Cotation du 21/05/2018 à 22h47 Dow Jones Industrial +1,21% 25 013,29
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : sans tendance malgré les taux et Amazon

Wall Street : sans tendance malgré les taux et Amazon
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street, qui s'est offert hier une nette hausse, dopé par une publication solide de Facebook et une accalmie du côté des taux obligataires, hésite autour de l'équilibre ce vendredi soir à trois heures de la clôture... La saison des résultats se poursuit aux Etats-Unis, avec les comptes d'Intel, Microsoft, Amazon, ExxonMobil ou encore Starbucks aujourd'hui, en attendant ceux d'Apple mardi prochain. Du côté des taux, le rendement des T-Bonds à 10 ans se maintient sous la barre des 3% (à 2,96% actuellement). Sur le front économique américain, les investisseurs ont pris connaissance en cette fin de semaine d'une croissance du PIB plus solide que prévu au premier trimestre et d'un indice du sentiment des consommateurs (Université du Michigan) au-dessus des attentes. Le DJIA perd 0,06% à 24.308 pts, le Nasdaq recule de 0,07% à 7.113 pts, et le S&P500 monte de 0,12% à 2.670 pts.

D'après un rapport gouvernemental aux Etats-Unis ce vendredi, le PIB américain du premier trimestre 2018, en première lecture, a progressé sur un rythme annualisé de +2,3% en comparaison du trimestre antérieur, contre un consensus de place logé à +2% et une croissance de 2,9% au quatrième trimestre 2017. L'indice des prix rattaché au PIB s'est affiché pour sa part en progression au rythme de +2% sur ce premier trimestre, contre 2,4% de consensus. Les dépenses réelles de consommation aux USA se sont appréciées quant à elles sur un rythme de +1,1% au premier trimestre 2018, en ligne avec le consensus, contre +4% au T4.

L'indice américain du coût de l'emploi pour le premier trimestre 2018 est ressorti en augmentation de +0,8% en comparaison du trimestre antérieur, contre +0,7% de consensus. L'évolution en glissement annuel ressort à +2,7% au T1.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan atteint 98,8 en avril 2018 (lecture finale), contre 98 de consensus et 97,8 pour l'estimation antérieure.

VALEURS A SUIVRE

Intel (-1%). Le groupe vient de publier ses résultats du premier trimestre. Les revenus montent de 9% en glissement annuel, à 16,1 Mds$. Les bénéfices grimpent de 50% à 4,5 Mds$. Le bénéfice par action ressort ainsi à 0,93$, contre 0,61$ un an plus tôt. En non-GAAP, le bénéfice par action s'affiche à 0,87$, contre 0,66$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,72$, pour des revenus de 15 Mds$. Sur le second trimestre, le groupe vise des revenus de 16,3 Mds$ (plus ou moins 500 M$), pour un bpa entre 0,80 et 0,90$. Sur 2018, les revenus sont attendus à 67,5 Mds$ (plus ou moins 1 Md$), pour un bpa d'environ 3,85$.

Amazon.com (+4%). Le groupe a dévoilé ses comptes du premier trimestre. Les ventes grimpent de 43% à 51 Mds$. Le résultat opérationnel flambe de 92% à 1,93 Md$. Les bénéfices s'élèvent à 1,63 Md$ (3,27$ par action), contre 724 M$ (1,48$ par action) un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,24$, pour des ventes de 49,9 Mds$. Sur le second trimestre, le groupe vise des ventes comprises entre 51 et 54 Mds$, pour un résultat opérationnel entre 1,1 et 1,9 Md$.

Microsoft (+1%). Le géant américain a annoncé ses comptes du troisième trimestre fiscal 2018. Les revenus grimpent de 16% à 26,82 Mds$, avec une hausse de 17% pour les revenus "Productivity and Business Processes", de 17% également pour les revenus "Intelligent Cloud", et de 13% pour les revenus "More Personal Computing". Le résultat opérationnel monte de 23% à 8,29 Mds$. Les bénéfices progressent de 35% à 7,42 Mds$, faisant ressortir un bénéfice par action de 0,95$, en hausse de 36%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,85$, pour des revenus de 25,8 Mds$.

Starbucks (-2%) a présenté ses comptes du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 660 M$ (0,47$ par action), contre 653 M$ (0,45$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,53$, en hausse de 18% en glissement annuel. Les revenus montent de 14% à 6,03 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,53$, pour des revenus de 5,9 Mds$. Les ventes "comparables" sont en croissance de 2%. Sur 2018, le groupe vise un bpa entre 2,48 et 2,53$.

ExxonMobil (-3%) annonce ses comptes du premier trimestre. Les bénéfices sont de 4,65 Mds$, contre 4,01 Mds$ un an avant. Le bénéfice par action ressort ainsi à 1,09$, contre 0,95$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 68,2 Mds$, contre 58,7 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action trimestriel de 1,13$, pour des revenus de 63,6 Mds$.

Mattel (+2%) a annoncé ses comptes du premier trimestre. La perte nette ressort à 311 M$ (0,90 par action), contre une perte de 113 M$ (0,33$ par action) un an avant. Les ventes reculent de 4% à 708 M$. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestriel de 0,39$, pour des ventes de 688 M$. Le groupe annonce par ailleurs la nomination, effective immédiatement, de Ynon Kreiz au poste de nouveau CEO. Margo Georgiadis a de son côté quitté ses fonctions pour "poursuivre de nouvelles opportunités".

Expedia (+8%) publie ses résultats du premier trimestre. Le groupe affiche une perte de 137 M$ (0,91$ par action), contre une perte de 86 M$ (0,57$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'affiche à 0,46$, contre un bénéfice par action de 0,05$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus montent de 15% à 2,51 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestriel de 0,46$, pour des revenus de 2,4 Mds$

Baidu (+3%) présente ses résultats du premier trimestre. Les revenus sont de 3,33 Mds$, en hausse de 31% en glissement annuel. Les bénéfices s'élèvent à 1,1 Md$, faisant ressortir un bénéfice par action de 2,98$. En non-GAAP, le bpa s'affiche à 2,60$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,7$, pour des revenus de 3,3 Mds$.

Rockwell Collins (stable) annonce ses comptes du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 237 M$, faisant ressortir un bénéfice par action de 1,43$, contre 1,27$ un an plus tôt. Le bpa ajusté ressort à 1,81$, contre 1,39$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus grimpent de 62% à 2,18 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,76$, pour des revenus de 2,1 Mds$.

Colgate-Palmolive (+1%) publie ses résultats du premier trimestre. Les bénéfices s'élèvent à 634 M$ (0,72$ par action), contre 570 M$ (0,64$ par action) un an avant. Les revenus ressortent à 4 Mds$, contre 3,76 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,73$, pour des revenus de 4,02 Mds$.

Moody's (-1%) publie ses résultats du premier trimestre. Les bénéfices sont de 373 M$, contre 246 M$ un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,02$, en hausse de 35%. Les revenus grimpent de 16% à 1,12 Md$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,80$, pour des revenus de 1,1 Md$. Sur 2018, le groupe vise toujours un bpa entre 7,65 et 7,85$.

Chevron (+1%) dévoile ses comptes du premier trimestre. Les bénéfices sont de 3,64 Mds$ (1,90$ par action), contre 2,68 Mds$ (1,41$ par action) un an avant. Les revenus grimpent de 37,7 Mds$, contre 33,4 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,48$, pour des revenus de 40,9 Mds$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Wall Street : sans tendance malgré les taux et Amazon

Partenaires de Boursier.com