Cotation du 27/10/2021 à 17h24 Dow Jones Industrial -0,27% 35 660,43
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : hausse surprise de la consommation !

Wall Street : hausse surprise de la consommation !
Wall Street : hausse surprise de la consommation !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote américaine se stabilise avant bourse ce jeudi, effaçant ses pertes suite à la publication d'une hausse inattendue des ventes de détail. Le DJIA est à l'équilibre désormais, alors que le S&P 500 corrige marginalement de 0,1%. Le Nasdaq Composite cède 0,3%. Le baril de brut WTI fléchit de 0,7% sur le Nymex à 72,1$. L'once d'or rend 1,8% à 1.763$. L'indice dollar avance de 0,4% face à un panier de devises. Le bitcoin gagne 1,5% sur les 48.000$.

Alors que la crise sanitaire semble se stabiliser outre-Atlantique et que les négociations se poursuivent péniblement concernant les mesures budgétaires de relance, la Chine retient toujours l'attention du fait à la fois de la répression réglementaire en cours de Pékin et des inquiétudes concernant les risques systémiques posés par les problèmes d'endettement d'Evergrande.

Les gros titres sur le nouveau coronavirus ont largement tourné autour des appels des fabricants de vaccins à des injections de rappel pour lutter contre le déclin de l'immunité.

Les vents contraires à la croissance du fait de la propagation du variant Delta continuent à préoccuper. Les opérateurs constatent également une reprise des avertissements sur les bénéfices des entreprises du fait des questions de chaîne d'approvisionnement et de pressions sur les coûts.

Dans le même temps, les conditions financières sont encore très propices, la politique monétaire devant rester extrêmement accommodante, et la croissance des bénéfices des entreprises du S&P 500 étant attendue à plus de 20% aux troisième et quatrième trimestres grâce à une forte demande et des marges stables/élevées, un pic du Delta et des vaccins toujours efficaces.

Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont augmenté un peu plus que prévu la semaine passée mais restent proches de leur niveau de mars 2020. Le Département américain au Travail vient en effet d'annoncer, pour la semaine close au 11 septembre, que les inscriptions au chômage ont atteint 332.000, en hausse de 20.000 par rapport à la semaine antérieure. Le consensus était positionné à 322.000.

La moyenne à quatre semaines s'établit à 335.750, en baisse de 4.250, au plus bas depuis mars 2020. Enfin, le nombre de chômeurs indemnisés sur la semaine close le 4 septembre atteint 2,665 millions, en repli de 187.000 sur sept jours (2,740 millions de consensus), également au plus bas depuis mars 2020.

L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie pour le mois de septembre est ressorti à 30,7, contre 19 de consensus et 19,4 pour le mois antérieur, signalant une forte accélération de la croissance.

La consommation américaine surprend positivement au mois d'août. Selon le rapport du jour, les ventes de détail d'août ressortent en progression de 0,7% en comparaison du mois antérieur à 618,7 milliards de dollars, contre -0,8% de consensus de marché. Hors automobile, les ventes grimpent même de 1,8% par rapport au mois précédent, contre -0,2% de consensus de marché. Enfin, hors automobile et essence, les ventes de détail s'affichent en augmentation de 2%, contre -0,3% de consensus.

Les stocks et ventes des entreprises du mois de juillet seront communiqués à 16 heures (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur).

Les valeurs

Electronic Arts a déclaré que 'Battlefield 2042' allait sortir en novembre plutôt qu'en octobre, à la suite d'un rapport publié mercredi selon lequel il pourrait être potentiellement retardé jusqu'en 2022. La société a également réitéré ses prévisions de 'bookings' pour l'exercice 2022 malgré ce retard. L'éditeur de jeux vidéos a ainsi annoncé le report au 19 novembre du lancement du titre 'Battlefield 2042' en raison de l'impact de la pandémie. Le titre, qui avait fini hier en baisse de près de 6% sur des rumeurs évoquant un retard, pourrait se reprendre.

Timken est la dernière entreprise industrielle à réduire ses prévisions du fait des perturbations de la clientèle et de la chaîne d'approvisionnement, ainsi que des pressions inflationnistes persistantes - bien que, comme d'autres, elle ait noté que la demande reste forte.

Texas Instruments a augmenté son dividende trimestriel de 13% à 1,15$, contre 1,02$ auparavant. Le groupe va distribuer plus de la moitié de son free cash flow aux actionnaires. Le premier coupon renforcé sera payable le 15 novembre aux actionnaires enregistrés le premier novembre.

Las Vegas Sands et Wynn Resorts pourraient souffrir, alors que JP Morgan a abaissé ses recommandations sur les deux valeurs à 'neutre' contre 'surpondérer' au lendemain de l'annonce à Macao d'un projet de consultation publique sur le secteur des casinos qui pourrait conduire au lancement d'un appel d'offres pour les licences l'an prochain.

PepsiCo a annoncé un nouveau programme de développement durable, 'pep+', dont l'objectif est notamment de réduire de moitié sa consommation de plastique, tout en développant son activité d'eau gazéifiée SodaStream.

Moderna insiste. Le laboratoire américain a affirmé encore que des doses de rappel de son vaccin contre le covid étaient nécessaires, évoquant de nouvelles données montrant une baisse de la protection du vaccin dans le temps. Une nouvelle analyse de la partie ouverte de l'étude de phase 3 COVE montre un risque plus faible de percée des infections chez les participants vaccinés plus récemment (médiane 8 mois après la première dose) que chez les participants vaccinés l'année dernière (médiane 13 mois après la première dose). Moderna estime donc que les données démontrent l'avantage d'une dose de rappel de mRNA-1273.

Cisco, le géant des équipements de réseaux, entend réaliser environ la moitié de son chiffre d'affaires dans les logiciels d'ici quatre ans. L'annonce est saluée par les analystes de la place. Credit Suisse vient par exemple de relever sa recommandation à 'surperformance'. Lors d'un événement investisseurs hier, le groupe californien de San Jose mené par Chuck Robbins a projeté une croissance annuelle des revenus de 5% à 7% sur les quatre prochaines années. Credit Suisse, précédemment 'neutre', vient donc de passer positif, portant son cours-cible de 56 à 74$.

Philip Morris, le colosse américain du tabac, a annoncé avoir acquis ou reçu des acceptations valides représentant 74,77% du capital de Vectura. En outre, les autres conditions requises sont remplies, ce qui rend inconditionnelle l'offre en question. PMI réaffirme par ailleurs son engagement à utiliser ses ressources et son expertise pour aider Vectura à faire progresser son activité. L'Américain Philip Morris entend se diversifier hors de la nicotine et des produits du tabac avec ce rachat du spécialiste britannique des inhalateurs médicaux chiffré à 1,1 Md£.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !