Cotation du 20/09/2018 à 21h06 Dow Jones Industrial +1,03% 26 677,07
  • DJIND - US2605661048

Wall Street déboussolé après le G7, rencontre historique entre Trump et Kim

Wall Street déboussolé après le G7, rencontre historique entre Trump et Kim
Wall Street déboussolé après le G7, rencontre historique entre Trump et Kim
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street hésite ce lundi, l'indice large S&P500 s'affichant pour l'heure en timide hausse de 0,12% à 2.782 pts, contre une baisse de 0,03% à 25.310 pts pour le DJIA. Le Nasdaq grappille de son côté 0,07% à 7.651 pts.

Sur le marché des changes, l'euro se stabilise à 1,1803$. Sur le Nymex, le baril de brut pour juillet s'affiche inchangé à 65,7$. Alors que le sommet du G7 de La Malbaie n'a pas permis, loin de là, la réconciliation tant espérée des États-Unis avec leurs partenaires, les nouvelles provenant d'Europe rassurent quant à elles quelque peu. Ainsi, le nouveau ministre italien de l'économie a promis que le pays allait rester dans la Zone euro, ce qui permet au secteur bancaire de reprendre de la hauteur ce jour.

Le sommet du G7 s'est quant à lui soldé par un échec, après deux tweets rageurs de Donald Trump, qui avait quitté prématurément le Canada pour se rendre à Singapour où il doit rencontrer le leader nord-coréen Kim Jong-un. Un relatif front commun semblait pourtant se matérialiser sur les questions commerciales avant-hier, avant que le président américain ne casse l'ambiance en s'en prenant au Premier ministre canadien Justin Trudeau, et en demandant finalement à ses représentants de ne pas cautionner le communiqué conjoint établi.

"Le PM Trudeau du Canada s'est montré docile et modéré pendant nos réunions au G7, tout cela pour donner une conférence de presse après mon départ dans laquelle il déclare que 'les droits de douane américains sont presque insultants' et qu'il ne 'se laissera pas bousculer'", a expliqué Donald Trump sur Twitter. "Très malhonnête et faible. Nos tarifs douaniers sont en réponse à ses droits de 270% sur les produits laitiers!"

Durant la fameuse conférence de Justin Trudeau, ce dernier avait évoqué des mesures de rétorsion que le Canada prendrait le mois prochain suite à l'instauration par Washington de droits de douane sur les importations américaines d'acier et d'aluminium.

Trump a 'déroulé' son argumentaire habituel sur Twitter : "Le Commerce Juste doit désormais s'appeler Commerce de Fou, s'il n'est pas réciproque"... "Pourquoi devrais-je, en tant que Président des États-Unis, permettre à des pays de continuer à faire des excédents commerciaux massifs, comme ils le font depuis des décennies, alors que nos agriculteurs, travailleurs et contribuables payent un prix aussi élevé et injuste? Pas juste pour le PEUPLE d'Amérique! Déficit Commercial de 800 milliards de dollars..."

"... Et ajoutez à cela le fait que les États-Unis payent à peu près tous les frais de l'OTAN - protégeant beaucoup de ces mêmes pays qui nous saignent en matière commerciale (ils ne paient qu'une fraction du coût - et rigolent!). L'Union européenne avec un excédent de 151 milliards de dollars - devrait payer beaucoup plus pour le Militaire", a encore insisté Trump.

"Désolé, nous ne pouvons plus laisser nos amis, ou ennemis, profiter de nous en matière de Commerce. Nous devons donner la priorité au travailleur américain!", a asséné Trump.

Désormais, les investisseurs suivront les développements du sommet de Singapour, avec une rencontre historique entre Donald Trump et son homologue nord-coréen - qui intervient après des échanges particulièrement musclés entre Washington et Pyongyang. Rappelons que Trump avait menacé d'annuler le sommet, avant de revenir sur sa décision.

Il n'y aura pas de statistiques notables outre-Atlantique ce lundi, pas plus d'ailleurs que de publications trimestrielles d'entreprises cotées à Wall Street.

Enfin, rappelons que la réunion monétaire de la Fed se tient demain mardi et mercredi. Une hausse des taux d'un quart de point, la seconde de l'année, est pressentie (probabilité de 96,3% selon l'outil FedWatch du CME Group). Le taux des fonds fédéraux serait alors porté entre 1,75 et 2%. Les opérateurs tenteront d'y voir plus clair sur les actions ultérieures de la Fed. Pour le 19 décembre, dernière réunion monétaire de l'année, la probabilité d'un taux des fonds fédéraux entre 2 et 2,25% est de 43,9% (ce qui correspondrait à trois hausses de taux dans l'année), contre 40,2% pour celle de taux logés entre 2,25 et 2,50% (soit 4 tours de vis dans l'année).

LES VALEURS

KKR (stable). La firme d'investissement a annoncé un accord définitif pour le rachat de la société de services aux hôpitaux Envision Healthcare dans le cadre d'une transaction en numéraire. Le prix de l'opération s'élève ainsi à 9,9 milliards de dollars (dette comprise), soit 46$ par action, ce qui représente une prime de 32% par rapport au cours moyen du titre depuis le 1er novembre 2017 (date à laquelle Envision avait annoncé réfléchir à des stratégies alternatives). Le titre Envision Healthcare a clôturé à 43,64$ vendredi dernier sur le Nyse, faisant ressortir une capitalisation boursière de plus de 5,2 Mds$. La finalisation de l'opération est prévue pour le quatrième trimestre 2018.

Tesla (+4% !), qui s'était déjà offert un énorme rebond la semaine dernière à Wall Street, avec l'assemblée générale des actionnaires du groupe californien, progresse encore fortement ce jour vers les 330$. Rappelons qu'Elon Musk, patron du groupe, était donc parvenu à rassurer en début de semaine dernière concernant la capacité du groupe à atteindre ses objectifs de production et de rentabilité. Les vendeurs à découvert, particulièrement nombreux sur le dossier, avaient été pris de court, et le titre s'était enflammé de près de 10% mercredi soir. Ce lundi, le marché pourrait spéculer quelque peu sur l'arrivée prochaine de fonctionnalités complètes de conduite autonome sur les véhicules du groupe.

Sur le réseau social Twitter, Musk a ainsi promis que la mise à jour logicielle 9 des Tesla allait inclure, dès le mois d'août 2018, ces fonctions nouvelles de conduite autonome. Les fonctionnalités innovantes concerneront les véhicules déjà équipés de l'Autopilot 2, autrement dit les voitures conçues depuis la fin de l'année 2016. Musk explique que les ressources de l'Autopilot étaient jusqu'à présent concentrées sur la sécurité, mais que la V9 software comprendra donc des capacités de conduite "totalement autonome"...

Microsoft (-1%). Lors de sa conférence de l'E3, le géant software de Redmond a annoncé doubler le nombre de studios de développement de jeux vidéo avec l'ajout de cinq nouvelles équipes créatives au sein de la famille Microsoft Studios. Les investissements concernent notamment la création d'un nouveau studio, The Initiative, mais aussi l'acquisition de Playground Games ("Forza"), Ninja Theory ("Hellblade : Senua's Sacrifice"), Undead Labs ("State of Decay) et Compulsion Games ("We Happy Few"). The Initiative est un nouveau studio de développement créé par Microsoft et basé à Santa Monica en Californie. Il est dirigé par le vétéran Darrell Gallagher (ancien patron de Crystal Dynamics).

Genworth Financial s'enflamme de 24% à Wall Street. Un panel américain de sécurité a approuvé l'acquisition de l'assureur par le Chinois Oceanwide Holdings. L'opération se chiffre à près de 3 Mds$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com