Cotation du 18/05/2022 à 20h24 Dow Jones Industrial -3,21% 31 606,20
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : journée de rebond ?

Wall Street : journée de rebond ?
Wall Street : journée de rebond ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'heure du rebond à Wall Street ? Au lendemain d'une nouvelle séance de forte baisse, l'indice S&P 500 terminant sous le seuil des 4.000 points pour la première fois depuis le 31 mars 2021, et le Nasdaq abandonnant 4,3%, la place américaine devrait profiter d'achats à bon compte pour reprendre un peu de hauteur. Les futures évoluent en tous cas dans le vert ce matin même si la tendance reste pour le moins fragile sur fond de hausse des taux d'intérêt et de ralentissement de la croissance mondiale. La situation sanitaire en Chine, qui perturbe les chaînes d'approvisionnement et fait craindre une baisse marquée de la demande, pèse aussi depuis de longues séances sur la tendance.

Les investisseurs restent focalisés sur les futures hausses de taux directeurs des Banques centrales, après des gestes haussiers la semaine dernière de la part de la Réserve fédérale américaine, de la Banque d'Angleterre et de la Banque centrale australienne. Face à une forte inflation, encore accentuée par la guerre en Ukraine, les marchés anticipent la poursuite d'un durcissement de politique monétaire, notamment aux Etats-Unis, où les marchés à terme tablent sur un nouveau tour de vis de 50 points de base en juin, suivi d'au moins une autre hausse de 50 pb en juillet, voire en septembre, selon l'outil FedWatch de CME Group.

Les chiffres de l'inflation en avril seront publiés mercredi aux Etats-Unis, en Chine, en Allemagne et en France. Outre-Atlantique, le consensus table sur un léger ralentissement de la hausse des prix à 8,1% en avril sur un an après 8,5% en mars, la plus forte hausse depuis 1981. Le rythme de progression de l'IPC 'core', qui exclut les éléments les plus volatils, devrait également ralentir à 6% sur un an après 6,5% en mars.

Signe de la légère accalmie sur les marchés ce mardi, l'indice VIX de la volatilité, surnommé "l'indice de la peur", recule de 4,6% autour de 33,1 pts. Il reste néanmoins très au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (21).

Sur le front des entreprise, 87% des sociétés du S&P 500 ont publié leurs résultats pour le premier trimestre. Vendredi, le pourcentage d'entreprises du S&P 500 ayant dépassé les estimations des analystes en matière de BPA était supérieur à la moyenne sur cinq ans, mais l'ampleur des surprises à la hausse était inférieure à la moyenne sur cinq ans, selon les données de FactSet. "Un autre catalyseur qui pourrait causer une certaine aversion au risque est une saison de résultats assez décevante", explique à 'Yahoo Finance' Brian Price, responsable de la gestion des investissements chez Commonwealth Financial Network. "Ce n'était certainement pas aussi solide que lors des derniers trimestres et il y a encore plus d'ambiguïté autour des perspectives futures des BPA étant donné l'énorme incertitude macro".

Sur les marchés obligataires, les rendements évoluent en ordre dispersé mais évoluent au plus haut depuis plusieurs années. Le rendement du T-Bond à 10 ans se replie de 1,7 point de base à 3,014%, mais reste proche de son plus haut niveau depuis novembre 2018. Le taux du T-Bond à 2 ans se tend de 1,2 pb à 2,606%. Le Trésor doit émettre pour 45 milliards de titres à trois ans ce mardi, 36 milliards de titres à dix ans mercredi et 22 Mds$ à 30 ans jeudi.

Les cours pétroliers remontent légèrement ce matin après avoir décroché de plus de 5% lundi sur des craintes de ralentissement de la demande nourries par les confinements prolongés en Chine et le resserrement monétaire dans les pays occidentaux. Le baril de brut léger américain WTI (contrat à terme de juin) reprend 0,5% à 103,8$ sur le Nymex, tandis que le Brent de la mer du Nord avance de 0,6% à 106,5$ pour le contrat de juillet.

L'or gagne 0,5% à 1.863$ l'once pour le contrat à terme de juin sur le Comex. Du côté des cryptos, le bitcoin abandonne encore 5,6% sur 24h, autour de 31.732$ sur Coindesk, victime de l'aversion générale au risque.

Sur le marché des devises, l'indice du dollar évolue sur ses plus hauts de 20 ans face à un panier de devises de référence, à 103,6 pts (+0,01%). L'euro progresse timidement de 0,2% à 1,0575$ sur les marchés interbancaires à New York.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Dow Jones Industrial

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités