Cotation du 11/11/2019 à 23h04 Dow Jones Industrial +0,04% 27 691,49
  • DJIND - US2605661048

Wall Street consolide, incertitude sur le commerce

Wall Street consolide, incertitude sur le commerce
Wall Street consolide, incertitude sur le commerce
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cote américaine consolide très marginalement avant bourse ce vendredi, au terme d'une semaine positive, alors que quelques incertitudes persistent concernant les négociations commerciales. Le S&P500 cède 0,1% avant bourse, alors que le Nasdaq perd 0,2%. Sur le marché des changes, l'indice dollar prend 0,2% à 98,3. Du côté des matières premières, le baril de brut WTI abandonne 1,7% à 56,2$, alors que le Brent de la mer du Nord fléchit de 1,7% à 61,2$.

Quoi qu'il en soit, la cote américaine est en bonne voie pour aligner sa cinquième semaine consécutive de progression, ce qui n'était plus arrivé depuis le mois de février.

Washington et Pékin seraient d'accord pour lever par phases les taxes douanières réciproques, ont confirmé hier le ministère chinois du Commerce et un membre de l'administration américaine. Néanmoins, cette perspective d'une suppression des tarifs douaniers susciterait une forte opposition de certains conseillers de Trump, si l'on en croit des sources de Reuters ayant connaissance des discussions. "Il n'y a pas d'accord actuellement pour supprimer des droits de douane en vigueur comme condition à un accord de phase 1", a d'ailleurs indiqué Peter Navarro, conseiller commercial de la Maison blanche, sur Fox Business... Aucune décision ferme ne semblerait donc avoir été prise sur le sujet, alors qu'hier, le porte-parole du ministère chinois au Commerce, Gao Feng, avait donné beaucoup d'espoir concernant cette levée des taxes. Gao affirmait qu'en cas de 'phase 1', les deux parties devraient lever les tarifs douaniers existants dans des proportions comparables et simultanément... Rappelons que selon les dernières rumeurs, l'accord commercial partiel pourrait être scellé entre Donald Trump et Xi Jinping début décembre en marge du sommet de l'OTAN à Londres.

Sur le front économique ce jour, la production industrielle française est ressortie en augmentation de 0,3% au mois de septembre 20119, quasiment en ligne avec le consensus de place (logé entre 0,3 et 0,4%), après un repli de 0,9% sur le mois d'août, indique aujourd'hui l'Insee. Par ailleurs, l'emploi salarié privé en France pour le troisième trimestre 2019 a progressé de 0,3% avec 54.300 emplois créés, après une croissance de 0,2% et 45.400 emplois au deuxième trimestre 2019. Ces estimations préliminaires étaient également fournies par l'Insee... La balance commerciale allemande du mois de septembre 2019 est ressortie excédentaire de 19,2 milliards d'euros, comme prévu ou presque, puisque le consensus de marché était de 19,3 milliards. L'excédent révisé du mois antérieur se situe à 18,7 milliards d'euros. Les exportations allemandes du mois de septembre ont augmenté plus que prévu, d'après les données fournies ce jour par l'Office fédéral de la statistique Destatis.

A la clôture de Wall Street hier soir, le Dow Jones et le S&P500 ont fini sur des records alors que le Nasdaq a frôlé le sien, les gains des trois indices s'étant effrités dans la dernière heure de cotation. L'indice Dow Jones a gagné 0,66% à 27.674 points, tandis que l'indice large S&P500 a progressé de 0,27% à 3.085 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a avancé de 0,28% à 8.434,51 pts, à environ un dixième de point de son record de mardi à 8.434,68 pts.

Dans l'actualité économique aux États-Unis ce jour, l'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan sera communiqué à 16h00, en même temps que les stocks et ventes de grossistes.

Les valeurs

Walt Disney a publié jeudi soir après la clôture de Wall Street des résultats financiers meilleurs que prévu au 3e trimestre 2019, et a détaillé son offre de vidéo en streaming Disney+, qui sera lancée dès le 12 novembre aux Etats-Unis, avant d'arriver en France le 31 mars 2020. Le bénéfice net du géant américain des loisirs a reculé sur un an, mais est ressorti un peu supérieur au consensus, grâce au succès du film "Le Roi Lion" et de ses parcs à thèmes. Les profits ont ainsi atteint 1,05 milliard de dollars, soit 1,07$ par action en données ajustées, contre 2,32 Mds$ (1,48$ ajusté par action) un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a bondi de 34% à 19,1 Mds$ contre 14,3 Mds$ au 3e trimestre 2018. Ces chiffres sont supérieurs aux attentes de analystes pour le bénéfice et globalement en ligne pour les ventes. Le consensus du cabinet Factset tablait ainsi sur un bpa de 94 cents par action et des ventes de 19,2 Mds$.

Le directeur général de Disney, Bob Iger a commenté ces résultats en affirmant que le groupe a "consacré les dernières années à transformer complètement Walt Disney pour concentrer ses ressources et sa grande créativité en vue d'offrir directement aux consommateurs une expérience extraordinaire. Nous nous réjouissons du lancement de Disney+ le 12 novembre", a-t-il ajouté dans le communiqué des résultats.

TiVo chute avant bourse à Wall Street. Le groupe a publié une perte pour le troisième trimestre, mais il a dépassé les attentes en matière de revenus.

Dropbox progresse en pré-séance. Le groupe a battu le consensus de revenus et de profits pour le trimestre clos, profitant d'abonnements accrus.

GoPro flambe avant bourse à Wall Street. La perte du troisième trimestre est ressortie moins lourde que prévu. Les revenus ont dépassé les attentes avec une demande supérieure aux prévisions des produits 'Hero'. Les revenus chutent de moitié à 131 millions de dollars, mais le consensus était encore plus faible à 126 millions. La perte nette ressort à 75 millions de dollars, 51 cents par titre, alors que la perte ajustée par action s'élève à 42 cents contre 48 cents de consensus.

News Corp a annoncé pour son premier trimestre fiscal 2020 des revenus de 2,34 milliards en déclin de 7% avec l'impact des devises. La perte nette est ressortie à 211 millions de dollars, contre un profit de 128 millions de dollars un an avant. L'Ebitda des segments a décliné à 221 M$ contre 358 M$.

Activision Blizzard fléchit en pré-séance. Les comptes du troisième trimestre de l'éditeur de jeux vidéo ont dépassé les attentes, mais la guidance de court terme ressort prudente en termes de revenus sur le trimestre entamé.

Take-Two Interactive a également publié des comptes trimestriels solides assortis d'une guidance prudente. Sur une base ajustée, les revenus du trimestre clos fin septembre ont représenté 951 millions contre 926 millions de consensus. Le bénéfice net trimestriel est ressorti à 72 millions et 63 cents par titre, contre 25 millions un an avant.

Booking Holdings rebondit après les comptes. L'ex-Priceline a affiché au troisième trimestre un profit de 1,95 milliard de dollars, 45,54$ par titre, ainsi que des revenus de 5,04 milliards de dollars à comparer aux 4,85 milliards de l'an dernier. Le bénéfice ajusté par action s'est établi à 45,36$, contre 37,78$ un an plus tôt et 44,5$ de consensus. Les ventes étaient attendues à 5,1 Mds$. Le titre avait décroché hier suite aux mauvais chiffres des rivaux TripAdvisor et Expedia.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com