Cotation du 17/10/2018 à 22h54 Dow Jones Industrial -0,36% 25 706,68
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : sans tendance, en attendant Trump et Juncker

Wall Street : sans tendance, en attendant Trump et Juncker
Wall Street : sans tendance, en attendant Trump et Juncker
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street reste en ordre dispersé ce mercredi soir à trois heures de la clôture, alors que les investisseurs doivent digérer une quantité importante de publications trimestrielles. Texas Instruments, Boeing, Coca-Cola ou encore General Motors viennent ainsi de dévoiler leurs résultats du second trimestre, en attendant ceux de Ford, AMD, Facebook ou encore Qualcomm ce soir, après la clôture. Sur le front économique américain, les opérateurs ont pris connaissance des ventes de logements neufs sous les attentes, et également d'une forte baisse des stocks commerciaux de brut US, poussant ainsi les prix à la hausse, avec un baril WTI de retour sur les 69,6$. Le DJIA perd actuellement 0,16% à 25.201 pts, le Nasdaq grimpe de 0,62% à 7.889 pts, et le S&P500 gagne 0,27% à 2.828 pts...

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont atteint 631.000 unités en juin 2018, contre 668.000 de consensus, et 666.000 en mai 2018 (contre 689.000 en première lecture).

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont chuté de 6,1 millions de barils lors de la semaine close au 20 juillet, à 404,9 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux reculé de 2,3 millions de barils, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont baissé de 0,1 million de barils.

La journée sera par ailleurs marquée par la rencontre entre Donald Trump et le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, outre-Atlantique. Les discussions tourneront évidemment principalement autour des questions commerciales et du protectionnisme des Etats-Unis... "L'Union européenne vient à Washington (...) pour négocier un accord commercial. J'ai une idée pour eux. Les Etats-Unis et l'UE lèvent tous les droits de douanes, les barrières et les subventions ! On pourrait appeler cela le marché libre et le commerce juste. J'espère qu'ils le feront, nous sommes prêts - mais eux non", a écrit Donald Trump sur Twitter...

Concernant la Chine, Trump poursuit ses attaques sur Twitter : "La Chine cible nos agriculteurs, qu'ils savent que j'aime et que je respecte, comme moyen de continuer à leur permettre de profiter des États-Unis. Ils sont vicieux dans ce qui sera leur tentative ratée. Nous étions gentils - jusqu'à maintenant! La Chine a fait 517 milliards de dollars sur notre dos l'année dernière".

VALEURS A SUIVRE

Texas Instruments (stable) vient de publier ce soir ses résultats du second trimestre. Les revenus montent de 9% à 4,02 Mds$. Les bénéfices sont de 1,41 Md$, contre 1,06 Md$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort ainsi à 1,40$, contre 1,03$ un an avant. En base ajustée, le bpa s'affiche à 1,37$. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,32$, pour des revenus de 3,97 Mds$. Sur le troisième trimestre, le groupe vise des revenus entre 4,11 et 4,45 Mds$, pour un bpa entre 1,41 et 1,63$.

Boeing (-2%) publie ses comptes du deuxième trimestre. Le résultat net ressort à 2,20 Mds$ (3,73$ par action), contre 1,75 Md$ (2,87$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 3,33$, contre 2,49$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus montent de 5% à 24,26 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,25$, pour des revenus de 24 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais des revenus entre 97 et 99 Mds$, contre une précédente fourchette de 96/98 Mds$. Le bpa annuel est quant à lui toujours attendu entre 14,30 et 14,50$.

Facebook (+2%) publiera ce soir, mercredi 25 juillet, après la clôture de Wall Street, ses résultats du second trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 1,72$, pour des revenus de 13,4 Mds$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 1,32$ et des revenus de 9,3 Mds$.

UPS - United Parcel Service (+5%) présente ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 1,49 Md$ (1,71$ par action), contre 1,38 Md$ (1,58$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 1,94$, en hausse de 23%. Les revenus s'élèvent à 17,46 Mds$, contre 15,93 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa de 1,92$, pour des revenus de 17,3 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa entre 7,03 et 7,37$.

General Motors (-6%) annonce ses résultats du deuxième trimestre. Le résultat net s'affiche à 2,38 Mds$ (1,66$ par action), contre 1,66 Md$ (1,09$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 1,81$, en recul de 4,2%. Les revenus baissent de 0,6% à 36,8 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,78$, pour des revenus de 37 Mds$. Sur 2018, le groupe, évoquant une hausse récente et significative du coût des matières premières, vise désormais un bénéfice par action ajusté de 6$, contre un consensus de place logé à 6,4$...

