Cotation du 20/02/2020 à 21h12 Dow Jones Industrial -0,64% 29 159,39
  • DJIND - US2605661048

Résultats US du 4e trimestre : des débuts prometteurs

Résultats US du 4e trimestre : des débuts prometteurs
Résultats US du 4e trimestre : des débuts prometteurs
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La saison des résultats d'entreprises du 4e trimestre a démarré positivement depuis une semaine à Wall Street, avec des résultats bancaires supérieurs aux attentes, notamment pour Morgan Stanley et JP Morgan Chase.

Jusqu'à présent, seules 9% des compagnies du S&P 500 ont publié leurs comptes trimestriels, et 72% d'entre elles ont fait mieux que prévu en termes de bénéfices. 63% des sociétés ayant publié ont aussi fait mieux que prévu en ce qui concerne leurs ventes, selon les données compilées par le cabinet Factset.

Malgré cela, les analystes s'attendent encore à un recul de 2,1% des profits du S&P 500 pour ce trimestre en comparaison avec le même trimestre de 2018. En effet, les bonnes surprises dans le domaine de la Finance, la Santé (UnitedHealth Group) et de l'Industrie (CSX) ont été compensées par des révisions à la baisse pour le secteur de l'Energie depuis le 31 décembre.

Cette semaine, le rythme des publications va s'accélérer, avec les comptes de 58 sociétés de S&P 500, dont 6 du Dow Jones. Parmi les poids-lourds, on suivra notamment Halliburton, IBM, Netflix, United Continental Holdings (mardi), puis Abbott Laboratories, ASML, Baker Hughes, Johnson & Johnson, Las Vegas Sands et Texas Instruments (mercredi), suivis d'American Airlines, Comcast, E*TRADE, Freeport-McMoRan, Intel, Procter & Gamble, Southwest Airlines et STMicroelectronics (jeudi) et enfin Air Products & Chemicals et American Express vendredi.

Vers un rebond des profits en 2020 ?

Au-delà des comptes du dernier trimestre de 2019, les investisseurs seront très attentifs aux prévisions des dirigeants pour 2020, dont les analystes attendent un rebond des bénéfices, qui ont globalement stagné en 2019 sur fond de ralentissement de la croissance mondiale et de conflit commercial Etats-Unis-Chine.

Ces dernières semaines, plusieurs acteurs du secteur des semi-conducteurs (Micron et le taiwanais TSMC), considéré comme un indicateur avancé pour les "technos", ont évoqué une amélioration en vue, en raison de la mise en place des réseaux 5G. Leurs commentaires ont contribué à soutenir le secteur technologique, qui a déjà été principal moteur de la hausse de la Bourse américaine en 2019.

Les analystes sondés par Factset prévoient sur l'ensemble de 2019 une quasi-stagnation des profits (+0,2%) et une hausse de 3,9% des chiffres d'affaires. Pour 2020, ils anticipent un net redémarrage de 9,4% des bénéfices et de 5,4% des ventes.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com