Cotation du 22/05/2018 à 17h28 Dow Jones Industrial -0,03% 25 004,83
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : la hausse l'emporte, malgré les hésitations des 'technos'

Wall Street : la hausse l'emporte, malgré les hésitations des 'technos'

(Boursier.com) — La cote américaine s'affirme maintenant dans le vert ce vendredi, malgré les performances diverses des valeurs du compartiment technologique. Le DJIA prend 0,40% à 24.839 pts, alors que le Nasdaq grappille 0,08% à 7.411 pts. Le S&P500 prend 0,25% à 2.730 pts. Le secteur pharmaceutique reste bien orienté avant les annonces de Trump (+1% sur les dossiers Pfizer ou Merck)...

Sur le Nymex, le baril de brut (contrat de juin) se tasse de 0,2% à 71,2$, consolidant sur ses meilleurs niveaux en trois ans et demi, après la confirmation du retrait des USA de l'accord international sur le nucléaire iranien. Sur le marché des changes, l'euro avance de 0,2% à 1,1941$.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, les prix à l'import pour le mois d'avril 2018 sont ressortis en croissance de 0,3% en comparaison du mois antérieur, contre +0,5% de consensus de place et -0,2% pour la lecture révisée du mois antérieur. Les prix à l'export ont affiché quant à eux une croissance de 0,6% en avril, contre +0,3% de consensus.

L'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de mai 2018 est ressorti à 98,8, contre 99 de consensus de place. La lecture finale du mois d'avril 2018 était pour mémoire ressortie également à 98,8.

Pour finir, James Bullard, patron de la Fed de St. Louis, s'exprimera durant la journée.

Le président américain Donald Trump doit dévoiler ce vendredi ses plans, attendus de longue date, destinés à réduire les prix des médicaments. Trump avait auparavant attaqué les grands groupes pharmaceutiques à propos des prix pratiqués... Enfin, Trump doit aussi rencontrer à la Maison Blanche les dirigeants de 10 constructeurs automobiles majeurs, dont ceux de General Motors, Ford ou Fiat Chrysler.

LES VALEURS

Nvidia (-1%) perd du terrain à Wall Street, alors que les comptes du groupe, géant des processeurs graphiques, ont pourtant dépassé les attentes. Le groupe a publié ses résultats du premier trimestre. Le résultat net ressort à 1,24 Md$ (1,98$ par action), contre 507 M$ (0,79$ par action) un an avant. Le bénéfice par action ajusté s'affiche à 2,05$, contre 0,85$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 3,21 Mds$, contre 1,94 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,46$, pour des revenus de 2,89 Mds$. Sur le second trimestre, Nvidia envisage des revenus d'environ 3,10 Mds$.

Nvidia a précisé que la demande des mineurs en cryptomonnaies avait été plus forte que prévu au 1er trimestre, se traduisant par des revenus de 289 M$. Néanmoins, le groupe prévient également que ce chiffre d'affaires 'crypto' devrait s'effondrer de deux tiers sur le trimestre fiscal en cours.

Symantec plonge de... 35% sur le Nasdaq ! Le géant de la cybersécurité a battu le consensus de ventes et de profits sur le trimestre clos, mais ses prévisions ont déçu les opérateurs. La perte nette trimestrielle s'est établie à 35 M$ soit 6 cents par action, contre 143 M$ de déficit un an avant. Le bpa ajusté trimestriel a atteint 46 cents, contre 39 cents de consensus. Les revenus trimestriels se sont appréciés de 10% à 1,22 Md$, contre 1,19 Md$ de consensus de place.

En outre, le groupe a fait état d'une enquête interne et précise avoir volontairement contacté la SEC (Securities & Exchange Commission), gendarme financier américain. Symantec souligne que l'investigation pourrait déboucher sur des révisions financières. Le groupe, connu pour son antivirus Norton, précise que l'enquête ne concerne pas une question de sécurité, pas plus qu'un quelconque problème relatif à un produit ou système. L'investigation en est à un stade initial et ne permettra pas au groupe de fournir son rapport annuel dans les temps.

Le groupe californien de Mountain View table pour l'instant sur des revenus annuels allant de 4,76 à 4,90 Mds$ pour l'exercice entamé, contre 4,93 Mds$ de consensus. Le bpa annuel est anticipé entre 1,50 et 1,65$, alors que le consensus se situait à 1,80$.

Dropbox (-3%), le groupe californien, actif dans le stockage et le partage en ligne de fichiers locaux, qui a fait ses premiers pas sur le Nasdaq le 23 mars dernier, vient de publier ses comptes du premier trimestre. La perte nette, creusée par la récente IPO, s'élève à 465,5 M$ (2,13$ par action), contre 33,1 M$ (0,17$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,08$. Les revenus s'élèvent à 316,3 M$, contre 247,9 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,04$, pour des revenus de 309 M$.

News Corp (-5%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre fiscal. Les revenus sont de 2,09 Mds$, contre 1,98 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. La perte nette s'affiche à 1,13 Md$ (1,94$ par action), contre 0,01$ par action un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,06$, contre 0,07$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,06$, pour des revenus de 2 Mds$.

Thomson Reuters (-5%) a publié ses résultats du premier trimestre. La perte nette ressort à 339 M$ (0,48$ par action), contre un bénéfice de 297 M$ (0,41$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,28$, contre 0,25$ un an plus tôt. Les revenus montent de 4% à 1,38 Md$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa de 0,27$, pour des revenus de 1,36 Md$.

Verizon (+3%). Le titre de l'opérateur sans fil américain bondit à Wall Street ce jour, après une note favorable de JP Morgan. Le broker vient de rehausser sa recommandation à 'surpondérer' sur la valeur, soulignant l'opportunité 5G, qui devrait commencer à se matérialiser dans les prochains mois.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Wall Street : la hausse l'emporte, malgré les hésitations des 'technos'

Partenaires de Boursier.com