Cotation du 10/07/2020 à 23h09 Dow Jones Industrial +1,44% 26 075,30
  • DJIND - US2605661048

Wall Street reprend de la hauteur

Wall Street reprend de la hauteur
Wall Street reprend de la hauteur
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote américaine tente de se reprendre ce vendredi, après une séance hésitante hier sur fond de craintes sanitaires. Le S&P500 se redresse de 1,2% avant bourse ce jour, le DJIA de 1,3% et le Nasdaq de 1,1%. Le baril de brut WTI grimpe de 3,4% sur le Nymex à 40,1$. L'once d'or monte de 0,8% à 1.744$.

Les marchés boursiers se redressent, alors que les autorités chinoises ont affirmé qu'après 158 nouveaux cas de coronavirus recensés en une semaine à Pékin, la situation était désormais "sous contrôle" - au prix de nouveaux confinements et de tests massifs. La Chine a fait état ce vendredi de 25 nouveaux cas à Pékin et de 32 nouveaux cas en Chine continentale - données de la Commission nationale de santé. Hier, Wu Zunyou, épidémiologiste en chef du Centre chinois de prévention et de contrôle des maladies, s'est montré toutefois rassurant sur le sujet en déclarant que le foyer de Pékin serait maîtrisé.

La séance boursière du jour pourrait cependant se montrer volatile avec la journée des 'Quatre Sorcières', marquée par l'arrivée à échéance de plusieurs options et contrats à terme sur les indices actions. Hier, les places européennes avaient terminé en déclin avec les craintes de deuxième vague, suite à l'augmentation des nouveaux cas de coronavirus dans certains États américains et en Chine. Wall Street avait clôturé pour sa part en ordre dispersé, avec un gain de 0,33% sut le Nasdaq mais un repli de 0,15% du DJIA, indice historique américain. Le S&P500 grappillait 0,06% à la clôture.

Selon les derniers chiffres de l'Université Johns Hopkins, plus de 8,5 millions de cas de contamination au nouveau coronavirus auraient été recensés depuis le début de l'épidémie, dont 2,191 millions aux USA, 978.142 au Brésil, 568.292 en Russie et 380.532 en Inde. Le virus aurait fait 454.513 morts dans le monde depuis son apparition, dont 118.435 aux Etats-Unis, 47.748 au Brésil et 42.373 au Royaume-Uni. 34.514 décès sont déplorés en Italie et 29.606 en France.

Sur le front économique outre-Atlantique ce jour, il n'y aura aucune statistique notable de conjoncture hormis celle de la balance des comptes courants (déficit courant de -104,2 Mds$ très proche du consensus pour le premier trimestre 2020), alors que les derniers chiffres relatifs à l'activité américaine ont accrédité le scénario d'une reprise en 'V'. Eric Rosengren, Randal Quarles et surtout Jerome Powell de la Fed, interviendront dans la journée.

En Europe, la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a indiqué aux chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE que la zone euro se dirigeait vers une chute de 13% de son PIB au deuxième trimestre, a appris Reuters de plusieurs sources européennes. Elle a ajouté que la zone euro pourrait tout de même connaître un rebond de 5,2% en 2021, selon les sources de l'agence. Le Conseil européen se réunit ce jour en visioconférence pour débattre notamment du projet de plan de relance de la Commission.

Les valeurs

AMC Entertainment a annoncé la réouverture d'environ 450 cinémas aux Etats-Unis, programmée le 15 juillet. Le retour à une pleine capacité est espéré fin novembre pour Thanksgiving.

T-Mobile US. Le président de l'Allemand Deutsche Telekom a affirmé viser la première place sur le marché américain avec sa filiale T-Mobile US, qui vient de finaliser le rachat de Sprint.

Chesapeake Energy, qui devrait se placer sous protection de la loi sur les faillites, a précisé avoir décidé de ne pas régler environ 13,5 millions de dollars d'intérêts sur sa dette dus le 15 juin. Le groupe pétrolier ajoute que sa capacité d'emprunt a été réduite par les créanciers.

Textron a suspendu la production de simulateurs de vol dans son usine de Montréal. Le groupe aéronautique va supprimer 1.950 postes dans plusieurs filiales. Il table sur un recul des revenus de sa marque d'avions d'affaires Cessna et de ses services de maintenance au sol.

Alphabet. Le Conseil d'Etat a rejeté vendredi un recours de Google contre une amende de 50 millions d'euros infligée au géant américain des services en ligne pour défaut d'information de ses utilisateurs et manque de transparence.

Facebook a annoncé jeudi avoir retiré des posts et des publicités publiés pour la campagne de réélection du président américain Donald Trump, pour violation de la politique de la compagnie à l'égard de la haine raciale.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !