Cotation du 18/01/2019 à 22h43 Dow Jones Industrial +1,38% 24 706,35
  • DJIND - US2605661048

Wall Street grimpe sur des espoirs liés au commerce

Wall Street grimpe sur des espoirs liés au commerce
Wall Street grimpe sur des espoirs liés au commerce
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street s'affiche en nette progression ce mercredi soir à trois heures de la clôture, sur un regain d'espoirs liés aux négociations commerciales entre Washington et Pékin. Le Président américain Donald Trump relance en effet les marchés financiers avec des commentaires plutôt confiants concernant les discussions commerciales avec la Chine... Le DJIA rebondit actuellement de 1,69% à 24.781 pts, le Nasdaq grimpe de 2,18% à 7.185 pts, et le S&P500 monte de 1,70% à 2.681 pts.

Dans une interview accordée à Reuters, Trump a semblé ainsi convaincu de la conclusion ultime d'un accord commercial global avec la Chine. Il n'exclut d'ailleurs pas d'intervenir personnellement dans l'affaire Huawei, qui avait tant inquiété les marchés ces derniers jours. Le Wall Street Journal ajoute de son côté que la Chine désirerait accorder un plus grand accès aux compagnies étrangères, en remplaçant son plan 'Made in China 2025' (un plan lancé en 2015) par un autre moins dominateur du point de vue de la production. Il s'agirait donc pour Pékin d'un changement complet de politique industrielle. L'inflexion chinoise viserait à mettre un terme aux tensions commerciales avec les Etats-Unis...

Donald Trump a affirmé à Reuters qu'il serait disposé à intervenir auprès du Département américain de Justice concernant les poursuites contre la directrice financière du géant chinois des équipements télécoms Huawei, si cela pouvait permettre de parvenir à un accord commercial avec la Chine. "Si je pense que c'est bénéfique pour le pays, si je pense que c'est bénéfique pour ce qui sera certainement le plus important accord commercial jamais établi (...), j'interviendrai certainement si j'estime que cela est nécessaire", a indiqué Trump dans un entretien accordé à Reuters dans le bureau Ovale.

La confrontation commerciale entre Washington et Pékin semble donc prendre une meilleure tournure, même si Trump a habitué les marchés à de brusques rebondissements. Les deux pays ont conclu une trêve de 90 jours qui doit leur permettre de trouver un accord durable et global... Hier sur Twitter, le leader américain avait déjà évoqué des "conversations très productives avec la Chine". "Attendez-vous à quelques annonces importantes!", avait encore affirmé Trump.

La Chine s'achemine par ailleurs vers une réduction des tarifs douaniers imposés aux voitures importées des États-Unis, une concession déjà constatée par le Président Donald Trump suite aux discussions commerciales en Argentine. L'agence Bloomberg note ainsi qu'une proposition visant à réduire les droits de douane sur les voitures fabriquées aux États-Unis, des 40% actuels à 15%, a été soumise au Cabinet chinois pour examen dans les prochains jours. Bloomberg cite à ce propos des personnes proches du dossier...

L'inflation américaine est ressortie nulle au mois de novembre, selon le rapport gouvernemental du jour, en ligne avec le consensus des économistes de la place, après une progression des prix à la consommation de 0,3% au mois d'octobre. Hors alimentation et énergie cette fois, l'indice des prix à la consommation du mois de novembre a progressé de 0,2% en comparaison du mois précédent, ce qui ressort également conforme aux attentes de marché, après un gain comparable en octobre. En glissement annuel, par rapport au mois de novembre 2017, les prix à la consommation aux Etats-Unis se sont appréciés de 2,2% (+2,2% également hors alimentaire et énergie). Une autre statistique américaine de l'inflation était dévoilée ce jour. Il s'agit de l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de décembre, qui mesure les estimations d'inflation à un an du point de vue des firmes. Il est ressorti à +2,3%, contre +2,2% pour sa lecture antérieure.

La production industrielle, corrigée des variations saisonnières, a légèrement rebondi de 0,2% dans la zone euro en octobre, après avoir diminué de 0,6% le mois précédent. Selon les estimations d'Eurostat, la production affiche une hausse de 1,2% sur un an, soit davantage que la progression de 0,7% attendue par le marché.

Repli moins important que prévu des réserves de brut aux États-Unis. Selon le rapport du Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de pétrole, hors réserve stratégique, ont reculé de 1,2 million de barils lors de la semaine close au 7 décembre, à 442 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 3,5 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux progressé de 2,1 millions de barils, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont reculé de 1,48 million de barils.

VALEURS A SUIVRE

Tencent, colosse chinois de la musique en streaming, va faire son entrée à Wall Street. L'IPO du groupe à New York se fera au prix de 13 dollars par ADS (American Depositary Receipt), soit une levée de fonds de près de 1,1 milliard de dollars.

American Eagle Outfitters (+3%) a publié ses comptes du troisième trimestre. Les bénéfices sont de 85,5 M$ (0,48$ par action), contre 63,7 M$ (0,36$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 1 Md$, contre 960,4 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,48$, pour des revenus de 1 Md$. Sur le quatrième trimestre, le groupe vise un bpa compris entre 0,40 et 0,42$.

Pivotal Software (+6%) a présenté ses résultats du troisième trimestre. La perte nette ressort à 34,9 M$ (0,13$ par action), contre une perte de 39,3 M$ (0,57$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'affiche à 0,05$. Les revenus s'élèvent à 168 M$, contre 129 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,08$, pour des revenus de 164 M$. Sur le T4, le groupe vise une perte par action comprise entre 0,10 et 0,09$, pour des revenus logés entre 169 et 171 M$.

Baidu.com (+3%).D'après nos informations, HSBC Securities, dans une première analyse du dossier affiche une recommandation "acheter" sur le titre à Wall Street, avec un objectif de cours de 213$.

Intercept Pharma (+5%). Le broker B. Riley FBR, dans une première analyse du dossier, affiche une recommandation "acheter" sur le titre à Wall Street, avec un objectif de cours de 155$.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com