Cotation du 20/04/2021 à 23h05 Dow Jones Industrial -0,75% 33 821,30
  • DJIND - US2605661048

Wall Street : attendue en ordre dispersé, la tech devrait encore peser

Wall Street : attendue en ordre dispersé, la tech devrait encore peser
Wall Street : attendue en ordre dispersé, la tech devrait encore peser
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street, qui avait bien rebondi vendredi, est désormais attendue en ordre dispersé après avoir effacé la majeure partie de ses pertes matinales. La légère accalmie du côté des rendements obligataires semble quelque peu soulager les opérateurs alors que les signes d'amélioration de l'état de santé de l'économie américaine se multiplient depuis quelques semaines, comme l'attestent les très bons chiffres de l'emploi de février et la poursuite de la campagne de vaccination qui permet une baisse des nouvelles contaminations au Covid-19.

Malgré tout, l'objectif de plein emploi de la Fed reste encore bien éloigné et l'approbation, au cours du week-end, par les démocrates du Sénat du plan de relance de 1.900 milliards de dollars de l'administration Biden est, en ce sens, une bonne nouvelle. Le texte, qui prévoit notamment une aide directe aux ménages de 1.400 dollars, sera soumis au vote de la Chambre des représentants mardi, a indiqué sur Twitter Steny Hoyer, le chef du groupe démocrate à la chambre.

La flambée du pétrole et l'approbation en cours de ce plan de relance historique avaient un peu plus tôt renforcé les craintes inflationnistes, laissant présager une ouverture des marchés américains en nette baisse. Mais le recul du taux à 10 ans US sous la barre des 1,6% et les quelques prises de bénéfice sur le marché pétrolier devraient permettre à Wall Street d'afficher une meilleure mine en ce début de semaine. Les valeurs technologiques et de croissance, les plus fortement valorisées en Bourse, semblent toutefois rester dans l'oeil du cyclone avec un Nasdaq attendu en repli de 0,8%.

Au-dessus des 70 dollars pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus après les attaques des forces yéménites Houthi contre des installations pétrolières en Arabie Saoudite, le baril de Brent d'échéance mai redonne désormais 0,5% à 69,5$.

Sur le marché obligataire, le rendement du T-Bond à 10 ans évolue autour des 1,59% contre 0,9% fin décembre. Le rendement du T-Bond à 30 ans reste lui proche des 2,30%. Sur le marché des changes, l'indice du dollar (qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence) avance de 0,3% à 92,3 points.

L'agenda économique du jour est léger avec les seuls stocks finaux de grossistes attendus à 16H.

Les valeurs

* General Electric. La crise sans précédent que traverse l'industrie aéronautique devrait entrainer un bouleversement du côté des loueurs d'avions. Gecas, la division spécialisée dans ce domaine du géant américain General Electric serait en effet sur le point de fusionner avec AerCap Holdings. Selon les sources du 'Wall Street Journal', à l'origine de l'information, et de 'Bloomberg', un accord pourrait être annoncé dans les prochaines heures. La transaction, estimée à plus de 30 milliards de dollars, verrait les deux premiers acteurs de leasing d'avions se rapprocher pour former une société possédant, gérant ou ayant en commande un total de près de 3.000 appareils. Restera toutefois à surmonter plusieurs obstacles, et en premier lieu à obtenir l'aval des autorités de la concurrence compte tenu du poids des deux sociétés dans le financement aéronautique mondial.

* Panasonic serait sur le point de s'offrir la société de logiciels et de conseils Blue Yonder pour 700 milliards de yens (6,5 milliards de dollars). Blue Yonder, fondé en 1985, utilise l'intelligence artificielle pour prédire la demande de produits et compte parmi ses clients Unilever et Walmart. Le 'Nikkei', à l'origine de l'information, rappelle que le groupe nippon a acquis 20% de Blue Yonder l'année dernière pour 86 MdsY.

* Walt Disney. Les autorités sanitaires californiennes ont annoncé vendredi un assouplissement des mesures sanitaires qui devrait permettre la réouverture à partir du 1er avril des parcs à thèmes, des stades et des lieux de divertissement en plein air.

* Boeing. L'annonce, vendredi soir, par les Etats-Unis et l'Union européenne de la suspension des surtaxes douanières liées au conflit vieux de seize ans sur les aides publiques à l'aéronautique pour une période initiale de quatre mois, soutient l'ensemble du secteur aéronautique. Ce compromis porte sur les surtaxes imposées depuis octobre 2019 par Washington sur quelque 7,5 milliards de dollars d'exportations européennes vers les Etats-Unis et sur 4,5 Mds$ de produits américains à destination de l'UE. Il va permettre de concentrer les efforts sur la résolution du différend, ont fait savoir les deux blocs.

* Dupont va racheter Laird Performance Materials au groupe d'investissement Advent International ; Cette société est spécialisée dans les matériaux destinés au secteur électronique. La transaction, de 2,3 milliards de dollars en numéraire, devrait être conclue au troisième trimestre 2021, sous réserve des approbations réglementaires et des autres conditions de clôture habituelles. Laird Performance Materials compte plus de 4.300 employés et dispose d'un réseau mondial de 11 sites de fabrication en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Son chiffre d'affaires 2020 a atteint 465 millions de dollars. DuPont prévoit des synergies de coûts de 60 millions de dollars d'ici la fin 2024 grâce à cette acquisition, qui devrait également accroître les bénéfices et le flux de trésorerie disponible au cours des 12 premiers mois.

* MCAFEE s'envole en pré-séance après que le groupe eut conclu un accord pour vendre son activité entreprises à un consortium dirigé par Symphony Technology Group dans le cadre d'une transaction entièrement en numéraire évaluée à 4 milliards de dollars. L'accord devrait être finalisé d'ici la fin 2021. "Cette transaction permettra à McAfee de se concentrer de manière unique sur ses 'activités consommateurs' et d'accélérer sa stratégie pour devenir un leader de la sécurité personnelle des consommateurs", a déclaré Peter Leav, directeur général. La société prévoit de verser un dividende spécial d'environ 4,50 dollars par action ordinaire de catégorie A une fois l'opération conclue. La société utilisera également le produit de cette émission pour réduire la dette d'environ 1 milliard de dollars, ce qui devrait avoir un impact neutre sur son ratio d'endettement net.

*Athene. Apollo Global Management a annoncé lundi l'achat d'Athene dans le cadre d'une transaction entièrement en actions qui valorise le groupe de services de retraite près de 11 milliards de dollars. À la clôture de l'opération, les actionnaires actuels d'Apollo détiendront environ 76% de la société combinée sur une base entièrement diluée, contre environ 24% pour les actionnaires d'Athene. La fusion d'Apollo et d'Athene combine deux sociétés de croissance qui fournissent des produits et des services très demandés, rendement des investissements et revenus de retraite, a précisé la société de capital-investissement.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !