Cotation du 15/10/2021 à 22h46 Dow Jones Industrial +1,09% 35 294,76
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : les yeux rivés sur l'emploi

Wall Street : les yeux rivés sur l'emploi
Wall Street : les yeux rivés sur l'emploi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La passe de quatre ? Wall Street va tenter de terminer la semaine en beauté même si les chiffres mensuels de l'emploi détermineront la couleur des indices en fin de séance. Le consensus 'Bloomberg' table sur 500.000 créations d'emplois en septembre, un taux de chômage en baisse à 5,1% et une hausse de 0,4% sur un mois du salaire horaire moyen. Des données très attendues dans la mesure où elles devraient déterminer le calendrier du "tapering" (réduction de ses achats d'actifs) de la Fed.

Si le dynamisme du marché de l'emploi se révélait en effet plus fort que prévu, cela pourrait inciter la Réserve fédérale à entamer plus rapidement qu'anticipé son "tapering", peut-être dès le mois de novembre, comme l'avait laissé entendre le président de la Fed Jerome Powell, le 22 septembre dernier. Il avait alors estimé que le critère de nette amélioration de l'emploi était "en grande partie atteint". A l'inverse, des chiffres très décevants pourraient retarder l'échéance même si plusieurs observateurs notent que compte tenu de la hausse des prix, la Fed n'a plus beaucoup de marge de manoeuvre pour agir.

La hausse des rendements obligataires se poursuit d'ailleurs dans le sillage de l'accord sur la dette américaine. Le taux du T-Bond à 10 ans gagne encore 2,5 points de base ce matin, à 1,598%, au plus haut depuis le mois de juin. Les investisseurs ont poussé un "ouf" de soulagement hier après le compromis trouvé au Congrès américain afin de relever temporairement le plafond de la dette jusqu'au 3 décembre prochain. Un accord qui écarte donc à court terme tout risque de défaut de paiement des Etats-Unis sur leur dette fédérale.

Si aucun accord n'avait été trouvé, l'Etat fédéral se serait trouvé à court de financements vers le 18 octobre, ce qui aurait entraîné un défaut sur sa dette, un événement sans précédent dans l'histoire des Etats-Unis, qui aurait eu de lourdes conséquences sur l'économie et les marchés financiers.

Les cours du brut progressent à nouveau en cette fin de semaine avec un baril de brut américain WTI qui s'adjuge 1,5% à 79,5$ pour le contrat à terme de novembre sur le Nymex, tandis que le baril de Brent de la Mer du Nord prend 1,5% à 83,2$ (contrat de décembre). Le WTI est proche de son plus haut niveau depuis 7 ans et le Brent tutoie ses sommets de trois ans. Après le statu quo de l'Opep, l'or noir bénéficie notamment des signes montrant que de plus en plus de gros consommateurs délaissent le gaz pour le pétrole pour des raisons de coût.

L'or est stable à environ 1.755$ l'once pour le contrat à terme de décembre sur le marché Comex. Le bitcoin s'échange autour des 56.000$, en hausse de 2,6% sur 24h, selon le site Coindesk.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !