Cotation du 13/11/2018 à 18h05 CAC 40 +0,85% 5 101,85
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : tendance fragile en vue sur le CAC40

Préouverture Paris : tendance fragile en vue sur le CAC40
Préouverture Paris : tendance fragile en vue sur le CAC40
Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

L'atmosphère va rester tendue ce matin en Bourse de Paris, les nuages accumulés depuis plusieurs semaines, sont toujours présents et les investisseurs ne trouvent pas d'éléments susceptibles de les rassurer et de leur faire retrouver le chemin de la prise de risque. Les résultats du troisième trimestre auraient pu être ce frein à la baisse, mais force est de constater qu'ils ne sont pas à la hauteur à l'image des mauvais accueils réservés vendredi, aux compte d'Alphabet (Google) et d'Amazon à Wall Street. Ce matin, le CAC40 est attendu sur une note stable dans les premiers échanges.

Sur le fond, les doutes qui assaillent les bourses mondiales depuis plusieurs semaines et qui placent certaines indices en zone de correction, sont toujours nourris par les inquiétudes connues et ciblées. En Europe, elles concernent le Brexit, le budget de l'Italie (la perspective de la note souveraine BBB a été abaissée de "stable" à "négative" par Standard & Poor's) et le rythme du resserrement monétaire, avec en perspective, dans moins de 12 mois une possible première hausse des taux d'intérêt en zone Euro.

WALL STREET

La Bourse de New York a renoué avec la baisse vendredi, après un rebond technique jeudi, toujours plombée par le secteur technologique, où les géants d'internet Amazon (-7,8%) et Alphabet (-1,8%) ont publié des comptes décevants au 3ème trimestre. L'indice Nasdaq Composite est désormais ancré en zone de correction, caractérisée par une chute de plus de 10% par rapport à ses sommets. La croissance du PIB des Etats-Unis est pourtant ressortie supérieure aux attentes au 3ème trimestre, à 3,5% en rythme annuel, mais l'investissement des entreprises a marqué le pas, ce qui constitue un risque pour la future croissance...

A la clôture, l'indice Dow Jones a rechuté de 1,19% à 24.688 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 1,73% à 2.658 points et que l'indice Nasdaq Composite a reculé de 2,06% à 7.167 points.

ECO ET DEVISES

France :
- Construction de logements, septembre 2018. (08h45)

Etats-Unis :
- Revenus personnels et dépenses des ménages. (13h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Dallas. (15h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1392$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 77,62$. L'once d'or se traite 1.233$.

VALEURS A SUIVRE

Aéroports de Paris affiche un chiffre d'affaires consolidé avec intégration globale de TAV Airports et d'Airport International Group (AIG) en hausse de 29,2 %, soit + 757 millions d'euros, à 3 353 millions d'euros. Hors IG de TAV Airports depuis juillet 2017 et d'AIG depuis avril 2018, le chiffre d'affaires consolidé est en hausse de 3,6 %, à 2 335 millions d'euros.

GTT : Le chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2018 du groupe s'élève à 184 ME, en progression de 7,1% par rapport au chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2017.

Sword confirme le versement d'un dividende exceptionnel, le 14 novembre 2018, de 3,6 euros par action. Après la cession d'Apak, le groupe a rappelé sa stratégie concernant l'utilisation du cash généré : Financement de sa croissance interne; Financement d'acquisitions futures; Financement de nouvelles initiatives génératrices de croissance; Rémunération des actionnaires.

Ramsay Générale de Santé : l'offre sur Capio a été acceptée par des actionnaires détenant environ 96,01% des actions Capio. Toutes les conditions relatives à la réalisation de l'offre ont été satisfaites et RGdS a décidé de finaliser l'offre. Le règlement relatif aux actions apportées pendant la période d'acceptation initiale devrait débuter aux alentours du 7 novembre.

CHIFFRES D'AFFAIRES / RÉSULTATS PUBLIES :

Devernois, Crédit Agricole Nord de France, Bernard Loiseau, DLSI.

ANALYSTES

Crédit Suisse revoit à "sousperformance" son avis sur Ipsen avec un objectif de cours réduit à 114 euros.

JP Morgan relève à 50 CHF son objectif de cours sur LafargeHolcim ("neutre").

Société Générale reste à 'conserver' sur Seb, mais ajuste son cous cible 154 euros.

AlphaValue reste acheteur sur Seb, mais avec un objectif ajusté à 163 euros.

Berenberg reste acheteur de Sopra Steria, avec un objectif ramené à 140 euros.

Goldman Sachs abaisse à 125 euros son objectif sur Airbus mais reste acheteur sur le dossier.

Crédit Suisse reste 'neutre' sur BNP Paribas avec un objectif de cours ajusté en baisse à 58 euros.

RBC passe de 'sousperformance' à 'performance sectorielle' sur EssilorLuxottica en remontant son cours cible à 118 euros.

Société Générale réduit à 31 euros son objectif sur Valeo et passe d'acheter à conserver.

AlphaValue revoit en baisse à 32,40 euros son cours cible sur Valeo en restant à l'achat.

Crédit Suisse ramène à 27 euros son cours cible sur Valeo.

EN BREF :

Theranexus : inclusion du dernier patient de la Phase 2 pour THN102 dans la narcolepsie.

Wendel : Allied Universal finalise le rachat de U.S. Security Associates.

Cellnovo vise la Colombie.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com