Cotation du 18/01/2019 à 18h05 CAC 40 +1,70% 4 875,93
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : vers une poursuite du rebond pour le CAC40

Préouverture Paris : vers une poursuite du rebond pour le CAC40
Préouverture Paris : vers une poursuite du rebond pour le CAC40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Les propos optimistes de Donald Trump sur les chances de parvenir à un accord commercial avec la Chine, doivent permettre aux marchés européens et au CAC40 de poursuivre leur rebond ce matin à l'ouverture, comme le confirment les indicateurs de préséance. Reste à savoir si la tendance perdurera jusqu'à la clôture...

Le président américain a évoqué mardi sur Twitter des "conversations très productives en cours" sur le commerce avec la Chine. Les deux pays ont discuté d'une feuille de route pour la prochaine étape de leurs négociations commerciales au cours d'une conversation téléphonique qui s'est tenue mardi, tandis que des informations selon lesquelles Pékin envisage de réduire ses droits de douane sur les voitures américaines dopaient le secteur.

Donald Trump a par ailleurs accordé une interview à Reuters dans laquelle il a déclaré qu'il pourrait de nouveau s'entretenir avec son homologue chinois Xi Jinping sur les questions commerciales si cela venait à être nécessaire, et il a précisé qu'il ne comptait pas imposer de droits de douane supplémentaires sur les produits chinois dans l'immédiat.

Le mouvement haussier lié à cette possible amélioration dans le conflit américano/chinois, va être sans doute contrebalancé par les dernières nouvelles en provenance de Londres. Ça devient en effet compliqué sur le front du Brexit puisque les conservateurs ont atteint le total de 48 députés permettant de mettre en grande difficulté Theresa May avec une motion de défiance.

WALL STREET

Wall Street a vécu une nouvelle séance volatile, mardi, débutant la journée en nette hausse, puis s'installant dans le rouge, avant de finir en ordre dispersé à la clôture. Les investisseurs se sont inquiétés des menaces de paralysie de l'administration fédérale ("shutdown") brandies par Donald Trump en séance. Mais le président a ensuite mitigé ses propos en disant réfléchir aux options proposées par les démocrates. Les valeurs automobiles ont profité de la confirmation par la Chine qu'elle allait supprimer les surtaxes imposées aux importations de véhicules américains. Le dollar progressé, de même que le pétrole, tandis que les Bourses européennes ont fini en nette hausse, dans l'espoir d'avancées dans les négociations commerciales entre Washington et Pékin.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,22% à 24.4370 points, tandis que l'indice large S&P 500 est resté quasi-stable (-0,04%) à 2.636 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a progressé de 0,16% à 7.031 pts. En Europe, l'indice Euro Stoxx 50 a gagné 1,27% et le CAC 40 a pris 1,35% à Paris.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice des prix à la consommation. (14h30)
- Indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta. (16h00)
- Rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. (16h30)
- Balance budgétaire américaine. (20h00)

Europe :
- Taux de chômage italien. (10h00)
- Production industrielle européenne. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1326$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,87$. L'once d'or se traite 1.245$.

VALEURS A SUIVRE

Renault : L'Etat français n'a pas connaissance des détails de l'enquête interne de Nissan Motor sur les malversations dont Carlos Ghosn est accusé, a déclaré une source gouvernementale mardi, enquête qui a été transmise la veille à Renault par son associé japonais.

Alstom : et Siemens ont annoncé mercredi qu'ils allaient faire des propositions aux autorités européennes de la concurrence en réponse à la liste de griefs qui avait été émise concernant leur projet de rapprochement dans le ferroviaire.

Albioma, leader du solaire en Outre-mer, renforce sa présence en France métropolitaine par l'acquisition ce jour d'Eneco France.

Fromageries Bel a confirmé les ambitions du plan de transformation et de croissance durable engagé depuis 2015, visant à soutenir ses marques à l'international et son développement sur le segment du snacking sain. Face à ces enjeux, et pour préserver sa compétitivité en particulier en France, Bel a annoncé, le 20 septembre, un projet de nouvelle organisation emportant une réduction des effectifs notamment au sein du siège social de Suresnes dans le cadre d'un plan de départ volontaire, dont la procédure légale se poursuit. En outre, Bel met en oeuvre au niveau mondial un plan de réduction de ses coûts. Au total, ce plan devrait permettre de générer au niveau du Groupe des économies de 120 millions d'euros d'ici 2020.

Valeo a commencé à faire monter en puissance dans son usine d'Etaples-Abbeville la production des machines électriques pour l'hybridation légère des véhicules, qui devraient représenter à terme la grande majorité de l'activité de ce site du nord de la France.

Total a annoncé mardi soir qu'il proposerait une augmentation globale des rémunérations de 3,1% ainsi qu'une prime exceptionnelle de 1.500 euros à l'ensemble du personnel en France.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Qwamplify, SII.

EN BREF :

GenSight : améliorations durables de la qualité de vie à 72 semaines de la Phase III avec GS010.

Eos imaging : Fosun détient désormais 13,2% du capital.

Balyo conclut un partenariat stratégique avec Norcan.

Drone Volt remporte un contrat militaire en Europe du Nord.

Theradiag : nouveau Directeur Général.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com