Cotation du 11/12/2018 à 18h05 CAC 40 +1,35% 4 806,20
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : une hausse fragile en vue pour le CAC40

Préouverture Paris : une hausse fragile en vue pour le CAC40
Préouverture Paris : une hausse fragile en vue pour le CAC40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Si le Brexit a pesé sur la tendance hier, les espoirs de détente sur le front commercial entre Washington et Pékin, pourraient redonner le moral aux investisseurs ce matin et le CAC40 est attendu en légère progression à l'ouverture. Les négociations vont bon train, pour atteindre, pourquoi pas, un accord d'ici la fin du mois. C'est le scénario rêvé par les marchés en ce moment et il a pris de la consistance ces dernières heures. Le représentant américain au Commerce, Robert Lightizer, a ainsi annoncé à des chefs d'entreprise que la prochaine série de droits de douane pour les importations chinoises avait été gelée pendant que se poursuivent ces négociations bilatérales.

Le Brexit va toutefois demeurer source d'inquiétudes puisque pour ce dossier, en revanche, c'est l'hypothèse du 'hard Brexit' qui reprend du poil de la bête. L'accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne négocié par Theresa May a provoqué jeudi une crise politique à Londres, avec la démission de plusieurs ministres et le déclenchement par les députés conservateurs eurosceptiques d'une procédure en vue d'un vote de défiance.

Côté valeurs, ça ne va pas mieux pour les "technos" de Wall Street : le concepteur de puces Nvidia a publié jeudi un chiffre d'affaires du troisième trimestre inférieur aux attentes de Wall Street et sa prévision pour le trimestre en cours a également déçu, faisant chuter son titre de 17% dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street. Cela devrait peser sur les valeurs technologiques parisiennes.

WALL STREET

Les actions américaines ont rebondi jeudi, emmenées par le secteur technologique, qui a particulièrement souffert ces dernières semaines. Apple (+2,47%) a mis fin à une série de 5 baisses, tandis que les pétrolières et les financières ont aussi regagné du terrain. Les craintes d'un échec de l'accord sur le Brexit au Parlement britannique ont été surmontées par la confirmation de la reprise du dialogue à haut niveau entre les Etats-Unis et la Chine sur le commerce. Par ailleurs Jerome Powell, le président de la Fed, s'est montré plus prudent que d'habitude sur la remontée des taux d'intérêts, soulignant l'existence de risques pour la croissance. Enfin, l'annonce par Berkshire Hathaway (+0,46%), la firme de Warren Buffett, d'une série de nouveaux investissements malgré les turbulences boursières a un peu requinqué le moral des investisseurs.

A la clôture, L'indice Dow Jones a regagné 0,83% à 25.289 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 1,06% à 2.730 pts et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques a repris 1,72% à 7.259 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Commercialisation de logements neufs, troisième trimestre. (08h45)

Etats-Unis :
- Production industrielle. (15h15)
- Indice manufacturier de la Fed de Kansas City. (17h00)

Europe :
- Balance des comptes courants en Europe. (10h00)
- Prix à la consommation (lecture finale) en Europe. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1346$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,25$. L'once d'or se traite 1.211$.

VALEURS A SUIVRE

Télécoms : le directeur financier d'Orange, Ramon Fernandez, a dit qu'il y aurait une fenêtre de tir au premier semestre 2019 pour une consolidation du secteur en France.

Vivendi annonce pour le troisième trimestre un chiffre d'affaires en croissance de 5,6% à taux de change et périmètre constant par rapport à la même période de 2017. Le groupe évoque de "très belles performances" de ses trois métiers principaux. Au T3, le chiffre d'affaires de Vivendi totalise 3,384 MdsE, contre 3,207 MdsE un an avant. Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2018, le CA a atteint 9,847 MdsE, en croissance de 13,6%.

Vivendi (bis) a annoncé jeudi avoir effectué une première sélection de banques pour l'aider à trouver des partenaires susceptibles d'entrer au capital de sa pépite Universal Music Group et avoir signé un accord pour l'acquisition de l'éditeur Editis, franchissant ainsi de nouvelles étapes dans la recomposition de son périmètre.

Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 961 ME, relativement stable par rapport à 964 ME au troisième trimestre 2017, avec un effet volume de -0,9%, un effet prix/mix de +5,3% essentiellement aux Etats-Unis partiellement compensé par un effet devises négatif de -4,7%.

Axa S.A. a annoncé aujourd'hui la fixation du prix de l'offre secondaire de 60.000.000 actions de sa filiale américaine AXA Equitable Holdings, Inc, à 20,25 dollars américains par action, ce qui correspond à un produit net d'environ 1,2 milliard de dollars américains. L'Offre porte sur des actions ordinaires d'EQH, vendues par AXA, en qualité d'actionnaire cédant.

CNP Assurances publie un résultat net de 955 ME en hausse de 3,1% au 30 septembre. La croissance du chiffre d'affaires est de 3,1% et de +6,6% à 24,6 MdsE à périmètre et change constants, sous les effets d'une dynamique favorable du volume d'unités de compte (+19,5%) et d'une très forte croissance de l'épargne haut de gamme de CNP Patrimoine et CNP Luxembourg.

Bolloré : A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires du 3e trimestre progresse de +10% à 5,627 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires à fin septembre est en hausse de +8% à 16,496 MdsE.

Plastivaloire a réalisé au quatrième trimestre de son exercice 2017-2018 un chiffre d'affaires équivalent à celui réalisé sur la même période de l'exercice précédent. Plastivaloire note un ralentissement de la croissance qui s'explique en partie par un contexte conjoncturel moins favorable pour l'activité Automobile (chiffre d'affaires Automobile en recul de -3,7% sur la période), en raison notamment des nouvelles normes anti-pollution qui perturbent les marchés européens majeurs. Sur l'ensemble de l'exercice, le groupe affiche un chiffre d'affaires de 658,9 ME, en croissance purement organique de +5%, mais légèrement inférieur à l'objectif de 660 à 670 ME. La moindre performance de l'activité automobile, associée à une inflation des matières premières et de l'énergie, aura un impact sur les résultats. Plastivaloire ajuste ainsi son objectif de marge d'EBITDA autour de 10,5% pour l'exercice écoulé, soit une baisse d'environ 1,5 point par rapport à l'objectif qui était compris entre 12% et 12,5%.

CHIFFRE D'AFFAIRES / RÉSULTATS

IRD Nord-Pas-de-Calais, Total Gabon, IT Link, Medicrea, Tikehau Capital, Moulinvest, EPC Groupe, Financière de l'Odet, Musée Grévin, Innelec Multimedia, Touax, Mediawan, Hiolle Industries, Baccarat, DMS, Videlio, Blue Solutions

ANALYSTES

JP Morgan passe de 'neutre' à 'souspondérer' sur Sodexo en ciblant un cours de 79 euros contre 84 euros.

Crédit Suisse relève légèrement à 24,50 euros son objectif de cours sur Vivendi (surperformance).

Crédit Suisse a ramené de 42 à 39 euros son cours cible en restant à 'surperformance' sur le dossier Bouygues.

Jefferies réduit à 4,40 euros son objectif de cours sur Vallourec tout en restant à 'conserver'.

SG passe de 'conserver' à 'acheter' en relevant à 111,90 euros son objectif de cours sur Eiffage.

AlphaValue reste acheteur sur Eiffage avec un objectif ajusté à 109 euros.

Barclays ramène à 18 euros son objectif de cours en restant à 'surpondérer' sur STM.

AlphaValue ramène son cours cible de 67 à 62 euros mais reste acheteur du dossier Vicat.

EN BREF :

Orano a signé un contrat de transport avec JAEA.

Sartorius Stedim Biotech et Lonza ont modifié leur accord de coopération.

Adeunis et Citycare sont partenaires sur un défibrillateur connecté.

Visiativ : un distributeur des solutions Solidworks dans le viseur.

Neoen : l'option de surallocation a été intégralement exercée.

Akka boucle l'acquisition de PDS Tech aux Etats-Unis.

GTT reçoit une commande de HHI.

Elior Services s'offre Alfred Conciergerie.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com