Cotation du 15/10/2018 à 18h05 CAC 40 -0,02% 5 095,07
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40 va reculer !

Préouverture Paris : le CAC40 va reculer !
Préouverture Paris : le CAC40 va reculer !

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 devrait céder du terrain à l'ouverture ce matin, dans le sillage de Wall Street vendredi, où Twitter a déçu avec une publication semestrielle inférieure aux attentes. Le titre a sombré de -20%, au lendemain de l'effondrement de Facebook qui avait accusé un recul de -18%. Le poids lourd de la cote américaine, Intel, a aussi déçu pensant sur la cote américaine. Et ce matin, l'indice parisien est attendu sous les 5.500 points selon les indicateurs de préouverture.

Les publications semestrielles ont quelque peu tenté de prendre le dessus, la semaine dernière, sur les questions macroéconomiques. Mais le thème des tensions commerciales reste omniprésent sur les marchés... Et vont le rester! La rencontre Trump-Juncker a été favorablement accueillie la semainte dernière, même si les tensions douanières ne semblent avoir été que repoussées. Côté publications, elles sont plutôt positives à ce stade et ont tiré le CAC40 au-dessus des 5.500 points. Toutefois, les déceptions ont été durement sanctionnées la semaine dernière, preuve parfois de valorisations un peu tendues. Un certain nombre de résultats de premier plan sont attendues cette semaine : EDF, Sanofi, Air France, BNP Paribas. Des cas particuliers scrutés de près par les investisseurs et qui devraient animer la cote. Ce matin, Air Liquide a publié un premier semestre en ligne, poursuivant la bonne dynamique du premier trimestre.

Si ces publications vont battre leur plein cette semaine, on continuera de scruter l'état de santé de l'économie de la zone Euro avec ce matin, le sentiment des investisseurs
en zone euro et les premiers chiffres de l'inflation en Allemagne pour le mois de juillet.

WALL STREET

Wall Street a terminé sa course en nette baisse vendredi soir, après les chiffres solides de la croissance US qui pourraient inciter la Fed à accélérer le rythme de ses relèvements de taux d'intérêt. Le PIB américain a en effet grimpé au second trimestre, sur un rythme de +4,1%, soutenu par une nette progression des dépenses de consommation.

Sur le front des sociétés, après Facebook, qui a enregistré un plongeon de 19% jeudi, ce sont les comptes trimestriels de Twitter qui ont été brutalement sanctionnés en bourse, le titre du réseau social américain ayant chuté de 20% ce vendredi... Les derniers résultats d'Intel ont également été très froidement accueillis par les investisseurs à Wall Street. Le DJIA a perdu 0,30% à 25.451 pts, le Nasdaq plonge de 1,46% à 7.737 pts, et le S&P500 a reculé 0,66% 2.819 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Dépenses de consommation en France. (08h45)

Etats-Unis :
- Promesses de ventes de logements. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Dallas. (16h30)

L'Euro atteint 1,1660$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 74,34$. L'once d'or se traite 1.223$.

VALEURS A SUIVRE

Air Liquide : La bonne dynamique du premier trimestre s'est poursuivie au deuxième explique Air Liquide qui dévoile, à fin juin, un résultat net part du groupe de 1,04 Milliard d'Euros (+12,1%), un résultat opérationnel courant de 1,62 MdE (-2,3% en données publiées, +6,2% en comparable) et un chiffre d'affaires de 10,16 milliards (-1,3%, +5,8% en comparable). Air Liquide se dit "confiant dans sa capacité à réaliser en 2018 une croissance du résultat net, calculée à change constant et hors éléments exceptionnels de 2017."

CNP Assurances : affiche un chiffre d'affaires semestriel en hausse de 3,6% à 17 MdsE (+6,6% à périmètre et change constants) marqué par une dynamique favorable sur les unités de compte sur les trois zones géographiques. Le Taux de marge sur affaires nouvelles est en progression à 24,3% (contre 23,6 % en 2017). Le Résultat brut d'exploitation ressort à 1.499 ME, en hausse de 1,5% (+7,9% à périmètre et change constants). Le Résultat net part du groupe s'établit à 672 ME, en hausse de 2,3% (+2,6 % à périmètre et change constants). L'Operating free cash flow net s'inscrit à 809 ME en hausse de 29,7%. Le Taux de couverture du SCR groupe est de 198% (190% à fin 2017).

Imerys affiche un résultat net, part du Groupe, qui progresse de +12,7% pour s'établir à 194,1 ME au 1er semestre 2018. Il prend en compte les autres produits et charges opérationnels nets d'impôts pour -14,9 ME (-17 ME au 1er semestre 2017), et la contribution de 32,6 ME de la division Toiture comptabilisée en tant qu'activité abandonnée (33,8 ME au 1er semestre 2017).

Maurel & Prom dévoile un chiffre d'affaires en augmentation de +27% à 237 M$ (186 M$ au 1er semestre 2017). La hausse des prix du brut se poursuit. Le prix de vente moyen sur la période est de 69,2$, soit +36% par rapport au S1 2017.

Total a démarré la production de Kaombo, le plus grand projet en eaux profondes d'Angola récemment construit, situé à 260 kilomètres des côtes de Luanda. Kaombo Norte, première unité flottante de production et de stockage (FPSO) aujourd'hui mise en fonctionnement, produira environ 115 000 barils de pétrole par jour, alors que le démarrage du second FPSO, Kaombo Sul, est attendu l'année prochaine. La production globale atteindra environ 230.000 barils de pétrole par jour.

Marie Brizard Wine & Spirits: Le chiffre d'affaires net consolidé non audité du 2e trimestre 2018 du Groupe MBWS s'élève à 107,9 millions d'euros, en repli de -11,4% par rapport au 2e trimestre 20171. La performance de l'Activités Marques est en retrait significatif de -25,2%. Cette contre-performance résulte de la poursuite de la politique volontariste d'assainissement menée principalement en Pologne et aux Etats-Unis ainsi que d'un niveau d'activité très dégradée en France au mois de juin.

CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS

Cogelec, Advini, DBT,Adthink, Sabeton, Foncière Euris, Onxeo, IT Link, Galimmo, Unibel, Fromageries Bel, Finatis, DLSI.

ANALYSTES

-Crédit Suisse passe de 'surperformance' à 'neutre' sur Ipsen.

-Jefferies revalorise Ipsen à 160 Euros (achat).

-AlphaValue reste acheteur sur le dossier Valeo en visant un cours de 56,70 Euros.

-Barclays reste à 'souspondérer' sur LafargeHolcim avec un objectif ajusté en baisse à 48 CHF.

EN BREF

Weacces Group obtient la licence 4G fixe pour le Loiret.

GTT : notifié par HSHI pour les cuves d'un nouveau méthanier.

AdUX prend 100% de Quantum.

Société Foncière Lyonnaise obtient gain de cause en justice.

Roche Bobois : 22,4 ME levés à l'introduction en Bourse.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com