Cotation du 22/08/2019 à 18h05 CAC 40 -0,87% 5 388,25
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : Wall Street va ramener le CAC40 à 4.700 points

Préouverture Paris : Wall Street va ramener le CAC40 à 4.700 points
Préouverture Paris : Wall Street va ramener le CAC40 à 4.700 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Il reste deux séances et demi au CAC40 pour limiter la casse en 2018 et il va s'engager dans cette voie ce matin, grâce au violent rebond de Wall Street hier soir. Un rebond parisien qui s'annonce cependant de bien moins grande ampleur que les +5% et +6% du Dow Jones et du Nasdaq hier. Le CAC40 va néanmoins tenter de revenir sur les 4.700 points. En clôture lundi, le CAC40 affichait un recul de -12,92% depuis le 1er janvier et de -7,54% pour le seul mois de décembre, avec un niveau de 4.626 points pas vu depuis plus de deux ans.

Différentes données de consommation de fin d'année, émanant de Mastercard ou d'Amazon et s'avérant très favorables, ont mis le feu aux poudres à Wall Street hier, où les investisseurs ont aussi profité d'achats à bon compte sur des cours bradés. Les problèmes angoissant les marchés, touchant à la croissance mondiale ont clairement été oubliés par les investisseurs de nouveau acheteurs et des volumes très conséquents pour la période de Noël, ont été enregistrés sur les marchés actions américains. Les trois grands indices de New York ont donc récupéré du coup de massue reçu à la veille de Noël avec un Dow Jones qui, pour la première fois, a gagné plus de 1.000 points en séance, tandis que le S&P-500 a enregistré son gain en pourcentage le plus élevé depuis plus de neuf ans!

Par ailleurs, le Marché a été rassuré quant à l'avenir de Jay Powell à la tête de la Fed. Alors que des rumeurs de destitution par Trump avaient couru le week-end dernier, se répercutant sur le Marché lundi, la Maison Blanche a rassuré hier, assurant que la position de Jerome Powell à présidence de la Réserve fédérale n'était pas menacée et que Donald Trump était satisfait du Secrétaire au Trésor. Aux journalistes lui demandant si poste de Jerome Powell était sûr, le conseiller économique de la Maison blanche Kevin Hassett a répondu: "Oui, bien sûr, à 100%."

WALL STREET

La Bourse de New York a donc flambé d'environ 5%, mercredi, après avoir plongé de 8% à 9% en 4 séances. Les investisseurs semblent avoir suivi le conseil de Donald Trump, qui a estimé que la chute actuelle était "une formidable opportunité d'acheter". En outre, Amazon a fait état de ventes record pour la saison des fêtes, ce qui a rappelé aux marchés que la consommation restait dynamique aux Etats-Unis, réduisant le risque d'un brutal ralentissement de la croissance. Le rebond des actions a été accompagné de celui du pétrole (+8%!) et du dollar, tandis que l'administration Trump a voulu désamorcer le débat sur un possible limogeage de Jerome Powell. Celui-ci n'est absolument pas à l'ordre du jour, assure-t-on, malgré les critiques récurrentes de Donald Trump à l'encontre des hausses de taux de la Fed.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné mercredi 4,99% à 22.878 points, effectuant un bond record de plus de 1.000 points (1.086 pts) en une seule séance! L'indice large S&P 500 a rebondi de 4,96% à 2.467 pts, tandis que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a flambé de 5,84% à 6.554 pts !

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice FHFA des prix de l'immobilier. (15h00)
- Ventes de logements neufs. (16h00)
- Indice de confiance des consommateurs. (16h00)
- Rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. (17h00)

Europe :
- Bulletin économique de la BCE. (10h00)
- Taux de chômage italien. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1376$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 54,22$. L'once d'or se traite 1.258$.

VALEURS A SUIVRE

Vinci : a annoncé jeudi que sa filiale aéroportuaire Vinci Airports allait devenir actionnaire majoritaire de l'aéroport londonien de Gatwick avec le rachat de 50,01% des parts du deuxième aéroport britannique pour environ 2,9 milliards de livres sterling (3,2 milliards d'euros).

Renault : L'ancien administrateur de Nissan Greg Kelly, accusé de complicité avec Carlos Ghosn, a été libéré sous caution mardi après plus d'un mois passé en détention pour fraude financière. Le tribunal de district de Tokyo avait autorisé mardi la libération du dirigeant contre une caution de 70 millions de yens (557.000 euros).

CNP Assurances : a obtenu le visa de l'AMF pour un programme Euro Medium Term Notes de 7 milliards d'euros, calibré en fonction de l'encours actuel de dettes subordonnées de CNP Assurances. Pour rappel, le montant maximal des émissions obligataires autorisé par le conseil d'administration de CNP Assurances est actuellement de 1,5 milliard d'euros par an. Les titres à émettre pourront être admis aux négociations sur Euronext Paris.

CHIFFRE D'AFFAIRES - RÉSULTATS

Graines Voltz.

EN BREF :

Visiomed : du nouveau aux Etats-Unis.

Plant Advanced Technologies : augmentation de capital réservée à 20 euros.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com