Cotation du 19/10/2018 à 23h04 Dow Jones Industrial +0,26% 25 444,34
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : pas encore l'heure du rebond...

Wall Street : pas encore l'heure du rebond...
Wall Street : pas encore l'heure du rebond...

(Boursier.com) — Après sa chute d'hier (et une cinquième séance consécutive dans le rouge pour le Dow Jones), Wall Street poursuit sa descente ce mercredi soir à trois heures de la clôture, alors que le taux américain à 10 ans évolue désormais au-dessus de la barre psychologique des 3% (3,02%)... La journée est marquée par ailleurs par une nouvelle série de publications d'entreprises, avec notamment Texas Instruments, Twitter ou encore Boeing, en attendant les comptes de Facebook, Qualcomm, eBay, Ford ou encore AMD ce soir après la clôture. Sur le front économique US, aucun indicateur important ne sera dévoilé aujourd'hui. Le DJIA perd actuellement 0,20% à 23.978 pts, le Nasdaq recule de 0,03% à 7.005 pts, et le S&P500 cède 0,11% à 2.631 pts.

Le taux du T-Bond à 10 ans a donc atteint 3%, un niveau pas revu depuis plus de 4 ans (début 2014), mais il était alors rapidement retombé sous ce seuil. Cette fois, les marchés craignent que ce taux ne remonte durablement au-dessus des 3%, compte-tenu de plusieurs facteurs de soutien : une croissance économique solide et le retour du plein emploi aux Etats-Unis, la poursuite annoncée du cycle de hausse des taux directeurs de la Fed, et des signes de retour de l'inflation, d'autant que le cours du pétrole est remonté au plus haut depuis plus de 3 ans. En outre, la politique de Donald Trump (baisse des impôts et protectionnisme commercial), va accroître l'endettement des Etats-Unis et contribuer à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêts. Si le taux à 10 ans se hissait durablement au-dessus de 3% les investisseurs seraient tentés de délaisser les actions pour les obligations. Le rendement (dividendes) des actions américaines est d'environ 1,7% pour le S&P 500, et comporte davantage de risque que la dette de l'Etat américain, qui rapporte donc désormais près de 3% par an...

Le rapport hebdomadaire du Département américain à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques, pour la semaine close au 20 avril 2018, a fait ressortir une hausse de 2,2 millions de barils sur les stocks de brut, hors réserve stratégique, en comparaison de la semaine antérieure. Les stocks d'essence ont augmenté quant à eux de 0,8 million de barils, alors que les stocks de distillés ont décliné de 2,6 millions de barils par rapport à la semaine précédente.

VALEURS A SUIVRE

Twitter (-4%) présente ses résultats du premier trimestre. Les revenus grimpent de 21% en glissement annuel, à 665 M$. Les revenus publicitaires progressent également de 21% à 575 M$. Les bénéfices sont de 61 M$ (contre une perte de 62 M$ un an avant), faisant ressortir un bénéfice par action de 0,08$ et de 0,16$ en non-GAAP. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,11$, pour des revenus de 605 M$. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels monte de 3% par rapport à l'an dernier, à 336 millions (330 millions au T4 2017). Le nombre d'utilisateurs actifs quotidien augmentent quant à lui de 10% en glissement annuel.

Facebook (-2%) doit publier ce soir, après la clôture de Wall Street, ses résultats du premier trimestre. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 1,35$, pour des revenus de 11,4 Mds$. Un an avant, sur la même période, le réseau social américain avait enregistré un bénéfice par action de 1,04$, et des revenus de 8 Mds$.

Boeing (+2%) présente ses comptes du premier trimestre. Les bénéfices sont de 2,48 Mds$, en hausse de 57% en glissement annuel. Le bénéfice par action ressort ainsi à 4,15$, contre 2,54$ un an plus tôt. Le bpa "core" monte quant à lui de 68% à 3,64$. Les revenus sont en croissance de 6% à 23,38 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,58$, pour des revenus de 22,2 Mds$. Sur 2018, le groupe vise toujours des revenus compris entre 96 et 98 Mds$. Le bpa est quant à lui désormais attendu entre 14,3 et 14,5$, contre une précédente fourchette de 13,8/14$.

Wynn Resorts (-5%) dévoile ses résultats du premier trimestre. La perte nette ressort à 204,3 M$ (1,99$ par action), contre un bénéfice de 100,8 M$ (0,99$ par action) un an avant. En base ajusté, le bénéfice par action s'affiche à 2,30$. Les revenus s'élèvent à 1,72 Md$, contre 1,43 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,98$, pour des revenus de 1,75 Md$.

Amgen (+1%) présente ses comptes du premier trimestre. Les bénéfices sont de 2,31 Mds$ (3,25$ par action), contre 2,07 Mds$ (2,79$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 3,47$, contre 3,15$ un an plus tôt. Les ventes montent de 2% à 5,55 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,22$, pour des ventes de 5,43 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa entre 12,8 et 13,7$, pour des revenus entre 21,9 et 22,8 Mds$.

Texas Instruments (+4%) vient de publier ses résultats du premier trimestre. Les revenus sont de 3,79 Mds$, les bénéfices s'élèvent à 1,37 Md$, et le bénéfice par action ressort à 1,35 (1,21$ en base ajustée). Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,11$, pour des revenus de 3,65 Mds$. Un an avant, sur la même période, la société spécialisée dans les composants électroniques et les semi-conducteurs avait enregistré un bénéfice par action de 0,89$ et des revenus de 3,4 Mds$. Sur le second trimestre, le groupe vise des revenus compris entre 3,78 et 4,10 Mds$, pour un bpa entre 1,19 et 1,39$.

Comcast (+3%) dévoile ses comptes du premier trimestre. Les revenus montent de 10,7% en glissement annuel, à 22,79 Mds$. Les bénéfices sont de 3,12 Mds$, contre 2,57 Mds$ un an avant. Le bénéfice par action est ainsi de 0,66$, contre 0,53$ un an plus tôt. En base ajustée, le bpa ressort à 0,62$, contre 0,53$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,59$, pour des revenus de 22,7 Mds$. Comcast a par ailleurs soumis une offre de 22 Milliards de livres (31 Milliards de dollars) sur le groupe européen de télévision payante Sky. Cette offre est supérieure de 16% à celle de Fox. L'offre de Comcast, déjà proposée en février dernier, représente 12,50 livres par action en numéraire. Sky annonce de son côté qu'il retire sa recommandation formulée sur l'offre de Fox.

Anthem (+1%) publie ses résultats du premier trimestre. Les revenus opérationnels s'élèvent à 22,3 Mds$, stables par rapport à l'an dernier. Les bénéfices sont de 1,31 Md$, contre 1 Md$ un an avant. Le bénéfice par action est ainsi de 4,99$, contre 3,73$ sur la même période de l'exercice précédent. Le bpa ajusté s'affiche quant à lui à 5,41$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 4,83$, pour des revenus de 22,5 Mds$. Le groupe rehausse par ailleurs ses objectifs 2018, en visant désormais un bpa supérieur à 15,3$.

Northrop Grumman (-6%) annonce ses comptes du premier trimestre. Les profits s'élèvent à 739 M$ (4,21$ par action), contre 650 M$ (3,69$ par action) un an avant. Les revenus s'affichent à 6,74 Mds$, contre 6,41 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,62$, pour des revenus de 6,6 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais un bpa compris entre 15,40 et 15,65$, contre une précédente fourchette de 15/15,25$.

Viacom (+3%) présente ses résultats du second trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 256 M$ (0,64$ par action), contre 121 M$ (0,30$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,92$. Les revenus s'élèvent à 3,14 Mds$, contre 3,26 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,79$, pour des revenus de 3 Mds$.

Goodyear Tire & Rubber (-5%) publie ses comptes du premier trimestre. Les bénéfices sont de 75 M$ (0,31$ par action), contre 166 M$ (0,65$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,50$, contre 0,74$ sur la même période de l'exercice précédent. Les ventes s'élèvent à 3,83 Mds$, contre 3,70 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,46$, pour des ventes de 3,8 Mds$.

General Dynamics (-3%) annonce ses comptes du premier trimestre. Les revenus montent de 1,3% à 7,54 Mds$. Les bénéfices s'élèvent à 799 M$ (2,65$ par action), contre 763 M$ (2,48$ par action) un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,47$, pour des revenus de 7,5 Mds$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com