Cotation du 14/06/2019 à 23h14 Dow Jones Industrial -0,07% 26 089,61
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : et de trois ?

Wall Street : et de trois ?
Wall Street : et de trois ?

(Boursier.com) — Wall Street grimpe à nouveau ce mardi soir à trois heures de la clôture, et s'oriente ainsi vers une troisième séance consécutive de rebond. Les opérateurs demeurent optimistes après deux jours de négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Les pourparlers ont eu lieu hier et aujourd'hui à Pékin, et devraient même se prolonger une journée de plus selon les dernières informations... La cote américaine reste également portée par le retour des fusions et acquisitions (dans le secteur pharmaceutique en particulier) et les derniers commentaires plus "souples" du président de la Fed, Jerome Powell... Le DJIA prend actuellement 0,43% à 23.632 pts, le Nasdaq monte de 0,39% à 6.850 pts, et le S&P500 progresse de 0,34% à 2.556 pts.

Les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui se sont tenues hier et aujourd'hui à Pékin, se poursuivront demain... Un membre de la délégation américaine cité par Reuters a ainsi confirmé les rumeurs des dernières heures, affirmant que les échanges allaient continuer pour un troisième jour. Steven Winberg, Assistant secrétaire aux énergies fossiles au sein du Département US à l'énergie, a affirmé aux journalistes que les échanges ayant débuté hier s'étaient bien passés. Winberg a aussi confirmé que les deux pays allaient poursuivre leurs discussions demain, après avoir échangé tard dans la journée ce mardi à Pékin. L'éditeur en chef du 'Global Times' chinois, Hu Xijin, avait déjà fait état plus tôt sur Twitter d'une probable journée supplémentaire de tractations. Les spécialistes ont plutôt tendance à interpréter ces prolongations comme le signe que les deux parties approfondiraient des discussions sérieuses, travaillant dur afin de résoudre leur conflit des mois antérieurs... De son côté, Donald Trump a confirmé aujourd'hui le bon déroulement des pourparlers. "Les discussions avec la Chine se passent très bien!", a ainsi résumé le président américain, sans plus de précisions.

Hier, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross s'était déjà montré optimiste sur CNBC, estimant qu'il y aurait "une très bonne chance" de parvenir à un accord raisonnable. Liu He, vice-premier ministre chinois et principal conseiller économique du Président Xi Jinping, est par ailleurs intervenu hier durant les négociations. Cette apparition a été perçue comme le signe d'une belle avancée dans les discussions. Liu était déjà intervenu durant un précédent volet de négociation l'an dernier à Washington. Il doit encore rencontrer le principal négociateur américain, Robert Lighthizer, plus tard ce mois.

Concernant le "shutdown" aux Etats-Une, Donald Trump a annoncé sur Twitter qu'il allait s'adresser aux Américains "à propos de la crise Humanitaire et de Sécurité Nationale" à la frontière avec le Mexique. Le discours "à la Nation" aura donc lieu ce soir, et devrait une fois de plus permettre au Président américain d'exposer ses arguments concernant le "Mur" (ou la "Barrière d'Acier"), sur lequel achoppent pour l'heure les négociations avec le Congrès... Le discours aura lieu à 21 heures ce soir (heure locale), bien après la clôture de Wall Street. Les Démocrates Nancy Pelosi et Chuck Schumer, prenant connaissance des intentions de Trump, ont demandé quant à eux un temps de parole équivalent à celui du Président sur ce sujet.

D'après le Département américain au travail ce mardi, les ouvertures de postes aux USA pour le mois de novembre 2018 sont ressorties au nombre de 6,888 millions, contre un niveau révisé (en légère hausse) à 7,131 millions pour le mois antérieur.

VALEURS A SUIVRE

Amazon (+1%) conforte sa place récemment conquise de première capitalisation boursière sur la cote américaine. Le groupe de Jeff Bezos pèse environ 808 milliards de dollars désormais, devançant d'une courte tête Microsoft (environ 786 Mds$) et Alphabet (746 Mds$). Apple, de son côté, ne vaut "plus que" 714 milliards environ depuis son récent avertissement sur les ventes trimestrielles. Le classement boursier de ces géants de la technologie américaine pourrait encore connaître des bouleversements ces prochaines semaines à l'occasion de la publication des résultats du quatrième trimestre 2018.

Tesla (stable) consolide, après un gain de 5,4% hier en clôture suite à l'annonce officielle du lancement des travaux de construction de l'usine géante de Shanghai en Chine... Larry Ellison, fondateur d'Oracle et nouvel administrateur indépendant du concepteur californien de voitures électriques, vient de déclarer à la SEC une participation d'un montant d'un milliard de dollars au capital de Tesla, représentant 1,75% du tour de table. Le président exécutif et chief technology officer d'Oracle a donc tout intérêt à ce que le groupe d'Elon Musk accomplisse le prodigieux destin que certains lui prédisent. Ellison et Musk sont d'ailleurs amis de longue date, ce qui devrait faciliter la collaboration. Tesla avait nommé le mois dernier Larry Ellison et Kathleen Wilson-Thompson à son conseil d'administration. Le groupe s'était ainsi conformé aux exigences de la SEC en désignant deux administrateurs indépendants. Il s'agissait de l'une des conditions à remplir, dans le cadre de l'accord conclu en septembre avec le gendarme américain des marchés financiers, suite à l'affaire des 'tweets' de Musk relatifs à la sortie de la cote (depuis abandonnée) de Tesla. Ellison, fondateur d'Oracle, et Kathleen Wilson-Thompson, DRH de Walgreens Boots Alliance, ont rejoint le 'board' du constructeur de véhicules électriques. Plus tôt cette année, Ellison avait acquis 3 millions de titres Tesla. La déclaration officielle du dirigeant d'Oracle confirme donc une position assez comparable d'une valeur totale d'un milliard de dollars.

Boston Scientific (+1%) a annoncé des ventes de 2,56 Mds$ sur le quatrième trimestre 2018, contre 2,41 Mds$ sur la même période, un an avant. Ces chiffres sont en ligne avec le consensus. Le groupe publiera ses résultats trimestriels complets le 6 février prochain. Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,37$.

Sears Holdings (-30%) sera probablement liquidée ! Ainsi, selon l'agence Reuters, le groupe va demander à un juge des faillites - Robert Drain - s'il peut procéder à une liquidation. Le groupe, dans une situation financière inextricable, n'est pas parvenu à un accord concernant l'offre d'Edward Lampert pour 4,4 milliards de dollars. Le distributeur américain s'était placé en octobre sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Incapable de s'adapter au changement de mode de consommation des ménages et à la concurrence du commerce en ligne, le groupe était confronté à un endettement devenu beaucoup trop conséquent. Une éventuelle liquidation du groupe, vieux de 126 ans, constituerait un coup particulièrement dur pour le secteur. 68.000 emplois sont menacés. Le juge des faillites statuera. Il peut encore donner plus de temps à Lampert pour améliorer son offre.

PG&E (-10%). S&P Global Ratings a dégradé en catégorie spéculative sa note de crédit de la compagnie américaine d'électricité, mise en cause dans un gigantesque incendie de forêt californien au mois de novembre. S&P évoque le contexte politique et réglementaire. La note passe donc de 'BBB-' à 'B', sous surveillance avec implication négative, en vue d'une possible nouvelle dégradation dans les prochains mois.

Helen of Troy chute de 14%, alors que le groupe a publié aujourd'hui ses résultats du troisième trimestre fiscal 2019. Les bénéfices sont de 49,5 M$ (1,88$ par action), contre une perte de 30,4 M$ (1,12$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 2,40$, contre 2,50$ un an avant. Les revenus montent à 431,1 M$, contre 420,8 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,36$, pour des revenus de 426 M$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais des ventes comprises entre 1,535 et 1,550 Md$ (revues à la baisse), pour un bpa entre 7,70 et 7,95$.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com