AT&T (-4%) a dévoilé ses résultats du second trimestre. Les profits sont de 5,1 Mds$, contre 3,9 Mds$ sur le T2 2017. Le bénéfice par action ressort à 0,81$, contre 0,63$ un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 0,91$, contre 0,79$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 39 Mds$, contre 39,8 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,85$, pour des revenus de 39,2 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa d'environ 3,50$. AT&T rappelle avoir finalisé l'acquisition de Time Warner le 14 juin dernier et se prépare à mettre la main sur AppNexus.

Coca-Cola (+1%) dévoile ses résultats du second trimestre. Les profits sont de 2,32 Mds$ (0,54$ par action), contre 1,37 Md$ (0,32$ par action) un an avant. Le bénéfice par action ajusté ressort à 0,61$, en hausse de 3% en glissement annuel. Les revenus s'élèvent à 8,93 Mds$, contre 9,70 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,60$, pour des revenus de 8,55 Mds$.

Lululemon Athletica (+2%) annonce la nomination, effective le 20 août prochain, de Calvin McDonald au poste de CEO du groupe. Calvin McDonald était précédemment Président et CEO de Sephora Americas. Laurent Potdevin, qui dirigeait la société depuis 2014, avait quitté son poste en février dernier.

AMD (stable) publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, ses résultats du second trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,13$, pour des revenus de 1,72 Md$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,02$ et des revenus de 1,22 Md$. Lors de la publication des comptes du premier trimestre 2018, AMD avait annoncé viser, sur le T2, des revenus d'environ 1,725 Md$ (plus ou moins 50 M$).

Qualcomm (stable) publiera ce soir, après la clôture de Wall Street, ses résultats du troisième trimestre fiscal 2018. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,71$, pour des revenus de 5,2 Md$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,83$ et des revenus de 5,3 Mds$. Lors de la publication des comptes du second trimestre fiscal 2018, Qualcomm avait annoncé viser, sur le T3 fiscal, des revenus compris entre 4,8 et 5,6 Mds$, pour un bpa entre 0,65 et 0,75$.

Boston Scientific (+1%) présente ses comptes du deuxième trimestre. Les bénéfices sont de 555 M$ (0,40$ par action), contre 146 M$ (0,11$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 0,41$, contre 0,32$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 2,49 Mds$, contre 2,26 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,34$, pour des revenus de 2,47 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais des revenus entre 9,80 et 9,88 Mds$ (contre une précédente fourchette de 9,75/9,90 Mds$). Le bpa annuel est quant à lui toujours attendu entre 1,37 et 1,41$.

Fiat Chrysler Automobiles (-15%). Sergio Marchionne, patron du constructeur automobile Fiat Chrysler Automobiles, est décédé, annonce la famille Agnelli qui contrôle le constructeur automobile italo-américain. "Malheureusement, ce que nous redoutions est arrivé. Sergio Marchionne, l'homme et l'ami, s'en est allé", a déclaré dans un communiqué John Elkann, représentant de la famille Agnelli et président de FCA. Le groupe avait annoncé il y a quelques jours une nette dégradation de la santé de l'homme de 66 ans. "Concernant la santé de Sergio Marchionne, FCA annonce avec une profonde tristesse qu'au cours de cette semaine des complications imprévues sont apparues alors que M. Marchionne se remettait d'une intervention chirurgicale et que cela s'est dégradé de manière significative au cours des dernières heures", avait alors indiqué FCA. Mike Manley, jusqu'à présent patron de la marque Jeep, va assumer les fonctions de Sergio Marchionne alors que John Elkann, président de Fiat Chrysler et héritier de la famille Agnelli, devient président de Ferrari, dont Louis Camilleri devient l'administrateur délégué.

Fiat Chrysler Automobiles vient par ailleurs d'abaisser ses objectifs 2018 après avoir publié des résultats inférieurs aux attentes pour le second trimestre.

Northrop Grumman (-5%) publie ses résultats du second trimestre. Le résultat net ressort à 689 M$ (3,93$ par action), contre 555 M$ (3,16$ par action) un an avant. Les ventes montent de 10% à 7,1 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,85$, pour des revenus de 7,1 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais un bpa compris entre 16,60 et 16,85$, contre une précédente fourchette de 16,20/16,45$. Les ventes sont quant à elles toujours attendues à environ 30 Mds$.

Corning (+6%) annonce ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 738 M$ (0,78$ par action), contre 439 M$ (0,42$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 0,38$, contre 0,39$ un an plus tôt. Les ventes montent de 10% à 2,7 Mds$. Les ventes "core" sont quant à elles de 2,8 Mds$ (+9%). Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,37$, pour des revenus de 2,7 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais des ventes d'environ 11,3 Mds$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com