Cotation du 12/12/2018 à 18h35 Dow Jones Industrial +1,57% 24 751,67
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : prudence avant Apple et la Fed

Wall Street : prudence avant Apple et la Fed
Wall Street : prudence avant Apple et la Fed
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street hésite à nouveau ce lundi soir à trois heures de la clôture, malgré une tentative de progression à l'ouverture, soutenu notamment par l'annonce de plusieurs opérations de fusions et acquisition en ce début de semaine (Marathon Petroleum / Andeavor, Sprint /T-Mobile US ou encore Sainsbury et Asda). Du côté des valeurs, McDonald's grimpe après des résultats plus solides que prévu, et Apple s'offre un rebond en attendant sa publication trimestrielle demain soir. Les investisseurs suivront par ailleurs le communiqué monétaire de la Fed mercredi soir, au terme de deux jours de réunion FOMC. Le Dow Jones monte désormais de 0,10% à 24.336 pts, le Nasdaq cède 0,49% à 7.084 pts, et le S&P500 recule de 0,25% à 2.663 pts.

A noter que le taux de rendement des T-Bonds à 10 ans se maintient toujours sous la barre psychologique des 3% (2,942% actuellement).

D'après le rapport gouvernemental du jour, les revenus personnels des ménages américains pour le mois de mars 2018 sont ressortis en augmentation de +0,3% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus. Les dépenses personnelles de consommation pour le mois de mars ont quant à elles progressé de +0,4% en comparaison du mois précédent, en ligne avec le consensus. L'indice ajusté des prix ('core PCE') est en hausse de +0,2% par rapport au mois précédent, conforme aux attentes, et monte de +1,9% en glissement annuel (contre +2% de consensus).

L'indice PMI de Chicago pour le mois d'avril 2018 est ressorti à 57,6, contre 57,8 de consensus de place et 57,4 un mois auparavant.

D'après la National Association of Realtors américaine, l'indice des promesses de ventes de logements pour le mois de mars 2018 est ressorti en hausse de +0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +1% et après une progression révisée de +2,8% (+3,1% en première lecture) au mois de février. L'indicateur ressort ainsi à 107,6.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas pour le mois de d'avril 2018 est ressorti à 21,8, contre 18 de consensus et 21,4 un mois plus tôt. L'indice de production s'affiche à 25,3, contre 12,7 un mois avant.

VALEURS A SUIVRE

McDonald's (+5%) vient de publier ses résultats du premier trimestre. Les revenus s'affichent à 5,14 Mds$, contre 5,68 Mds$ un an avant. Les ventes "comparables" grimpent de 5,5%, contre 3,6% de consensus. Le résultat net ressort à 1,37 Md$, contre 1,21 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. Le bénéfice par action monte ainsi de 17% à 1,72$, et grimpe de 22% en base ajustée, à 1,79$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,67$, pour des revenus de 4,97 Mds$.

Marathon Petroleum (-7%) annonce un accord pour le rachat du texan Andeavor (+16%), dans le cadre d'une transaction valorisée à 23,3 Mds$. L'opération offre une prime de 24,4% sur le cours de clôture du titre Andeavor au 27 avril 2018. Les actionnaires de Marathon Petroleum détiendront 66% de l'entité combinée. Approuvée par les conseils d'administration des deux groupes, la transaction, qui doit permettre de créer le premier raffineur américain en termes de capacité, devrait être finalisée au second semestre 2018.

Allergan PLC (-4%) publie ses résultats du premier trimestre. La perte nette ressort à 332,5 M$ (0,99$ par action), contre une perte de 2,63 Mds$ (7,86$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 3,74$, en hausse de 11,6%. Les revenus montent de 2,8% à 3,67 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,36$, pour des revenus de 3,60 Mds$. Sur 2018, le groupe rehausse ses prévisions, en anticipant désormais un bpa compris entre 15,65 et 16,25$, pour des revenus entre 15,15 et 15,35 Mds$.

Apple (+2%). Le titre du géant des smartphones Apple a lourdement pesé sur la cote de Wall Street ces derniers jours, chutant de près de 7% depuis le 17 avril. Les investisseurs redoutent une déception sur les résultats trimestriels du 1er mai... Vendredi, l'analyste de Goldman Sachs, Rod Hall, a publié une note dans laquelle il suggère que les ventes d'iPhones du trimestre avril-juin pourraient être inférieures aux 40 millions d'unités que l'analyste attendait jusqu'ici, et bien inférieures au consensus de marché, qui est logé à 42 millions.

Sprint (-15%) / T-Mobile US (-7%). Dans le secteur des télécoms, T-Mobile US annonce le rachat de Sprint pour 26 milliards de dollars. L'opération, entièrement en actions, doit permettre aux filiales du Japonais SoftBank et de l'Allemand Deutsche Telekom de réduire le nombre de gros acteurs de quatre à trois et de mieux concurrencer les deux géants que sont Verizon et AT&T. Les deux managements se sont entendus sur la base d'un ratio de 0,10256 action T-Mobile pour chaque action Sprint, ou de l'équivalent de 9,75 actions Sprint par action T-Mobile US. Deutsche Telekom détiendra 42% de la nouvelle entité et contrôlera son conseil d'administration avec neuf administrateurs sur 14, tandis que SoftBank aura 27% du capital. La nouvelle entité sera valorisée environ 146 Mds$. Elle espère réaliser des synergies de plus de 6 Mds$ alors que ses revenus devraient avoisiner la barre des 75 Mds$. Reste désormais à convaincre les autorités de la concurrence... Les deux firmes espèrent boucler la transaction au plus tard au premier semestre 2019.

Marriott Vacations Worldwide (-10%) annonce un accord pour l'acquisition d'ILG, dans le cadre d'une transaction en numéraire et en actions qui valorise la société à environ 4,7 Mds$. Les actionnaires d'ILG vont ainsi recevoir 14,74$ en numéraire et 0,165$ en action MVW contre chaque action ILG. L'opération devrait être finalisée au second semestre 2018.

Cooper Tire & Rubber (-11%) dévoile ses résultats du premier trimestre. Les bénéfices sont de 8 M$ (0,16$ par action), contre 31 M$ (0,57$ par action) un an avant. Les revenus reculent de 6,5% à 601 M$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,6$, pour des revenus de 643 M$.

Monsanto (stable). Bonne nouvelle pour Bayer qui tente de mettre la main sur le géant américain Monsanto. Bruxelles a autorisé, sous conditions, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, l'acquisition de certaines parties des activités de Bayer Crop Science par BASF. Une opération imposée par les autorités antitrust pour autoriser le rachat de Monsanto par Bayer.

Broadcom (stable) a resserré sa fourchette de prévision de revenus pour le second trimestre fiscal 2018. Le groupe, qui vise désormais des revenus de 5 Mds$ (plus ou moins 25 M$), évoque notamment la faiblesse de la demande pour les puces destinées aux appareils mobiles.

Walmart (+1%). Au Royaume-Uni, Sainsbury et Asda vont ainsi fusionner pour créer le premier groupe de supermarchés du pays avec des revenus estimés à plus de 51 milliards de livres. Walmart, propriétaire d'Asda, va détenir 42% de la nouvelle entité et recevoir 2,975 milliards de livres en numéraire dans le cadre d'une opération valorisant sa filiale environ 7,3 Mds£.

Prologis (-3%) annonce un accord pour le rachat de DCT Industrial Trust, dans le cadre d'une opération en actions valorisée à 8,4 Mds$. La transaction devrait être finalisée au troisième trimestre 2018.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com