh dans les trois prochaines années. 1.000 emplois de plus sont programmés à Culver City, San Diego et Seattle.

Ciena (+8%) a publié ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 64 M$ (0,34$ par action), contre 1,16 Md$ (7,32$ par action) un an avant. En base ajusté, le bpa ressort à 0,53$, contre 0,32$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus grimpent de 21% à 899 M$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,48$, pour des revenus de 862 M$.

Mylan (stable). Le fabricant américain de médicaments génériques a affirmé que l'Office américain des brevets et des marques avait rejeté les accusations de violation de brevet de la société pharmaceutique française concernant deux formulations de son médicament phare, l'insuline Lantus. L'USPTO aurait invalidé les brevets de la formulation du Lantus de Sanofi, déclare Mylan, évoquant une étape cruciale fournissant aux victimes américaines de diabète la possibilité d'accéder à des traitements génériques plus abordables...

Adobe Systems (stable) et Costco Wholesale (-1%) publieront leurs derniers comptes trimestriels après bourse ce jeudi à Wall Street. General Electric s'envole de son côté de 8%, porté par une note de JP Morgan, qui passe à "neutre" sur le dossier.

Coca-Cola(+1%). Le broker UBS a dégradé, de "acheter" à "neutre", sa recommandation sur le titre à Wall Street. L'objectif de cours est fixé à 51$.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com