Cotation du 17/08/2018 à 18h05 CAC 40 -0,08% 5 344,93
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : pause en vue pour le CAC40

Préouverture Paris : pause en vue pour le CAC40
Préouverture Paris : pause en vue pour le CAC40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le paradoxe est assez saisissant : la situation politique italienne et l'arrivée au pouvoir, pour la première fois dans un grand pays d'Europe, d'une coalition populiste, devrait largement inquiéter les investisseurs. Or, ce n'est pas le cas et les indices européens poursuivent leur hausse pour le moment à l'image d'hier où le CAC40 a terminé au plus haut depuis le 12 décembre 2007... C'est en revanche le marché des devises qui est affecté, avec l'Euro qui continue de baisser, désormais sous le niveau de 1,18$. Et c'est ce mouvement qui soutient le marché des actions à Paris, puisque la baisse de la monnaie unique aura un retentissement positif immédiat sur les comptes du trimestre en cours pour bon nombre de sociétés cotées sur Euronext, validant ainsi les hypothèses les plus optimistes de croissance des bénéfices en zone Euro. Et ce dans des proportions plus importantes que les coûts associés à la hausse du pétrole toujours haut perché proche des 80$ pour le Brent.

La détente sur le front de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis et l'accord trouvé ce week-end a aussi largement contribué à doper les indices hier, mettant sous l'éteignoir la situation italienne. Les développements de cette dernière devront toutefois être suivis car s'il n'est plus question de sortie de la zone euro, les dépenses budgétaires programmées ont de quoi effrayer Bruxelles alors que l'Italie est déjà l'un des pays d'Europe les plus endettés. Dans ce contexte, les investisseurs pourraient choisir de marquer une pause ce matin, puisque le CAC40 est attendu sur une note stable, voire en légère baisse.

L'un des rares point d'incertitude des marchés demeure le nombre de hausses de taux d'intérêt de la Fed américaine et la situation ne s'est pas arrangée puisque si Neel Kashkari, patron de la Fed de Minneapolis a estimé dans une tribune publiée par le 'Financial Times' que la banque centrale américaine ne devait pas relever ses taux directeurs trop rapidement, Patrick Harker, le président de la Fed de Philadelphie, n'a pas exclu que la Fed soit amenée à relever ses taux encore trois fois cette année si l'inflation accélérait... Mais dans le même temps, il a dit s'attendre actuellement à seulement deux nouveau tours de vis, dont un sans doute lors de la réunion de juin !

WALL STREET

La Bourse de New York a commencé la semaine dans le vert, après l'annonce d'un accord de principe entre les Etats-Unis et la Chine en vue de réduire nettement le déficit commercial des premiers vis-à-vis de la seconde. Les investisseurs américains comme européens n'ont en revanche pas cédé aux inquiétudes venues d'Italie, où les deux partis antisystème M5S et La Ligue ont proposé lundi un Premier ministre. Le pétrole a repris le chemin de la hausse, tandis que le dollar est resté ferme et que les taux d'intérêts américains à 10 ans se sont stabilisés au-dessus de 3%.

A la clôture, l'indice Dow Jones a grimpé de 1,21% à 25.013 points, retrouvant le seuil 25.000 points pour la première fois depuis plus de deux mois. L'indice large S&P 500 a avancé de 0,74% à 2.733 pts, et le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné 0,54% à 7.394 pts. La semaine dernière, les trois indices avaient reculé respectivement de 0,4% (DJIA), 0,5% (S&P 500) et 0,6% (Nasdaq composite) plombés par les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

ECO ET DEVISES

A suivre aujourd'hui, lindice manufacturier de la Fed de Richmond (16h00).

L'économie allemande reste robuste malgré le ralentissement de la croissance observé au premier trimestre, indique le ministère de l'Economie dans son rapport mensuel publié mardi. Le produit intérieur brut de la première économie européenne a augmenté de 0,3% sur les trois premiers mois de l'année, moitié moins que la croissance de 0,6% du quatrième trimestre 2017. Ce ralentissement est dû à des facteurs temporaires comme l'épidémie de grippe et des grèves dans le secteur industriel, en plus d'un calendrier comportant un plus grand nombre de jours fériés sur le trimestre, selon le ministère.

La parité euro / dollar atteint 1,1780$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 79,22$. L'once d'or se traite 1.288$.

VALEURS A SUIVRE

Sanofi : Les résultats de deux essais cliniques de phase III menés auprès d'une large population de patients souffrant d'asthme non contrôlé montrent que Dupixent a permis d'obtenir une amélioration significative de plusieurs paramètres de l'asthme, indépendamment des concentrations minimales d'éosinophiles ou d'autres biomarqueurs d'une inflammation de type 2 au départ.

Carrefour : n'a pas trouvé de repreneur pour 227 des 273 anciens magasins Dia qu'il compte céder dans le cadre de son plan de redressement, a déclaré lundi un porte-parole du groupe de distribution. Faute de repreneur, les magasins concernés seront fermés, conformément à ce que le groupe avait annoncé.

Altice NV, maison-mère de l'opérateur SFR, a reçu le feu vert de ses actionnaires en vue de la scission de la branche américaine Altice USA, qui aura pour conséquence le retrait du titre des indices standard et large cap MSCI à partir de ce mardi 22 mai. Dans un communiqué Altice a par ailleurs précisé que le titre se traiterait sur une base ex-dividende dès aujourd'hui en raison de cette scission lancée entre Altice Europe (Altice NV) et Altice USA qui se déroulera via la distribution des 67,2% détenus au capital de la filiale américaine aux porteurs d'actions en Europe.

* CHIFFRES D'AFFAIRES / RESULTATS PUBLIES

Abeo.

*ANALYSTES

BHP Billiton Barclays reste à 'surpondérer' en visant un cours ajusté de 1.850 pence.

* EN BREF :

Enertime a testé avec succès un compresseur centrifuge de forte puissance (800kWe) entièrement conçu et assemblé par la société.

Deinove se félicite de l'avancement de son programme COLOR2B et confirme les perspectives.

Projet de lancement d'une étude de préfaisabilité sur la mine de Yaou d'Auplata.

Le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique de Sensorion.

Mainstay Medical annonce la " transition " de sa direction financière.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com