Cotation du 18/12/2018 à 18h58 Dow Jones Industrial +1,29% 23 897,72
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : rechute !

Wall Street : rechute !
Wall Street : rechute !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street replonge ce mardi soir à trois heures de la clôture, alors que les craintes autour des questions commerciales restent vives malgré le fragile accord temporaire conclu ce week end entre les Etats-Unis et la Chine. Les investisseurs se remettent par ailleurs à redouter un ralentissement de l'économie américaine comme en témoigne le recul du rendement des Treasuries à dix ans. Le DJIA rend 2,12% à 25.278 pts, le Nasdaq chute de 2,44% à 7,261 pts, et le S&P500 perd 2,02% à 2.734 pts. Rappelons que les marchés US seront exceptionnellement fermés demain...

Trump vient de livrer une série de tweets, au sujet de ces négociations commerciales. "Les négociations avec la Chine ont déjà commencé. Sauf prolongation, elles se termineront 90 jours après la date de notre merveilleux et très chaleureux dîner avec le président Xi en Argentine. Bob Lighthizer travaillera en étroite collaboration avec Steve Mnuchin, Larry Kudlow, Wilbur Ross et Peter Navarro, afin de déterminer si oui ou non un RÉEL accord avec la Chine est actuellement possible. S'il l'est, nous le réaliserons. La Chine est censée commencer à acheter des produits agricoles (américains) et plus immédiatement. Le président Xi et moi-même souhaitons que cet accord soit conclu, et ce sera probablement le cas. Mais sinon, souvenez-vous que je suis un Homme de Tarif. Lorsque des personnes ou des pays viennent piller la grande richesse de notre nation, je veux qu'ils paient pour le privilège de le faire. Ce sera toujours le meilleur moyen de maximiser notre pouvoir économique. Nous prenons actuellement des milliards de dollars en tarifs douaniers. RENDONS L'AMERIQUE DE NOUVEAU RICHE", a ainsi lancé le Président américain.

Le témoignage de Jerome Powell à Washington prévu demain a été reporté du fait de la journée commémorative. Quoi qu'il en soit, la prochaine réunion de la Fed, celle des 18 et 19 décembre, approche quant à elle à grands pas. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un taux des 'fed funds' porté entre 2,25 et 2,50% le 19 décembre est désormais de 83,5%. Il s'agirait ainsi de la quatrième hausse des taux d'un quart de point de l'année 2018... En outre, John Williams, le Président de la Fed de New York, anticipe comme il se doit de nouvelles hausses des taux l'année prochaine. Ce responsable constate notamment la très bonne forme de l'économie américaine, qui milite pour de nouveaux durcissements monétaires.

VALEURS A SUIVRE

Apple (-3%). L'un de ses fournisseurs, Cirrus Logic, ayant abaissé ses prévisions de revenus. Il s'agit donc d'un nouvel avertissement d'un partenaire du groupe californien à la pomme, ce qui accrédite la thèse d'un ralentissement de la demande frappant le principal produit du groupe, à savoir l'iPhone. HSBC a par ailleurs dégradé, de "acheter" à "conserver", sa recommandation sur le dossier.

AutoZone (+5%) a annoncé ses comptes du premier trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 351,4 M$ (13,47$ par action), contre 281 M$ (10$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 2,64 Mds$, contre 2,59 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 12,21$, pour des ventes de 2,59 Mds$. A magasins comparables, les ventes US sont en croissance de 2,7%, contre 2% de consensus.

Dollar General (-7%) a publié ses résultats du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 334,1 M$ (1,26$ par action), contre 252,5 M$ (0,93$ par action) un an avant. Les ventes montent de 8,7% à 6,42 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,27$, pour des ventes de 6,4 Mds$. A magasins comparables, les ventes US sont en croissance de 2,8%. Sur 2018, le groupe vise désormais des ventes en hausse de 9% (contre une précédente fourchette de 9/9,3%), pour un bpa entre 5,85 et 6,05$ (contre une précédente fourchette de 5,95/6,15$).

Toll Brothers (-1%), le promoteur immobilier américain, fléchit à Wall Street ce mardi, le groupe ayant annoncé une première baisse en plus de quatre ans de ses commandes trimestrielles, affecté par la hausse des taux et des prix. Pour le quatrième trimestre, le groupe a affiché des revenus en augmentation de 21% à 2,46 Mds$, ainsi qu'un bpa de 2,08$ à comparer à un consensus de 1,83$. Le bénéfice net est ressorti à 311 M$, en progression de plus de 60%. Sur l'année 2019, Toll espère des livraisons unitaires allant de 1.350 à 1.550 logements, à un prix moyen de 850.000-880.000$.

Thomson Reuters (+2%) a annoncé la suppression de 3.200 postes, 12% de ses effectifs, d'ici 2020, dans le cadre d'un plan de rationalisation des activités et de renforcement de l'efficacité. Le fournisseur d'informations et de données destinées aux professionnels de la finance, du juridique ou des médias, vise une croissance des ventes annuelles de 3,5% à 4,5% d'ici 2020, hors impact des acquisitions.

Marvell Technology (-3%) publiera ses résultats du troisième trimestre ce soir. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,32$, pour des revenus de 844 M$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,34$ et des revenus de 616 M$. Lors de la publication des comptes du T2, Marvell avait annoncé viser, sur le T3, des revenus compris entre 825 et 865 M$, pour un bpa logé entre 0,30 et 0,34$.

Hewlett Packard Enterprise (-2%) dévoilera également ce soir ses résultats du quatrième trimestre fiscal. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,43$, pour des revenus de 7,84 Mds$. Un an avant, sur la même période, le groupe avait enregistré un bénéfice par action de 0,31$ et des revenus de 7,66 Mds$. Lors de la publication des comptes du T3 fiscal, HPE avait annoncé viser, sur l'exercice, un bpa compris entre 1,50 et 1,55$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com