Cotation du 14/06/2019 à 23h14 Dow Jones Industrial -0,07% 26 089,61
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : au rebond ?

Wall Street : au rebond ?
Wall Street : au rebond ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Bourse américaine va tenter un rebond ce jeudi après avoir signé hier une troisième séance de baisse consécutive sur fond d'intensification des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine... Les contrats à terme sur les indices de référence signalent une ouverture de la Bourse de New York en hausse de 0,2%.
"Provoquer des conflits commerciaux relève du "terrorisme économique", a déclaré ce matin un diplomate chinois de "haut rang", confirmant le changement de ton récent de Pékin face à Washington et confortant le scénario d'une prolongation des tensions commerciales. Aux Etats-Unis, le Pentagone a déclaré avoir sollicité de nouveaux crédits pour renforcer la production américaine de terres rares et réduire ainsi la dépendance envers la Chine, ces minerais stratégiques constituant l'un des enjeux du bras de fer économique et politique en cours...

ECO ET DEVISES

Sur le marché des changes, le dollar s'est renforcé, l'indice du dollar (qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence) progressant de 0,22% à 98,16 points, tandis que l'euro a enchaîné une 3è séance de baisse, en recul de 0,24% à 1,1134$. Olli Rehn, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE, a déclaré mercredi que la banque centrale européenne était prête à prendre de nouvelles mesures de soutien monétaire en cas de besoin. Il a aussi rejeté les appels de l'Italie à une garantie par la BCE des obligations émises par les Etats de la zone euro.

Les obligations souveraines américaines ont été plus que jamais recherchées comme valeurs-refuge, ce qui a entraîné depuis mardi la plus importante inversion de la courbe des taux depuis la crise des "subprimes" de 2007... Le rendement de l'emprunt d'Etat américain de référence, le T-Bond à 10 ans, a encore perdu 1 points de base mercredi, tombant à 2,26%, au plus bas depuis septembre 2017, alors qu'il avait dépassé les 3,1% en octobre dernier.
Le quotidien italien La Stampa évoque la possibilité d'élections législatives anticipées fin septembre en Italie en raison des tensions de plus en plus vives au sein de la coalition gouvernementale...

Dans ce contexte, les cours du pétrole ont replongé avec un baril de Brent d'échéance juillet qui revient à 69,40$.

La tension est encore montée d'un cran hier dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Cette dernière a pour la première fois laissé entendre qu'elle pourrait limiter ses ventes de terres rares aux Etats-Unis. A Pékin, les médias officiels et des responsables politiques chinois ont ainsi agité clairement la menace d'une réduction des exportations de terres rares vers les Etats-Unis. Ces minerais, dont la Chine assure 80% de la production mondiale, sont indispensables à de nombreuses industries de pointe, dont les téléphones, la défense, les écrans plasma ou encore les véhicules électriques.
Par ailleurs, Huawei a saisi la justice américaine pour obtenir l'annulation de l'interdiction faite l'an dernier aux agences fédérales d'acheter ses équipements. Le géant chinois des télécoms a demandé à un tribunal fédéral du Texas de déclarer "anticonstitutionnelle" la loi sur la défense nationale adoptée l'an dernier aux Etats-Unis, que Pékin dénonce comme un texte ciblant les activités chinoises...
La veille, Donald Trump, en visite au Japon, avait déclaré que les Etats-Unis n'étaient "pas prêts" à conclure un accord commercial avec la Chine, ajoutant que les droits de douane américains sur les produits chinois "pourraient augmenter très, très substantiellement, très facilement "...
Parmi les derniers indicateurs économiques, le PIB US est ressorti comme prévu à 3,1% au 1er trimestre 2019. Le consensus de marché était situé à 3,1% et la précédente publication à 3,2%.

VALEURS A SUIVRE

Verizon : UBS a dégradé sa recommandation à 'neutre' avec un cours cible inchangé à 59$, tandis que les perspectives de croissance sont déjà intégrées dans le cours selon le broker.

Tesla : Barclays reste à "sous-pondérer" et ramène son objectif de cours de 192 à 150$.

Médias : Axel Springer flambe de 20% après l'annonce de discussions sur une possible entrée au tour de table du groupe américain de capital-investissement KKR.

Abercombie & Fitch Jefferies reste à 'conserver' avec un cours cible ajusté de 24 à 20$ en raison d'objectifs limités pour le deuxième trimestre et de dépenses opérationnelles élevées pour rationaliser la présence internationale du groupe.

Dollar General : Le BPA est ressorti en hausse de 8,8% à 1,48 dollar au titre du T1, soit 10 cents au-dessus du consensus. A 6,6 Mds$, le chiffre d'affaires grimpe de plus de 8%. Le distributeur a confirmé ses objectifs pour l'exercice, ce qui passe par un BPA situé entre 6,30 et 6,50$ et une croissance des ventes de 7% (+2,5% à périmètre identique).

PVH : Le groupe propriétaire des marques Calvin Klein et Tommy Hilfiger a réduit sa prévision de bénéfice par action annuel en évoquant un ralentissement de la croissance des ventes et l'impact de la montée des barrières douanières.

Uber Technologies publiera après la clôture des marchés américains ses premiers résultats trimestriels depuis son introduction en Bourse.

Bank of America a prévenu, comme JP Morgan Chase et Citigroup, que ses revenus de trading seraient sans doute en baisse au deuxième trimestre et celui de la banque d'investissement vraisemblablement stagnant...

Boeing envisage de procéder au premier vol d'essai du 777X dès la fin juin, ont déclaré à l'agence Reuters des sources proches du dossier, soit un peu plus tard que prévu, mais sans remettre en cause une entrée en service prévue en 2020...

Chevron : Ithaca Energy va racheter des actifs pétroliers et gaziers de Chevron en mer du Nord pour deux milliards de dollars, a annoncé la filiale du groupe israélien Delek.

Dollar Tree : Le BPA du groupe est ressorti à 1,14$, contre 1,19$ il y a un an. Les revenus du groupe ressortent à 5,81 Mds$, en hausse de +2,2% (magasins comparables).
Le groupe anticipe des ventes comprises entre 5,66 et 5,76 Md$ au T2.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com