Cotation du 29/07/2021 à 14h12 CAC 40 +0,85% 6 665,57
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : les publications semestrielles démarrent

Préouverture Paris : les publications semestrielles démarrent
Préouverture Paris : les publications semestrielles démarrent
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 reste hésitant ce mardi matin dans le sillage des nouvelles annonces sanitaires en France par Emmanuel Macron hier soir qui a mis le pays sur le chemin de la vaccination obligatoire, tandis que le variant Delta continue sa progression rapide dans le monde... Pendant ce temps, Wall Street reste haut perché sur ses sommets en attendant les premiers résultats semestriels des groupes cotés avec aujourd'hui JP Morgan et Goldman Sachs...

WALL STREET

Wall Street a donc battu de nouveaux records hier lundi, dans un marché relativement calme. le DJIA a pris 0,36% à 34.996 pts, le S&P 500 est monté de 0,35% à 4.385 pts et le Nasdaq a progressé de 0,21% à 14.733 pts. Un triple record battu, alors que sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond américain à 10 ans s'est établi à 1,36% et celui du 30 ans à 1,99% environ.
Une progression malgré tout contenue des indices, tandis que la Secrétaire au Trésor Janet Yellen s'est inquiétée du fait que les variants du covid-19 puissent faire dérailler la reprise économique... Yellen en appelle ainsi à un déploiement urgent et plus rapide des vaccins à travers le monde. L'Américain Pfizer doit pour sa part s'entretenir avec les responsables US de santé de la nécessité d'un nouveau rappel de son vaccin anti-covid conçu avec l'Allemand BioNTech.
Janet Yellen a demandé aussi à l'Union européenne de soutenir l'accord de taxe plancher à l'échelle mondiale et de maintenir son soutien budgétaire à l'économie... "Nous avons besoin de sources de revenus durables qui ne reposent pas sur une taxation supplémentaire des salaires des travailleurs et sur l'exacerbation des disparités économiques", a-t-elle indiqué dans sa déclaration aux ministres des Finances de l'Eurogroupe. "Nous devons mettre un terme aux sociétés qui transfèrent leurs revenus du capital vers des juridictions à faible imposition et aux astuces comptables qui leur permettent d'éviter de payer leur juste part"...

ECO ET DEVISES

Côté indicateurs économiques, ce mardi, les opérateurs suivront de près l'indice des prix à la consommation du mois de juin 2021 (consensus +0,5% en comparaison du mois antérieur et +5% en glissement annuel ; +0,5% également hors alimentation et énergie par rapport à mai - soit +4% en comparaison de l'an dernier). Raphael Bostic, Neel Kashkari et Eric Rosengren de la Fed disserteront par ailleurs sur divers sujets économiques et monétaires.
Mercredi, c'est surtout le témoignage 'semi-annuel' de politique monétaire du président de la Fed, Jerome Powell, qui retiendra l'attention... Powell devrait confirmer le caractère jugé transitoire de la poussée récente de l'inflation et souligner la nécessité d'une reprise robuste du marché du travail.
Le même jour, les investisseurs prendront connaissance de l'indice des prix à la production (demande finale), de l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta, du rapport hebdomadaire du Département à l'Energie sur les stocks pétroliers domestiques, ou encore du Livre Beige de la Fed.
Jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront à suivre. Les indices manufacturiers régionaux des Fed de Philadelphie et New York pour le mois de juillet seront aussi publiés. Les prix à l'import et à l'export seront annoncés. Les marchés suivront par ailleurs les chiffres de la production industrielle américaine. Powell interviendra pour le deuxième jour consécutif jeudi. Charles Evans aura aussi son mot à dire.
Le pétrole campe sur les 74$ le WTI, tandis que l'euro pointe à 1,1860/$ entre banques. Le bitcoin s'échange à 32.800$.

AVIS DE BROKERS

Goldman Sachs repasse d'acheter à conserver sur Alstom en ciblant un cours de 38 euros.
AlphaValue accumule EssilorLuxottica avec une cible ajustée à 178 euros.
Berenberg reste à l'achat sur Elior, mais avec un cours cible révisé en baisse à 7 euros.
Jefferies conserve Legrand avec un objectif qui remonte à 92 euros et reste acheteur sur Orange avec une cible de 12,50 euros. Enfin, Jefferies reste à l'achat sur la SG avec un objectif ajusté de 32 à 35 euros, tout comme sur le Crédit Agricole avec un objectif réhaussé à 15,50 euros.

VALEURS A SUIVRE

Saint-Gobain a signé des accords en vue de la cession de Graham, son activité de distribution spécialisée en plomberie, sanitaire et chauffage au Royaume-Uni. Avec environ 130 points de vente et 840 employés, elle a généré un chiffre d'affaires d'environ 260 millions d'euros en 2020.
La majorité des points de vente, ainsi que la marque Graham et le nom du site internet sont cédés à UK Plumbing Supplies et un nombre plus restreint de points de vente sont cédés à Wolseley.
Ces opérations devraient être finalisées dans les prochaines semaines et s'inscrivent dans la stratégie de poursuite de l'optimisation du portefeuille de Saint-Gobain, visant à améliorer le profil de croissance et de rentabilité du Groupe.

Capgemini a annoncé qu'il ne commandera plus que des voitures et utilitaires hybrides et électriques pour sa flotte de 12.000 véhicules, arrêtant avec effet immédiat la commande de nouveaux véhicules purement diesel ou essence, dans le cadre de sa transition vers une flotte entièrement électrique d'ici 2030.
Cette initiative soutient son ambition d'atteindre la neutralité carbone pour ses opérations au plus tard en 2025 et d'aboutir à zéro émission nette d'ici 20301.

Arcure dévoile un chiffre d'affaires semestriel 5 millions d'euros, en progression de 35% par rapport à la même période de l'exercice précédent. En France, Arcure enregistre une hausse de 29% de l'activité traduisant principalement la reprise des projets d'équipements de flotte par les clients grands comptes industriels. La vente de services associés progresse également sur le semestre avec les premiers contrats signés pour l'installation du système Blaxtair Connect et la croissance du parc installés (plus de 10.000 Blaxtairs dans le monde) impactant positivement les activités de maintenance.
A l'international, la zone Europe enregistre un doublement de l'activité, avec notamment une très forte progression en Allemagne. L'activité sur cette zone est tirée par les ventes OEMs (constructeurs d'engins qui proposent des équipements Blaxtair en montage usine). Arcure récolte aujourd'hui les premiers fruits des partenariats développés avec les principaux constructeurs d'engins. Aujourd'hui, trois constructeurs, dont Liebherr, proposent l'option Blaxtair en montage usine sur un nombre de pays encore limité. Ce canal de distribution représente un potentiel de croissance important à moyen terme, avec la généralisation progressive de l'intégration de Blaxtair à l'ensemble des réseaux des constructeurs partenaires.

Après son entrée dans le top 10 en 2019, Claranova confirme son statut de leader technologique en se positionnant 5ème de cette dernière édition du classement Truffle 100 des plus importants éditeurs de logiciels en France. Avec deux positions gagnées cette année, Claranova réalise ainsi la plus forte progression au sein du top 10 des plus importants acteurs du secteur.

AudioValley, spécialiste international des solutions B2B dans l'audio digital, publie aujourd'hui son chiffre d'affaires du premier semestre 2021. Le chiffre d'affaires du premier semestre 2021 affiche une croissance de 49,7% (à taux de change constant) par rapport à celui du premier semestre 2020 et se monte à 12,3 ME (vs 8,5 ME en 2020). Il confirme largement la tendance d'une forte reprise annoncée lors des résultats du premier trimestre.
La croissance est essentiellement tirée par le pôle Targetspot qui représente 91% de l'activité du groupe AudioValley3, avec un chiffre d'affaires semestriel de 11,2 ME, en hausse de 56,3% à tcc par rapport au S1 2020.
Le moteur de la croissance se situe aux Etats-Unis où le chiffre d'affaires est en hausse de 72% à tcc par rapport au S1 2020. Après un démarrage très satisfaisant au T1 (+22,3% à tcc), le chiffre d'affaires américain du pôle a plus que doublé du T2 2021 (+121%) par rapport au T2 2020. L'activité européenne du pôle a également bien performé, avec une croissance de 27,5% par rapport au S1 2020.

Latécoère lance un plan de recapitalisation complet d'environ 323 millions d'euros afin de renforcer son bilan, d'investir davantage dans la compétitivité et les compétences partout où il est présent et de continuer à chercher activement des opportunités de croissance externe dans la lignée de l'acquisition réussie de Bombardier EWIS au Mexique et de la potentielle acquisition de Technical Airborne Components (TAC).
Dans le cadre de la transaction, le Conseil d'Administration de Latécoère a approuvé le principe d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires d'environ 193 millions d'euros qui est entièrement garantie par son actionnaire principal Searchlight Capital Partners.
Les termes et conditions de l'augmentation de capital seront décrits dans un communiqué de presse spécifique qui sera publié une fois que l'AMF aura approuvé le prospectus ; ce communiqué de presse devrait être publié dans les prochains jours.

Sur l'exercice 2020/2021, TFF Group affiche un recul de 5,2% de son chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants. La marge d'Ebitda est à 18,4% du chiffre d'affaires vs. 19,1%. Le ROP s'inscrit en croissance de + 5,2% grâce à un effet de base favorable lié à la non-récurrence des charges exceptionnelles du pôle Bourbon. Le résultat net est de 20,04 ME contre 26,64 ME.
le Directoire a décidé de proposer à l'Assemblée Générale des actionnaires qui se réunira en octobre prochain, le maintien d'un dividende de 0,35 Euro par action.
L'exercice 2021/2022 s'annonce contrasté entre un marché du vin attendu en repli et un marché des alcools attendu en croissance.
L'ensemble, associé à un contexte inflationniste sur les matières premières et le fret, ainsi qu'aux diverses conséquences de la crise sanitaire, impose la prudence.
Le groupe anticipe ainsi à l'heure actuelle des perspectives d'activité comparables au dernier exercice.

Theraclion : Après de nombreux mois de confinement et de suspension des traitements médicaux non urgents en raison de la crise sanitaire mondiale, le groupe confirme que son activité commerciale a repris. En conséquence, 4 Echopulses dont 3 d'occasion sont vendus contre 0 en 2020 et la vente de services a augmenté de 25%. Au cours du premier semestre 2021, Theraclion a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 885 KE, soit cinq fois plus qu'en 2020 sur la même période, afin de retrouver le niveau d'activité de la période pré-covid.
Theraclion annonce atteindre un nouveau niveau de maturité technologique avec le développement du SONOVEIN, nouveau système qui permet aux médecins de traiter au moins deux fois plus vite les patients pour le traitement non invasif des varices. Sur la plateforme ECHOPULSE, une étude de phase 2 est en cours en partenariat avec le centre de cancérologie de l'Université de Virginie (Etats-Unis) pour des patientes atteintes d'un cancer du sein invasif de stade 1, 2 et 3 en utilisant une combinaison avec l'immunothérapie et la chimio-thérapie. Theraclion vise maintenant l'ouverture de nouveaux sites de traitement en Europe et en Asie et progresse dans la soumission du dossier SONOVEIN à la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis.
Theraclion a récemment annoncé un renforcement de son conseil d'administration. En raison du fort potentiel de Theraclion, Bernard Sabrier et Unigestion, agissant en leur nom propre, ont augmenté leur position et détiennent maintenant plus de 20% de la société.

Roctool affiche un chiffre d'affaires semestriels de 2,9 ME, soit une hausse de 13% par rapport au premier semestre 2020. Roctool annonce continuer son accélération sur le marché de la beauté, particulièrement séduit par la technologie à faible impact environnemental (24% du chiffre d'affaires total S1 2021, soit +121% vs S1 2020)
Fort d'une dynamique commerciale retrouvée, des effets significatifs de son plan de restructuration débuté en 2020, et du meilleur ratio produits/services au S1 2021, Roctool précise que sa rentabilité opérationnelle devrait accroître.
Le carnet de commandes poursuit sa forte progression, s'établissant à près de 3 ME au 30 juin 2021 (dont une bonne partie prévue pour le S2 2021), et ce malgré une prospection commerciale qui reste compliquée, avec des déplacements difficiles et un grand nombre de salons professionnels encore à l'arrêt. Les équipes ont toutefois pu participer au Chinaplas à Shenzhen (Chine) en avril, permettant de constater le regain d'optimisme de l'industrie manufacturière asiatique.

Alchimie, plateforme OTT (Over the Top) de vidéos à la demande par abonnement (SVOD), renforce son partenariat avec Samsung en fournissant un large spectre de ses chaînes thématiques les plus populaires sur TV Plus, la nouvelle appli mobile de Samsung. Déjà disponible au Royaume-Uni depuis avril 2021, TV Plus est également, depuis le 30 juin 2021, accessible en téléchargement gratuit sur certaines tablettes Samsung Galaxy en France, en Italie et en Espagne, proposant ainsi gratuitement des contenus incontournables en mobilité.

Au 2ème trimestre de son exercice 2021, Ekinops a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 27,6 ME, en progression dynamique de +12% par rapport au 2ème trimestre de 2020. A taux de change constants, la croissance trimestrielle s'établit à +14%.
Le groupe enregistre ainsi un second trimestre consécutif de croissance à deux chiffres, réalisant à cette occasion le chiffre d'affaires trimestriel le plus élevé de son histoire.
A l'issue du 1er semestre, Ekinops est conforté vis-à-vis de son objectif annuel de croissance à deux chiffres de son activité en 2021. Pour rappel, le Groupe s'est également fixé comme objectifs en 2021 une marge brute comprise entre 52% et 56% et une marge d'EBITDA entre 12% et 16%.

Kalray a annoncé que ses ventes de cartes et de stations de développement, ainsi que les licences et services liés, ont généré un chiffre d'affaires de 415 KE sur le premier semestre 2021. Ce niveau est quasi-stable par rapport au premier semestre 2020 (489 KE au 30 juin 2020). Il s'agit de revenus de la phase de pré-volume, l'augmentation du revenu étant prévu pour la deuxième moitié de l'année avec la vente des cartes d'accélération et les premières ventes de la baie de stockage nouvelle génération, la FLASHBOX.
La trésorerie au 30 juin 2021 s'élevait à 18,8 ME, en baisse très limitée de 1,4 ME par rapport au 31 décembre 2020, grâce à une bonne maîtrise de la consommation de trésorerie alors que les investissements se poursuivent et à l'activation de la ligne de financement en fonds propres mise en place avec Kepler Cheuvreux pour un montant de 7 ME au 30 juin 2021 (sur un total de 12 ME, prime d'émission incluse, sur une période maximum de 24 mois).
Kalray confirme son ambition de générer des revenus de l'ordre de plusieurs millions d'euros en 2021. Cette ambition sera affinée à l'occasion de la publication des résultats semestriels 2021. La montée en puissance progressive des volumes soutiendra le chiffre d'affaires des prochaines années et la société confirme à ce titre son ambition d'atteindre 100 ME de chiffre d'affaires annuel en 2023.
Kalray a notamment annoncé le lancement prochain d'une toute nouvelle carte d'accélération, la K200-LP. Cette carte a été conçue avec un format réduit, une consommation très faible (30 Watt), pour être produite en très grand volume, que ce soit sur le marché du stockage ou des data centers en général. En plus d'être au coeur de l'offre de stockage de Kalray et de sa future FLASHBOX, cette carte vise à réduire de manière très significative la consommation des baies de stockage dans les data centers de nouvelle génération et dans les Edge data centers. Les premières ventes en volume sont confirmées pour le deuxième semestre 2021.

GeNeuro a levé 6 millions d'euros dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression des droits préférentiels de souscription par voie de placement privé international, réalisé uniquement auprès d'investisseurs institutionnels qualifiés. La société biopharmaceutique a émis 1.730.458 actions nouvelles d'une valeur nominale de 0,05 francs suisses au prix unitaire de 3,48 euros, y compris la valeur nominale et la prime d'émission. Les Actions Nouvelles représenteront 8,40% du capital-actions de la Société avant le Placement sur une base non-diluée et 7,75% du capital-actions de la Société après le Placement.

Omer-Decugis & Cie, Groupe international, spécialiste des fruits et légumes frais et exotiques, annonce que, face à la forte demande exprimée dans le cadre de son introduction en Bourse sur le marché Euronext Growth à Paris, Gilbert Dupont, agissant en qualité d'agent stabilisateur, a exercé partiellement l'Option de Surallocation, donnant lieu à la cession par Monsieur Vincent Omer-Decugis, principal actionnaire d'Omer-Decugis & Cie , de 182.647 actions existantes et à l'émission de 159.088 actions nouvelles complémentaires, au prix de l'offre (7,50 euros par action), soit, au total, un montant de 2,6 ME.
En conséquence, le nombre total d'actions Omer-Decugis & Cie offertes dans le cadre de son introduction en Bourse, après exercice partiel de l'Option de Surallocation, s'élève ainsi à 2.777.030 titres, soit 2.594.383 actions nouvelles et 182.647 actions existantes, portant ainsi la taille de l'offre à 20,8 ME. Le flottant représente désormais environ 32,3% du capital social d'Omer-Decugis & Cie.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !