Cotation du 22/04/2019 à 20h44 Dow Jones Industrial -0,20% 26 507,32
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : perturbé par les chiffres de la consommation

Wall Street : perturbé par les chiffres de la consommation
Wall Street : perturbé par les chiffres de la consommation
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street hésite ce jeudi soir à trois heures de la clôture, en ordre dispersé. Les opérateurs, rassurés d'un côté par la tournure que prennent les choses du côté du budget US et du commerce, ont été refroidis aujourd'hui par les chiffres décevants de la consommation américaine en fin d'année. Sur le front des valeurs, Cisco profite de ses comptes trimestriels pour grimper, tandis que Coca-Cola est plombé par des perspectives sans relief. Le DJIA recule actuellement de 0,15% à 25.505 pts, le Nasdaq monte de 0,31% à 7.443 pts, et le S&P500 est stable à 2.753 pts.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux États-Unis, les ventes de détail pour le mois de décembre 2018 sont ressorties en retrait de 1,2% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,1% et une progression de 0,1% un mois auparavant. Hors automobile cette fois, les ventes de détail chutent de 1,8% en décembre 2018, alors que le consensus était celui d'une relative stabilité. Un mois avant, les ventes de détail hors automobile étaient ressorties inchangées. Enfin les ventes de détail hors automobile et essence ont régressé de 1,4% pour le mois de décembre 2018, en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus de place et +0,5% pour le mois précédent. Les révisions concernant le mois de novembre 2018 sont par ailleurs négatives. La croissance globale des ventes de détail est ajustée à +0,2% à +0,1%. Hors automobile, la performance est stable, alors qu'une croissance de 0,2% avait été précédemment estimée.

Donald Trump envisagerait désormais de repousser de 60 jours la date-butoir du 1er mars pour l'augmentation des tarifs douaniers appliqués aux importations chinoises, affirme aujourd'hui l'agence Bloomberg, citant des sources anonymes. Il s'agirait bien évidemment de se donner plus de temps pour peaufiner un accord commercial exhaustif. Trump a également confié hier aux journalistes que les négociations progressaient "très bien". En revanche, notons tout de même que l'éditeur en chef du 'Global Times' chinois, Hu Xijin, citant une source proche des discussions, a estimé sur Twitter que les spéculations relatives à cette extension étaient "inexactes".

Légère hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis. Selon les données du Département américain au Travail, ces dernières ont progressé, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, de 4.000 la semaine passée à 239.000. Le consensus tablait sur une petite baisse à 225.000.

Les derniers chiffres du commerce chinois sont assez intéressants ce jeudi. L'excédent commercial de la Chine avec les États-Unis pour le mois de janvier 2019 s'est tassé à 27,3 milliards de dollars, alors qu'il était de 29,9 milliards de dollars pour le mois de décembre 2018. Cet excédent était ressorti, en 2018, au plus haut niveau en plus de dix ans. Les chiffres révélés par les douanes chinoises montrent que les importations en provenance des USA ont fortement décliné, de 41% en glissement annuel, à 9,2 milliards de dollars. Ces importations ressortent ainsi au plus bas niveau, en dollars, depuis février 2016. Dans le même temps, les exportations vers les Etats-Unis ont reculé de 2,4% pour ressortir à 36,5 milliards de dollars, au plus bas niveau depuis avril 2018. En janvier, les exportations chinoises ont grimpé de plus de 9% en glissement annuel, alors que les spécialistes tablaient pour beaucoup sur une baisse. Les importations chinoises de janvier ont reculé de 1,5% en comparaison de l'an dernier, alors que le consensus établi par Reuters se situait à -10%.

Le Congrès américain doit valider ce jeudi le compromis mettant un terme, provisoirement au moins, au conflit budgétaire entre Républicains et Démocrates. Le projet de loi n'accorde pas au président Trump sa demande de financement de 5,7 milliards de dollars pour la construction du mur à la frontière avec le Mexique, mais il aurait le mérite d'éviter un nouveau blocage administratif partiel en finançant jusqu'à la fin du mois de septembre les agences fédérales menacées d'un retour au 'shutdown'. Il s'agit donc d'une nouvelle course contre la montre, Sénat et Chambre des Représentants devant valider la législation ce soir, afin de donner à Trump le temps d'étudier les mesures et de promulguer la loi. Les négociateurs parlementaires ont apporté hier mercredi les touches finales au projet. Donald Trump doit signer l'accord avant minuit, demain vendredi, pour épargner aux États-Unis un nouveau blocage administratif.

