Cotation du 21/02/2019 à 14h17 CAC 40 +0,02% 5 196,84
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : un CAC40 toujours d'attaque, au-dessus des 5.000 points

Préouverture Paris : un CAC40 toujours d'attaque, au-dessus des 5.000 points
Préouverture Paris : un CAC40 toujours d'attaque, au-dessus des 5.000 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 qui a réussi à clôturer au-dessus des 5.000 points hier (+1,06%), va continuer sa progression ce matin, puisqu'il est à nouveau attendu en progression. Les négociations entre parlementaires républicains et démocrates ont permis d'aboutir lundi soir à un accord de principe sur le financement de la sécurité aux frontières, ce qui devrait éviter une nouvelle paralysie de l'administration fédérale, moins d'un mois après le plus long "shutdown" de l'histoire des Etats-Unis.

Concernant le conflit commercial Chine/Etats-Unis, les investisseurs se raccrochent toujours à l'espoir d'un compromis, à défaut d'un accord, avant la date buttoir. La dégradation de l'économie chinoise plaide pour cela : la croissance de la consommation ralentira encore "très vraisemblablement" cette année en Chine, a annoncé le ministère du Commerce mardi, soulignant une montée des risques auxquels s'expose la deuxième économie mondiale en période de tension commerciale avec les Etats-Unis. Un éventuel sommet entre Donald Trump et Xi-Jinping le mois prochain, toujours pas confirmé de façon officielle, serait bien perçu par les investisseurs.

On suivra Michelin et Kering ce matin à l'ouverture : ils sont les deux poids lourds de la cote à avoir publié leurs comptes depuis la fermeture du marché parisien hier.

WALL STREET

La Bourse de New York a vécu une séance hésitante, lundi, terminant en ordre dispersé. Les investisseurs sont réticents à s'engager dans l'attente des nouvelles négociations commerciales prévues à partir de ce lundi entre les Etats-Unis et la Chine... Par ailleurs, un nouveau "shutdown" n'est pas exclu, à partir de vendredi à minuit, aucun compromis n'ayant été trouvé jusqu'ici concernant le financement d'un mur transfrontalier avec le Mexique. Le dollar s'est renforcé pour la 8ème séance consécutive, ce qui a contribué à faire reculer les cours du pétrole.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,21% à 25.053 points, tandis que l'indice large S&P 500 a légèrement progressé de 0,07% à 2.709 pts, et que l'indice Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a avancé de 0,13% à 7.307 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Etude JOLTS relative aux ouvertures de postes aux USA. (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1285$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,74$. L'once d'or se traite 1.306$.

VALEURS A SUIVRE

Kering : L'EBITDA s'élève à 4.435,7 millions d'euros en 2018, en hausse de +42,0% sur l'année, tandis que le ratio d'EBITDA rapporté au chiffre d'affaires augmente de 360 points de base en données publiées pour atteindre 32,5%. Le résultat net part du Groupe enregistre une forte hausse de +108,1% et s'établit à 3.714,9 millions d'euros. Le résultat net part du Groupe par action atteint 29,49 euros, contre 14,17 euros l'année précédente.

Michelin a annoncé pour 2018 une hausse de 11% du résultat opérationnel hors effet de change, dans un environnement difficile. Le groupe clermontois a affiché un résultat opérationnel des secteurs de 2,775 MdsE, en progrès de 304 ME soit +11%, à taux de change constants. Le cash flow libre structurel s'élève à 1,274 MdE... Pour 2019, le pneumaticien table sur une poursuite de la hausse du résultat opérationnel.

Dassault Systèmes a signé un accord définitif portant sur l'acquisition d'elecworks, gamme de logiciels de CAO de conception de projets d'automatisme et d'installations électriques développés par Trace Software International, éditeur de logiciels et de services dédiés à l'ingénierie industrielle. Dans le cadre de cette transaction, une équipe de 21 professionnels qualifiés rejoindront Dassault Systèmes.

MBWS : Sur l'ensemble de l'année 2018, le chiffre d'affaires de MBWS se monte à 389 ME (414,7 ME en 2017) soit en repli de -6,2% en données publiées (-6,3% en organique).

Coface affiche un chiffre d'affaires 2018 de 1.385 ME, en hausse de 4,6% à périmètre et taux de change constants. Sur le T4-2018, la hausse est de 6,3% par rapport au T4-2017 et 4% hors ajustements exceptionnels. Le ratio de sinistralité net est de 45,1%, en amélioration de 6,2 points. Le ratio de coûts net annuel s'établit en baisse de 0,7 point à 34,5% contre 35,2% en 2017, traduisant à la fois un strict contrôle des coûts et des investissements soutenus. Le Résultat net part du groupe ressort à 122,3 ME contre 83,2 ME, soit +50%. Le bénéfice par action atteint un niveau record à 0,79 Euro.

Elis poursuit sa stratégie de consolidation de ses marchés clés avec la signature d'un accord portant sur l'acquisition de 100% de Carpeting Entrémattor en Suède. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires classiques et devrait avoir lieu avant la fin du 1er trimestre 2019.

Lagardère annonce la réalisation des opérations de cession par Lagardère Active Radio International (LARI) de ses activités en Afrique du Sud à son co-actionnaire historique, le groupe Kagiso Media.

EssilorLuxottica, pousse ses pions à l'international en annonçant quatre nouvelles opérations de croissance externe à travers le monde, représentant un chiffre d'affaires cumulé d'environ 48 millions d'euros en base annuelle.

Renault : Jean-Dominique Senard, président du groupe, a confirmé lundi qu'il se rendrait bientôt au Japon afin de discuter des liens avec Nissan et de restaurer la confiance au sein d'une alliance fragilisée par l'affaire Ghosn.

CHIFFRE D'AFFAIRES - RÉSULTATS

Aures, Bio-UV Group, Poxel.

ANALYSTES

HSBC est à 'conserver' sur Sanofi avec un cours cible ajusté en hausse à 82 euros.

Barclays est à 'surpondérer' sur Michelin avec un cours cible ajusté de 120 à 125 euros.

EN BREF

Geci International se finance auprès de Yorkville.

Locindus : Crédit Foncier de France détient 93,32% du capital.

Bigben pousse ses pions dans les jeux de cyclisme.

Amoeba : une avancée majeure contre le mildiou.

Valbiotis obtient le brevet européen pour Valedia.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com