Cotation du 21/10/2019 à 18h05 CAC 40 +0,21% 5 648,35
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : Oui! Le CAC40 est en mesure de repasser au-dessus des 5.500 points!

Préouverture Paris : Oui! Le CAC40 est en mesure de repasser au-dessus des 5.500 points!
Préouverture Paris : Oui! Le CAC40 est en mesure de repasser au-dessus des 5.500 points!
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Une véritable guerre psychologique est à l'oeuvre à Washington alors que s'ouvre le 13ème round des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Les investisseurs peinent
à faire le tri dans un flux d'informations parfois contradictoires... Trump est de nouveau optimiste, la délégation chinoise, elle, compte repartir dès ce soir! Les marchés promettent d'être volatils tout au long de la journée, à chaque nouvelle information marquante sur le dossier... En attendant, le CAC40 pourrait ouvrir dans le vert, au-dessus des 5.500 points. C'est la tendance à 30 minutes de l'ouverture.

Concernant la politique monétaire, la Réserve fédérale a publié mercredi soir le compte-rendu ("Minutes") de sa dernière réunion des 17 et 18 septembre. Si le texte n'a pas apporté d'éléments très novateurs, il a montré qu'un nombre croissant de membres de la Fed s'inquiète de la montée des risques pour l'économie américaine. Les "Minutes" ont aussi confirmé que le conseil des gouverneurs de la Fed est divisé sur l'ampleur et le calendrier de la future politique monétaire.

Plusieurs participants ont ainsi suggéré que le communiqué de la Fed apporte des clarifications sur l'ampleur et l'échéance de la "recalibration" des taux directeurs menée en réponse aux incertitudes commerciales. Quelques participants se sont inquiétés de l'écart important entre les attentes du marché en matière de baisses des taux et leurs propres projections... Les marchés anticipent actuellement une nouvelle baisse des taux de la Fed dès sa prochaine réunion, celle des 29 et 30 octobre, à 1,5%-1,75%, avec une probabilité de 85%, selon l'outil FedWatch du CME.

Côté valeurs on va suivre LVMH après sa publication trimestrielle au-dessus des attentes, avec une croissance à deux chiffres, malgré les remous de Hong-Kong!

WALL STREET

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 0,70% à 26.346 points (après -1,19% mardi), tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,91% à 2.917 pts (-1,56% mardi), et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologies et biotechnologiques, a rebondi de 1,02% à 7.903 pts (-1,67% mardi).

Le secteur des semi-conducteurs, qui avait plongé la veille de plus de 3%, a repris 1,74%, selon l'indice SOX de Philadelphie. Les entreprises du secteur seront affectés de plein fouet par l'interdiction de vendre des composants aux 8 sociétés chinoises placées mardi sur la liste noire de Washington.

ECO ET DEVISES

France :
- Indice de la production industrielle, août. (08h45)

Etats-Unis :
- Indice des prix à la consommation. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Balance budgétaire américaine. (20h00)

Europe :
- Balance commerciale allemande. (08h00)
- Indice final des prix à la consommation en Allemagne. (08h00)
- PIB britannique. (10h30)
- Production industrielle britannique. (10h30)
- Minutes (compte rendu) de la dernière réunion monétaire de la BCE. (13h30).

L'once de métal jaune s'échange à 1.507$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0983$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 58,23$.

VALEURS A SUIVRE

LVMH a réalisé sur les neuf premiers mois de 2019 des ventes de 38,4 MdsE, en hausse de 16%. La croissance organique des ventes ressort à 11% par rapport à la même période de 2018. Au seul troisième trimestre, les ventes sont en hausse de 17% par rapport à la même période de 2018 à 13,3 milliards d'euros. La croissance organique des ventes s'établit à 11%.

DBV Technologies annonce que les banques chefs de files et teneurs de livres associés ont exercé dans son intégralité leur option de surallocation pour souscrire à 1.368.667 actions ordinaires supplémentaires sous la forme de 2.737.334 American Depositary Shares, au prix de 6,59 dollars par ADS, avant déduction des commissions et dépenses estimées. Chaque ADS donne droit à recevoir la moitié d'une action ordinaire et le prix de 6,59 dollars par ADS correspond à un prix de 12,04 euros par action ordinaire (représentant deux ADS) sur la base d'un taux de change de 1,0945 dollars pour 1 euro. Le règlement-livraison de l'Option devrait avoir lieu le 15 octobre 2019, sous réserve des conditions usuelles.

