Cotation du 02/07/2020 à 23h19 Dow Jones Industrial +0,36% 25 827,36
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : sans réelle tendance, la colère gronde aux Etats-Unis

Wall Street : sans réelle tendance, la colère gronde aux Etats-Unis
Wall Street : sans réelle tendance, la colère gronde aux Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street est attendue proche de l'équilibre à l'ouverture sur fond de haute tension dans plusieurs grandes villes américaines à la suite du décès de George Floyd, homme noir victime de violences policières. Les manifestations se sont multipliées ces derniers jours aux quatre coins du pays, parfois accompagnées de pillages et de destructions de commerces. Une escalade de la violence qui a conduit les gouverneurs de deux douzaines d'États, dont le Minnesota, la Californie, l'Illinois et Washington, à faire appel à la Garde nationale, alors que les autorités locales ont imposé par endroits des mesures de couvre-feu, du jamais vu depuis les émeutes ayant suivi l'assassinat de Martin Luther King en 1968.

Par ailleurs, si la publication d'un indice PMI manufacturier chinois au-dessus de la barre des 50 en mai, signe d'expansion de l'activité, a de quoi rassurer, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis pourrait faire son retour au premier plan. En effet, si la réponse de Donald Trump à l'adoption par le parlement chinois d'une nouvelle loi sur la sécurité à Hong Kong a jusqu'ici été plutôt limitée, des responsables du gouvernement chinois auraient demandé aux grandes entreprises agricoles d'État de suspendre leurs achats de certains produits agricoles américains...

Sur le front macroéconomique, l'indice PMI manufacturier de mai, l'indice ISM manufacturier de mai et les dépenses de construction d'avril seront à suivre cet après-midi outre-Atlantique.

Les valeurs

* Pfizer est sous pression en pré-séance après l'annonce de résultats préliminaires décevants d'une étude clinique sur son traitement contre le cancer du sein Ibrance. Selon le géant pharmaceutique américain, le traitement est "peu susceptible de montrer une amélioration statistiquement significative" dans les résultats des patients. "Nous sommes déçus par ce résultat. Le cancer du sein est une des principales causes de décès dans le monde et retarder ou prévenir le développement de maladies métastatiques est un besoin important non satisfait. PALLAS est une étude de grande envergure qui comprend de nombreux sous-groupes et nous collaborons activement pour déterminer si certains patients pourraient bénéficier d'un traitement adjuvant avec l'association de palbocytes", a déclaré Chris Boshoff, directeur du développement chez Pfizer.

* Facebook. Certains salariés sont en colère contre Mark Zuckerberg ! Contrairement à Twitter, le premier réseau social au monde a indiqué qu'il ne prendrait pas de mesures coercitives contre un post de Donald Trump à la suite de la mort de George Floyd, victime de violences policières. Un positionnement qui a provoqué une vague d'indignation au sein de la communauté Facebook. "Déçus" et "très inquiets", plusieurs employés de Facebook ont condamné la décision de Zuckerberg sur Twitter, avec des commentaires comme "Mark a tort" et "ne rien faire est inacceptable".

Le milliardaire a fini par réagir sur son fil Facebook : "Je me suis battu toute la journée pour savoir comment répondre aux tweets et aux messages du président. Personnellement, j'ai une réaction viscérale négative à ce genre de rhétorique clivante et incendiaire ... Mais je suis responsable de réagir non seulement à titre personnel, mais aussi en tant que dirigeant d'une institution attachée à la liberté d'expression... Je ne suis pas du tout d'accord avec la façon dont le Président a parlé de cela, mais je crois que les gens devraient pouvoir le constater par eux-mêmes, parce qu'en fin de compte, la responsabilité des personnes en position de pouvoir ne peut être engagée que lorsque leur discours est examiné au grand jour".

* Eli Lilly. Le groupe pharmaceutique a commencé à tester un traitement expérimental par anticorps contre le Covid-19. Il s'agit de la première étude de ce type menée au niveau mondial. L'étude évaluera la sécurité et la tolérabilité chez les patients hospitalisés avec le Covid-19 et les premiers résultats sont attendus d'ici la fin juin.

* Zynga. Le groupe de divertissements s'offre Peak, l'une des sociétés de jeux mobiles les plus performantes au monde, pour 1,8 milliard de dollars en actions et en numéraire. Peak a notamment développé Toon Blast et Toy Blast, deux jeux très populaires aux Etats-Unis. La transaction devrait être clôturée au troisième trimestre 2020. Le groupe américain a parallèlement légèrement rehaussé ses prévisions de résultats annuels (qui ne tiennent pas compte de Peak), anticipant désormais un Ebitda ajusté de 223 M$, contre 210 M$ précédemment, pour des revenus de 1,690 Md$ contre 1,650 Md$.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !