Cotation du 21/09/2018 à 22h54 Dow Jones Industrial +0,32% 26 743,50
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : en roue libre après l'emploi US et les menaces chinoises

Wall Street : en roue libre après l'emploi US et les menaces chinoises
Wall Street : en roue libre après l'emploi US et les menaces chinoises
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street reste en ordre dispersé ce vendredi soir à trois heures de la clôture. Les opérateurs, qui suivent toujours avec inquiétude l'évolution des relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, viennent de prendre connaissance d'un déficit commercial américain plus lourd que prévu en juin, ainsi que d'un nombre de créations de postes sous les attentes pour le mois de juillet. Le taux de chômage US ressort tout de même conforme aux anticipations, sous les 4%... Les indices des services (PMI et ISM) s'affichent quant à eux sous le consensus de place. Le Nasdaq temporise actuellement, au lendemain d'un net rebond soutenu par l'envolée Tesla (+16%) et les nouveaux sommets d'Apple (capitalisation boursière supérieure à 1.000 Mds$). Le DJIA gagne 0,39% à 25.424 pts, le Nasdaq cède 0,11% à 7.794 pts et le S&P500 monte de 0,24% à 2.834 pts.

En réponse aux nouvelles menaces commerciales des Etats-Unis (relever de 10% à 25% les tarifs douaniers sur 200 Mds$ d'importations chinoises), la Chine s'est dite prête à imposer de nouveaux droits de douane sur des importations de biens américains représentant 60 Mds$...

A noter que la parité euro/dollar évolue désormais sous 1,16. La situation politique en Italie continue de perturber les marchés avec aujourd'hui une tension palpable sur les taux transalpins. Les obligations souveraines de l'Italie subissent ainsi à nouveau d'importants dégagements dans un contexte de tensions croissantes au sein du gouvernement italien qui alimente les craintes de nouvelles élections dans le pays.

D'après le rapport du jour du Département américain au travail, les créations d'emplois non-agricoles aux États-Unis pour le mois de juillet 2018 sont ressorties au nombre de 157.000, contre un consensus de place de 190.000. Le taux de chômage s'affiche désormais à 3,9%, en ligne avec le consensus, contre 4% en juin. Les créations de postes dans le secteur privé s'élèvent à 170.000, contre 184.000 de consensus. Le taux de participation à la force de travail est de 62,9%, contre 62,8% de consensus. Le salaire horaire moyen ressort quant à lui en progression de +0,3% (conforme aux attentes), soit une croissance de +2,7% en glissement annuel. Les créations d'emplois non-agricoles pour les mois de juin sont désormais évaluées à 248.000 (contre 213.000 en première lecture), et celles de mai s'affichent à présent à 268.000 (contre 244.000 en précédente lecture).

Le déficit commercial américain pour le mois de juin 2018 est ressorti à 46,3 Mds$, contre 45,6 Mds$ de consensus de place, et 43,2 Mds$ un mois plus tôt.

L'indice ISM des services américains pour le mois de juillet 2018 s'est établi à 55,7, contre un consensus de place de 58,8 et un niveau de 59,1 un mois auparavant.

L'indice Markit PMI final des services américains pour le mois de juillet 2018 ressort 56, contre 56,3 de consensus de place et 56,5 en juin.

VALEURS A SUIVRE

Apple (stable). Le dossier a clôturé sur un nouveau record hier, à 207,4$ (+2,92%), permettant à la capitalisation boursière du groupe de franchir la barre symbolique de 1.000 Mds$, une première pour un groupe privé.

Kraft Heinz (+8%) publie ses comptes du second trimestre. Les profits s'élèvent à 756 M$, en baisse de 34,8% en glissement annuel. Le bénéfice par action ressort à 0,62$. En base ajustée, le bpa s'affiche à 1$, contre 0,98$ un an avant. Les ventes sont de 6,69 Mds$, contre 6,63 Mds$ un an plus tôt. Les ventes organiques baissent de 0,4%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,92$, pour des revenus de 6,6 Mds$.

Motorola Solutions (-3%) annonce ses résultats du second trimestre. Les ventes sont en hausse de 18% à 1,8 Md$. La croissance organique ressort à 6%. Le bénéfice par action monte de 35% à 1,05$. En non-GAAP, le bpa progresse de 30% à 1,46$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,37$, pour des revenus de 1,7 Md$. Le groupe rehausse par ailleurs ses objectifs annuels en termes de revenus et de bénéfices par action.

Altice USA (+3%) vient de présenter ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 2,36 Mds$, contre 2,32 Mds$ un an avant. La perte nette ressort à 98 M$, contre une perte de 480 M$ un an plus tôt. La perte par action est ainsi de 0,13$, contre 0,73$ sur la même période de l'exercice précédent. En base ajustée, la perte par action s'affiche à 0,08$. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action de 0,05$, pour des revenus proches de 2,4 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise des revenus en hausse de 2,5 à 3%.

AIG (-2%) dévoile ses comptes du second trimestre. Le résultat net ressort à 937 M$, contre 1,13 Md$ un an avant. Le bénéfice par action est ainsi de 1,02$, contre 1,19$ un an plus tôt. En base ajustée, le bpa s'affiche à 1,05$, contre 1,53$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,19$.

Activision Blizzard (-4%) présente ses résultats du second trimestre. Les profits sont de 402 M$ (0,52$ par action), contre 243 M$ (0,32$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,62$, contre 0,55$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 1,64 Md$, contre 1,63 Md$ un an plus tôt. Les "bookings" s'affichent en ligne avec les attentes, à 1,38 Md$, contre 1,42 Md$ il y a un an. Sur le T3, le groupe vise un bpa de 0,37$, pour des revenus de 1,49 Md$, et des "bookings" de 1,61 Md$.

Take-Two Interactive Software (+10%) annonce ses comptes du premier trimestre fiscal. Le résultat net ressort à 71,7 M$ (0,62$ par action), contre 60,3 M$ (0,56$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 388 M$, contre 418 M$ un an plus tôt. Les "bookings" sont de 288 M$, contre 348 M$ il y a un an, et 260 M$ de consensus. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa entre 0,43 et 0,53$, pour des "bookings" entre 500 et 550 M$, et des revenus entre 480 et 530 M$.

CBS (stable) a présenté ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 400 M$ (1,05$ par action), contre 58 M$ (0,14$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 1,12$, en hausse de 8%. Les revenus montent à 3,47 Mds$, contre 3,26 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,10$, pour des revenus de 3,4 Mds$.

Symantec (-10%) publie ses résultats du premier trimestre fiscal. La perte nette s'affiche à 63 M$ (0,10$ par action), contre une perte de 133 M$ (0,22$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,34$. Les revenus s'élèvent à 1,16 Md$, contre 1,18 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,33$, pour des revenus de 1,15 Md$. Sur le trimestre actuel, le groupe vise un bpa entre 0,31 et 0,35$ (contre 0,37$ de consensus), pour des revenus entre 1,13 et 1,16 Md$ (contre 1,19 Md$ de consensus).

GoPro (+20% !) a dévoilé ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 37 M$ (0,27$ par action), contre 30 M$ (0,22$ par action) un an avant. Les ventes sont de 283 M$, en recul de 5% en glissement annuel. En base ajustée, la perte par action s'affiche à 0,15$, contre 0,09$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,22$, pour des ventes de 270 M$. Le groupe vise par ailleurs la rentabilité au second semestre.

Tesla (stable) reste sous surveillance ce vendredi après son envolée de 16% hier dans le sillage des résultats du second trimestre.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com