Edenred, Sodexo, Up et Natixis Intertitres sont soupçonnés d'entente par l'Autorité des marchés financiers. Selon 'Le Figaro"', qui rapporte l'information mercredi soir sur son site internet, ces quatre groupes risquent d'être sanctionnés par l'ADLC (autorité de la concurrence), qui leur reproche d'avoir mis en place "un système leur permettant d'échanger régulièrement des informations sur leur stratégie commerciale" entre 2002 et la fin 2015. Le gendarme des marchés leur reproche par ailleurs de s'être "concertés pour contrôler l'entrée de nouveaux acteurs et pour ralentir la dématérialisation des titres-restaurant".

Renault : le remplacement du directeur général de Thierry Bolloré, ancien bras droit de Carlos Ghosn, se profilerait bien à l'horizon, selon des sources concordantes. Ainsi, mercredi soir, une source au sein de l'Etat français a confirmé à l'agence 'Reuters' que Jean-Dominique Senard, président de Renault, envisageait de proposer au conseil d'administration de trouver un successeur à M. Bolloré.

Bastide : Au cours de l'exercice 2018-2019, le chiffre d'affaires a accéléré à 335,7 ME, en croissance de +16,1 %, dont +6,4% en organique. Cette croissance dynamique s'est accompagnée d'une progression sensible du résultat opérationnel courant qui s'élève à 28,4 ME, en hausse de +22,0%. La marge opérationnelle courante ressort à 8,5%, en hausse de 0,4 point, un niveau conforme à l'objectif. Le Groupe bénéficie de l'évolution de son modèle vers des prestations à plus forte valeur ajoutée, avec notamment une hausse de la marge brute à 65,8% (vs 64,1% en 2017-2018). Le résultat net ressort à 5,1 ME en intégrant la perte nette de -1,3 ME liée à l'abandon d'un projet de gestion informatisée de patients.

Tikehau Capital annonce aujourd'hui avoir procédé avec succès au placement d'une émission obligataire d'un montant de 500 millions d'euros à échéance octobre 2026. Cette émission d'obligations "senior unsecured" est assortie d'un coupon fixe annuel de 2,25%.

OL Group : Les produits des activités s'élèvent à 309,0 ME en 2018/2019 contre 289,5 ME en N-1, ont atteint un plus haut niveau historique, grâce à la croissance des activités billetterie et droits TV inhérente à la participation du club à la Champions League cette saison. Le résultat opérationnel courant s'établit à 22,2 ME en repli de 3 ME par rapport à N-1. Cette évolution reflète une hausse des amortissements et provisions nettes, essentiellement liée aux amortissements joueurs, en relation avec le trading de l'été 2018. Le résultat net est de 6,2 ME contre -1,1 ME.

Euronext a fait état d'une baisse du montant quotidien moyen des transactions de 6,3% sur un an en septembre à 8,73 milliards d'euros.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

WeAccess Group, Christian Dior.

ANALYSTES

Liberum reste à l'achat sur STM avec un cours cible ajusté en hausse de 23 à 25 euros.

Jefferies conserve EssilorLuxottica en visant un cours de 120 euros.

JP Morgan est neutre sur Plastic Omnium avec un cours cible ramené de 26 à 24 euros.

Morgan Stanley repasse à 'surpondérer' sur Saint-Gobain avec un objectif ajusté en hausse à 42 euros.

EN BREF

Valbiotis lance une augmentation de capital de 7 ME.

Officiis Properties : REOF Holding détient 92,87% du capital et va lancer le retrait obligatoire.

Lagardère place 500 ME d'obligations.

Korian fait l'acquisition d'une clinique dans les Hautes-Alpes.

Mauna Kea : résultats positifs dans les lésions kystiques du pancréas.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com