Cotation du 24/05/2019 à 22h49 Dow Jones Industrial +0,37% 25 585,69
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : au calme pour Pâques

Wall Street : au calme pour Pâques
Wall Street : au calme pour Pâques
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Bourse de New York débute la semaine sans grand changement dans un marché déserté en ce lundi de Pâques, avant une rafale de publications d'entreprises prévue cette semaine. L'indice Dow Jones recule de 0,12% à 26.528 points, tandis que le Nasdaq composite, qui compte quelque 4.500 composants, grappille 0,10% à 8.005 pts.

Depuis le début de l'année, le DJIA a gagné 14%, le S&P 500 a pris 15,6% et le Nasdaq composite a bondi de 20,5%.
Alors que la saison des résultats d'entreprises au 1er trimestre vient de démarrer, les investisseurs tentent de savoir si ces comptes seront de nature à soutenir de nouvelles hausses des cours dans un environnement macro-économique mondial toujours fragile. Une politique monétaire redevenue accommodante, ainsi qu'un accord commercial avec la Chine qui pourrait intervenir fin mai selon les dernières rumeurs constituent les principaux éléments de soutien au marché US...

ECO ET DEVISES

L'événement du jour est à chercher du côté du pétrole qui grimpe de 3% à 74$ le Brent. Explication : Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les exemptions qui ont permis à 8 pays de continuer à importer du brut iranien lorsque celles-ci expireront dans 10 jours... Les Etats-Unis compte ainsi tarir pour de bon les exportations de pétrole iranien, a annoncé ce lundi la Maison blanche. Téhéran a aussitôt rétorqué que Washington ne parviendrait pas à ses fins et menacé une nouvelle fois de bloquer le détroit d'Ormuz, par lequel transite une grande partie du brut mondial...
Pour éviter une surchauffe du marché pétrolier mondial après le rétablissement par les Etats-Unis des sanctions visant les secteurs pétrolier et bancaire iraniens en novembre dernier, conséquence de leur retrait de l'accord sur le nucléaire de 2015, Washington avait accordé des exemptions pour 6 mois à la Chine, l'Inde, la Corée du Sud, la Turquie, la Grèce, l'Italie, le Japon et à Taiwan. Ces exemptions ne seront donc pas renouvelées à leur expiration le 1er mai. Aucune période de grâce ne sera accordée aux pays qui en bénéficiaient jusqu'à présent, a ajouté le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, en annonçant formellement la décision de Washington.

Selon la Maison blanche, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis se sont engagés à compenser la diminution des exportations iraniennes pour faire en sorte que la demande mondiale soit satisfaite et éviter une envolée des cours du pétrole. "L'Arabie saoudite et d'autres pays de l'Opep feront plus que compenser la différence de production de pétrole", a assuré Donald Trump. Le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih, a déclaré dans un communiqué que Ryad se coordonnerait avec les autres producteurs de pétrole pour éviter un déséquilibre du marché mondial...

A Téhéran, des sources au ministère du Pétrole ont assuré à l'agence Tasnim que les Etats-Unis ne parviendraient pas à leurs fins : "Les exportations de pétrole ne pourront être réduites à zéro que si les autorités iraniennes le décident... et ce n'est pas d'actualité". Le commandant de la marine des "Gardiens de la révolution", l'unité d'élite de l'armée iranienne, a menacé de son côté de bloquer le détroit d'Ormuz si l'Iran n'est plus autorisé à y faire transiter son pétrole... "Selon le droit international, le détroit d'Ormuz est un passage maritime et si nous ne pouvons pas l'utiliser, nous le fermerons", a déclaré le général Alireza Tangsiri à l'agence de presse Fars. "En cas de menace, nous défendrons sans l'ombre d'une hésitation les eaux iraniennes", a-t-il ajouté...

Sur le marché des changes, l'euro revient sur les 1,1250/$ entre banques après la publication en fin de semaine dernière d'indices d'activité déprimés en zone euro, en particulier en Allemagne... L'indice PMI IHS Markit composite (secteurs manufacturier et des services) est ainsi ressorti à 51,3 en avril après 51,6 en mars, alors que les économistes tablaient sur une amélioration à 51,8. Il est au plus bas depuis 3 mois.
Les derniers indicateurs économiques américains étaient quant à eux plutôt bien orientés, notamment les ventes de détail en mars, qui ont rassuré sur la consommation. Ces ventes ont bondi de 1,6% sur un mois, contre un consensus de +0,9%. Hors automobile, les ventes de détail ont grimpé de 1,2% sur un mois, après -0,2% en février et alors que les économistes attendaient +0,7%. Enfin, hors automobile et essence, les ventes ont augmenté de 0,9% par rapport au mois antérieur, contre +0,4% de consensus et -0,7% en février.

VALEURS A SUIVRE

* Halliburton gagne 0,8% dans le sillage du brut, tandis que le groupe de services pétroliers a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu, tout en anticipant une amélioration des conditions d'activité en Amérique du Nord. Schlumberger prend +1%, Chevron gagne 1,4% et Exxon Mobil 2,6%, avec l'ensemble du secteur pétrolier...

* Medidata Solutions grimpe de 11% . Selon Bloomberg, la société pourrait constituer une cible pour le groupe français Dassault Systèmes...

* Akorn bondit de 8% après avoir obtenu l'autorisation de mise sur le marché d'un premier générique du Lotemax, un traitement oculaire de Bausch Health Companies, et d'une version sans ordonnance du spray nasal Fluticare. Pour Raymond James, c'est une "rare bonne nouvelle" pour ce titre qui a lourdement chuté depuis que l'allemand Fresenius a renoncé à racheter le laboratoire pour 4,9 milliards de dollars l'an dernier.

* Kimberly-Clark reprend 5,5% après la publication d'un bénéfice et d'un chiffre d'affaires meilleurs qu'attendu pour le premier trimestre.

* Kraft Heinz (stable) a annoncé la nomination de Miguel Patricio, en provenance d'Anheuser-Busch InBev, au poste de DG à partir du 1er juillet en remplacement de Bernardo Hees.

* Boeing perd 0,5% en réaction à un article du 'New York Times' faisant état de négligences à l'usine d'assemblage du 787 Dreamliner en Caroline du Sud. L'avionneur, qui publiera mercredi ses résultats, a rejeté ces accusations et qualifié l'article de "biaisé".

* Tesla cède 3% après la diffusion sur le réseau social chinois Weibo d'une vidéo montrant une 'Model S' qui a explosé sur un parking de Shanghai... Le constructeur de voitures électriques a annoncé l'envoi d'une équipe sur place.
Evercore ISI a par ailleurs abaissé son conseil sur Tesla, de "en ligne" à "sous-performance", en mettant en avant le recul de la demande pour ses modèles S et X.

* Pinterest est plus stable sous les 25$, après un bond de 28% jeudi pour son premier jour de cotation. Le prix d'introduction était de 19$ pièce.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com