Cotation du 02/12/2020 à 17h15 CAC 40 0,00% 5 581,74
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : un CAC40 annoncé en petite hausse. Lagarde rappelle que la BCE est là!

Préouverture Paris : un CAC40 annoncé en petite hausse. Lagarde rappelle que la BCE est là!
Préouverture Paris : un CAC40 annoncé en petite hausse. Lagarde rappelle que la BCE est là!
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — "S 'il faut faire plus, nous ferons plus" annonce Christine Lagarde dans un entretien publié lundi par Le Monde. De quoi confirmer aux investisseurs que la BCE demeure là, et prête à agir en cas de fléchissement de la reprise économique en zone Euro... "Nous n'avons pas épuisé toutes les possibilités de notre boîte à outils. S'il faut faire plus, nous ferons plus", ajoute-t-elle. Cela a le mérite d'être clair! Pas de changement de doctrine à Bruxelles!

Par ailleurs, la présidente de la Banque centrale européenne qui souligne l'importance du plan de relance européen pour soutenir les économies, exhorte les Etats à dépenser! Si le plan n'est pas versé rapidement et qu'il n'est pas bien ciblé, les pays membres "rateraient une occasion historique".

Du côté des Etats-Unis, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, s'est dite dimanche optimiste sur un accord concernant un nouveau plan de relance avant l'élection présidentielle du 3 novembre en dépit des désaccords qui persistent avec l'administration Trump. Mais les Marchés, sur ce dossier, ne semblent croire que ce qu'ils voient! Et tant que rien ne sera signé, ils demeureront dans l'expectative.

Ces espoirs se heurtent néanmoins à la réalité sanitaire alors que les nouvelles infections au coronavirus dans le monde ont dépassé vendredi les 400.000, un record quotidien qui intervient alors que l'Europe renforce ses mesures de restriction face à une nouvelle vague épidémique.

Dans un tel contexte, les indicateurs de préséance préfigurent une petite hausse pour le CAC40 en début de séance.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini vendredi en ordre dispersé, les indices réduisant leurs gains en cours de séance. Les investisseurs avaient d'abord salué la publication d'une forte hausse de la consommation aux Etats-Unis en septembre, ainsi qu'une amélioration du sentiment des consommateurs en octobre. En fin de séance, les doutes sur la croissance mondiale face à la résurgence du Covid-19, l'impasse prolongée sur un nouveau plan de soutien budgétaire aux Etats-Unis et la crainte d'un Brexit dur ont engendré la prudence.

A la clôture, l'indice Dow Jones a pris 0,39% à 28.606 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fini stable (+0,01%) à 3.483 pts, mais le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a reculé de 0,36% à 11.671 pts. Sur l'ensemble de la semaine, les trois indices parviennent quand même à afficher un léger gain, grâce à leur forte hausse de lundi : +0,07% pour le Dow Jones, +0,17% pour le S&P 500 et +0,8% pour le Nasdaq en 5 séances. Le DJIA et le S&P 500 ont enchaîné 3 semaines de hausse, et le Nasdaq a bouclé 4 progressions de suite, soutenus par l'espoir d'un nouveau plan de relance de l'économie américaine.

ECO ET DEVISES

Les statistiques chinoises du jour sont ressorties mitigées. La reprise économique de la Chine a déçu au troisième trimestre, avec une croissance de 4,9% par rapport à l'année précédente, inférieure aux attentes des analystes.

Toutefois, la production industrielle et les ventes au détail ont accéléré en septembre, ce qui laisse entrevoir un rebond plus marqué pour le quatrième trimestre.

Etats-Unis :
- Indice du marché immobilier américain de la NAHB. (16h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.910$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1710$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 42,88$.

VALEURS A SUIVRE

Getlink : Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2020 de s'élève à 252,1 millions d'euros, en retrait de 17% par rapport à la même période en 20191, en raison des effets de la crise sanitaire de la COVID-19. La trésorerie disponible à fin septembre est en augmentation à 596 ME (+85 ME vs. 511 ME à fin juin 2020). Les précédentes perspectives fixées en juillet 2020 étaient conditionnées à l'absence de nouvelles mesures de restrictions de circulation. Compte tenu de la deuxième vague de la crise sanitaire, le Groupe a décidé de retirer son objectif annoncé le 23 juillet 2020 d'un d'EBITDA consolidé pour 2020 de 350 millions d'euros, car elle était basée sur des hypothèses qui ne sont plus valables.

Latécoère a annoncé aujourd'hui qu'il avait récemment conclu et qu'il conclura encore dans les prochains jours plusieurs nouveaux accords de prêts pour un montant total de 63 millions d'euros. Grâce à ces accords, le Groupe s'assure un montant de liquidités suffisant pour lancer son plan de transformation et ainsi garantir la compétitivité à long terme du Groupe.

Danone Le chiffre d'affaires consolidé s'est élevé à 5,8 milliards d'euros, en baisse de -9,3% en données publiées, compte tenu d'effets de change défavorables (dus principalement à l'évolution du dollar, du rouble et des devises en Amérique latine) ayant eu un impact de -7,1% sur les ventes du trimestre. En données comparables, le chiffre d'affaires est en baisse de -2,5%. La marge opérationnelle courante du second semestre continuera d'être impactée par les coûts supplémentaires directement liés au COVID-19 et par un effet mix défavorable ; mais Danone annonce viser, pour l'année 2020, une marge opérationnelle courante de 14% et un free-cash-flow de 1,8 milliard d'euros. Danone met par ailleurs en place un plan d'action pour revenir à un objectif moyen terme de croissance rentable entre +3% et +5%.

Korian annonce son chiffre d'affaires du 3ème trimestre et des 9 premier mois de l'année 2020. Il ressort en hausse au 3ème trimestre de +5,6% (961,1 ME), dont +1% de croissance organique. Les chiffres sont conformes à l'estimation annoncée le 1er octobre 2020 (entre 945 et 965 millions d'euros) avec une remontée de 2 pts du taux d'occupation moyen dans les maisons de retraite par rapport au point bas (-5 pts) constaté mi-juin 2020. Le Chiffre d'affaires sur 9 mois est ressorti en hausse de +6% (2.837,6 ME), dont +1% de croissance organique.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

GeNeuro, Electricité et Eaux de Madagascar, Bluelinea

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Morgan Stanley reprend le suivi d'Engie avec un avis à 'surpondérer' en ciblant un cours de 15 euros.

Berenberg conserve le titre Orange avec un objectif ajusté en baisse à 11,50 euros.

HSBC repasse à l'achat sur le groupe Publicis en ciblant un cours de 36,50 euros.

AlphaValue repasse d'acheter à 'accumuler' sur Accor avec un objectif abaissé à 25,10 euros.

INFOS MARCHES

Drone Volt : émission obligataire de 1,132 ME.

EN BREF

Adomos annonce la mise en place d'une gouvernance transitoire.

Électricité de Strasbourg : surcoût concernant le projet de géothermie.

GTT : information au sujet de l'enquête de la KFTC.

Nextedia double de taille.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !