Cotation du 20/09/2019 à 23h16 Nasdaq Composite -0,80% 8 117,67
  • NASDAQ - XC0009694271

Star déchue, le Nasdaq entre dans un "bear market"

Star déchue, le Nasdaq entre dans un "bear market"
Star déchue, le Nasdaq entre dans un 'bear market'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A Wall Street, l'indice Nasdaq composite, riche en valeur technologique et biotechnologiques, est décidément dans une mauvaise passe. Il est même entré vendredi en zone baissière ("bear market") caractérisée par les investisseurs par un recul de plus de 20% par rapport aux derniers sommets.

A 1h30 de la clôture, le Nasdaq perdait ainsi 2% à 6.395 points, portant son recul à plus de 21% depuis son dernier record historique du mois d'août à 8.109 pts. Il est revenu à son plus bas niveau depuis septembre 2017, et cède 7,4% depuis le début 2018.

Cependant, sur le plus long terme, le Nasdaq progresse encore de 54% depuis 5 ans, et a été multiplié par plus de 5 depuis mars 2009, où il avait frôlé les 1.300 points, au pire moment de la crise financière des "subprimes".

Apple a cédé à Microsoft son titre de première capitalisation boursière mondiale

L'indice a notamment été plombé par sa valeur vedette, Apple, qui a encore reculé vendredi, (-2,6% en séance, sous 153$), portant sa chute à environ 34% depuis son dernier record historique, le 3 octobre dernier, à environ 232$ par action. La capitalisation boursière du fabricant de l'iPhone a ainsi plongé de 1.100 milliards de dollars à environ 725 Mds$ vendredi soir, une ponction de quelque 375 Mds$...

Plombé par des craintes sur les ventes d'iPhones, notamment en Chine, Apple a ainsi perdu récemment sa place de première capitalisation boursière mondiale, au profit de Microsoft, (-2,1% vendredi en séance) dans un contexte boursier particulièrement difficile pour les géants d'internet, dont les cours de Bourse des valeurs ont dégringolé ces dernières semaines, après avoir engrangé des gains souvent impressionnants depuis plusieurs années.

Vendredi, en termes de capitalisation boursière, Microsoft pointait en tête avec 762 Mds$, suivi d'Apple (725 Mds$), d'Alphabet (688 Mds$) et d'Amazon (681 Mds$). Depuis ses récents sommets, Microsoft a cédé 14%, Alphabet a chuté de 22% et Amazon a abandonné 31,5% !

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com