Cotation du 06/12/2023 à 23h00 Dow Jones Industrial -0,19% 36 054,43
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : l'incertitude domine, en attendant Nvidia

Wall Street : l'incertitude domine, en attendant Nvidia
Wall Street : l'incertitude domine, en attendant Nvidia
Crédit photo © ChaunuPictures

(Boursier.com) — Wall Street reste incertain avant bourse ce lundi, le S&P 500 et le Dow Jones restant proches de la stabilité. Le Nasdaq s'affiche en hausse de quelques points. Le dossier Microsoft est très surveillé, attendu pour l'heure en hausse, alors que la direction du groupe software semble avoir laborieusement stabilisé la situation du côté d'OpenAI, suite à l'éviction inattendue du CEO Sam Altman. Ce dernier va prendre la tête d'une nouvelle équipe chez Microsoft...

Sur le Nymex, le baril de brut WTI avance de 2,4% à 77,8$. L'once d'or perd 0,7% à 1.970$. L'indice dollar cède 0,3% face à un panier de devises de référence. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond à 2 ans s'établit à 4,9%, contre 4,47% pour le 10 ans et 4,62% sur le 30 ans.

Sur le front économique ce lundi à Wall Street, les opérateurs surveilleront l'indice des indicateurs avancés du Conference Board pour le mois d'octobre 2023 (16 heures, consensus -0,6% en comparaison du mois antérieur).

Demain mardi, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago, les reventes de logements existants et les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed seront à suivre. Mercredi, les investisseurs seront attentifs aux commandes de biens durables, aux inscriptions hebdomadaires au chômage, ainsi qu'à l'indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan et au rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. Jeudi, Wall Street sera fermé pour Thanksgiving. La cote américaine ne reprendra que pour une séance écourtée clôturant à 19 heures, heure française, le vendredi - avec tout de même la publication de l'indice flash PMI composite américain.

Janet Yellen, Secrétaire américaine au Trésor, a indiqué sur CNBC que la rencontre de Joe Biden avec Xi Jinping la semaine dernière avait approfondi la communication entre les deux parties, Washington et Pékin reconnaissant la possibilité de travailler ensemble. Les Etats-Unis ont toutefois des inquiétudes concernant la vie privée et les médias sociaux, les problèmes impliquant TikTok et sa maison-mère ByteDance demeurant non résolus. "Cela n'a pas été une question explicitement abordée" entre Biden et Xi, selon Yellen, qui a pour sa part échangé au sujet des investissements chinois aux USA avec son homologue local, ainsi que du rôle du CFIUS, comité américain étudiant les investissements étrangers aux Etats-Unis et les questions de sécurité nationale.

Du côté des entreprises, la semaine sera surtout marquée par la publication trimestrielle de l'incontournable "star" de l'IA Nvidia mardi soir, après bourse... En attendant, Agilent, Keysight, Symbotic et Zoom Video Communications publient après bourse ce lundi. Trip.com annonce avant l'ouverture. Lowe's, Medtronic, Analog Devices, Baidu, Best Buy, Abercrombie & Fitch et American Eagle outfitters, dévoileront leurs comptes avant l'ouverture mardi, tandis que Nvidia, Autodesk, Urban Outfitters et Nordstrom seront de la fête après bourse. Deere publiera avant l'ouverture mercredi.

Les valeurs

Microsoft surnage dans le vert avant bourse à Wall Street, en pleine crise de gouvernance chez OpenAI. Sam Altman et Greg Brockman, respectivement ex-directeur général et président du conseil d'administration d'OpenAI, qui viennent juste de quitter leurs postes, vont rejoindre Microsoft ! Ainsi, Satya Nadella, directeur général du géant software de Redmond, a annoncé que les deux hommes allaient diriger une nouvelle équipe de recherche Microsoft sur l'IA avancée. Nadella a aussi confirmé la nomination de l'ancien patron de Twitch, Emmett Shear, à la tête d'OpenAI, créateur de ChatGPT. Ces décisions semblent donc stabiliser la situation, alors que depuis vendredi soir et l'annonce par le conseil d'administration d'OpenAI de l'éviction abrupte d'Altman, les rebondissements sont incessants sur ce dossier.

"Nous restons attachés à notre partenariat avec OpenAI et avons confiance dans notre feuille de route produit, dans notre capacité à continuer à innover avec tout ce que nous avons annoncé lors de Microsoft Ignite et à continuer à soutenir nos clients et partenaires. Nous sommes impatients de faire connaissance avec Emmett Shear et la nouvelle équipe de direction d'OAI et de travailler avec eux. Et nous sommes extrêmement heureux d'annoncer que Sam Altman et Greg Brockman, ainsi que leurs collègues, rejoindront Microsoft pour diriger une nouvelle équipe de recherche sur l'IA avancée. Nous sommes impatients d'agir rapidement pour leur fournir les ressources nécessaires à leur réussite", a précisé Satya Nadella sur le réseau social X.

"Je suis très heureux de vous voir nous rejoindre en tant que CEO de ce nouveau groupe qui donne un nouveau rythme à l'innovation, Sam. Nous avons beaucoup appris au fil des années sur la manière de donner aux fondateurs et aux innovateurs un espace pour construire des identités et des cultures indépendantes au sein de Microsoft, notamment GitHub, Mojang Studios et LinkedIn, et j'ai hâte que vous fassiez de même", a ajouté Nadella, s'adressant à Sam Altman sur X. Altman avait "tweeté" auparavant : "La mission continue".

General Motors. Kyle Vogt, patron de la division Cruise de voiture autonome de GM, a démissionné sur fond d'inquiétudes concernant la sécurité des opérations de 'robotaxi', après un accident intervenu début octobre ayant mené à la suspension de licence de Cruise dans le domaine des taxis autonomes en Californie. "Cruise n'en est qu'à ses débuts et je pense qu'elle a un bel avenir devant elle. Les gens de Cruise sont brillants, motivés et résilients. Ils exécutent une feuille de route solide et pluriannuelle et une vision produit passionnante. Je suis impatient de voir ce que Cruise nous réserve ensuite", a affirmé le dirigeant sortant dans un message sur X, ex-Twitter.

Bristol-Myers Squibb trébuche avant bourse à Wall Street dans le sillage de Bayer, qui vient d'abandonner un essai de grande ampleur sur l'asundexian, traitement anticoagulant, du fait d'un manque d'efficacité. Bristol-Myers travaille pour sa part avec Johnson & Johnson sur un traitement comparable, milvexian.

©2023

A lire aussi sur Dow Jones Industrial

Chargement en cours...
Plus d'actualités