VALEURS A SUIVRE

Cisco Systems grimpe de 3%, alors que le géant américain des équipements de réseau a publié des résultats du second trimestre fiscal meilleurs que prévu. Les revenus sont de 12,45 Mds$, en croissance de 7% en glissement annuel. Les profits s'élèvent à 2,82 Mds$, contre une perte de 8,78 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Le bénéfice par action ressort à 0,63$, contre une perte par action de 1,78$ il y a un an. En non-GAAP, le bpa s'affiche à 0,73$, en progression de 16%. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,72$, pour des revenus de 12,4 Mds$. Pour le troisième trimestre, le groupe vise des revenus en croissance de 4 à 6% par rapport à l'an dernier, pour un bpa compris entre 0,76 et 0,78$... Cisco a par ailleurs annoncé une hausse de 6% de son dividende trimestriel, qui passe ainsi à 0,35$ par action, ainsi qu'une augmentation de 15 Mds$ de son programme de rachats d'actions.

Coca-Cola chute de 7%, alors que le groupe a publié ce jeudi des résultats du quatrième trimestre proches des attentes, tout en dévoilant des perspectives décevantes. Les bénéfices sont de 870 M$ (0,20$ par action), contre une perte de 2,75 Mds$ (0,65$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,43$, en hausse de 9%. Les revenus s'élèvent à 7,06 Mds$, contre 7,51 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,43$, pour des revenus de 7,07 Mds$. Sur l'exercice, le groupe enregistre des revenus de 31,8 Mds$, en baisse de 10%, pour des bénéfices de 6,43 Mds$, contre 1,25 Md$ en 2017. Sur 2019, Coca-Cola vise des ventes organiques en croissance de 4% (contre une croissance de 5% en 2018), pour un bpa d'environ 2,08$ (plus ou moins 1%), contre 2,08$ en 2018 et 2,23$ de consensus.

AIG (-5%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. La perte nette ressort à 622 M$ (0,70$ par action), contre une perte de 6,7 Mds$ (7,33$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte s'affiche à 559 M$ (0,63$ par action), contre un bénéfice de 526 M$ (0,57$ par action) un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action 0,42$.

NetApp (-7%) a présenté ses résultats du troisième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 249 M$ (0,98$ par action), contre une perte de 479 M$ (1,79$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 1,20$, contre 1,05$ un an plus tôt. Les revenus montent à 1,56 Md$, contre 1,54 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,15$, pour des revenus de 1,60 Md$.

Yelp (-1%) a dévoilé ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus sont de 244 M$, contre 219 M$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 32 M$ (0,37$ par action), contre 141 M$ (1,58$ par action) un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,10$, pour des revenus de 241 M$.

Marathon Oil (+10%) a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus s'affichent à 1,76 Md$, contre 1,38 Md$ un an plus tôt. Les profits ressortent à 390 M$ (0,47$ par action), contre une perte de 28 M$ (0,03$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 0,15$, contre 0,07$ sur la même période de l'exercice précédent.

HCP (+1%), groupe américain actif dans l'investissement immobilier, a présenté ses comptes du quatrième trimestre. Les revenus sont de 442 M$, contre 443 M$ un an avant. Les bénéfices s'affichent à 829 M$, contre une perte de 59 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort ainsi à 1,73$, contre une perte par action de 0,13$ sur la même période de l'exercice précédent. Le bpa ajusté se monte à 0,43$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,43$, pour des revenus de 447 M$.

SunPower (+8%), fabricant US de panneaux solaires, filiale de Total, a publié ses résultats du quatrième trimestre. Les revenus sont de 457 M$, contre 651 M$ un an avant. La perte s'affiche à 158 M$, contre une perte de 573 M$ un an plus tôt. En non-GAAP, les revenus ressortent à 525 M$ et la perte par action se monte à 0,21$. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,32$, pour des revenus de 562 M$.

Avon Products (-9%) a annoncé ses résultats du quatrième trimestre. La perte nette ressort à 77,6 M$ (0,19$ par action), contre un bénéfice de 91,5 M$ (0,17$ par action) un an plus tôt. En base ajustée, le bpa s'affiche à 0,07$. Les revenus baissent de 11% à 1,40 Md$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,07$, pour des revenus de 1,43 Md$.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com