Cotation du 27/03/2020 à 18h05 CAC 40 -4,23% 4 351,49
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40 va baisser ! Et pas qu'un peu !

Préouverture Paris : le CAC40 va baisser ! Et pas qu'un peu !
Préouverture Paris : le CAC40 va baisser ! Et pas qu'un peu !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La baisse va reprendre en Bourse de Paris et dans des proportions conséquentes si on se fie aux indicateurs de préséance! Le maigre rebond engagé en deuxième partie de séance hier semble n'avoir été que temporaire : le CAC40 devrait perdre une centaine de points ce matin et passer nettement sous les 5.600 points.

La publication d'informations selon lesquelles plusieurs dizaines d'habitants de l'Etat de New York faisaient l'objet d'une surveillance même si aucun cas de coronavirus n'y a été officiellement diagnostiqué, a semé la panique à Wall Street.

D'autant qu'après Apple, la semaine dernière, c'est Microsoft qui a lancé mercredi soir un avertissement sur ses ventes du 3e trimestre fiscal en cours, en raison des effets négatifs du coronavirus Covid-19.

La propagation mondiale du virus est à mettre en parallèle avec sa maîtrise en Chine continentale, où le nombre de décès quotidiens est tombé à un plus bas d'un mois. Mais les investisseurs sont désormais inquiets des nouveaux cas qui se présentent dans de nombreux pays.

Côté valeurs à Paris, Engie, Carrefour, Eiffage, Arkema, Scor, Safran, TechnipFMC seront suivies de près ce matin après leurs publications respectives.

WALL STREET

Après avoir rebondi de plus de 1% en séance, la Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi soir, le Dow Jones signant une 5e séance de baisse consécutive. Le président américain Donald Trump devait s'exprimer sur l'épidémie de coronavirus lors d'une conférence de presse prévue après la clôture. Plus tôt, un responsable de la FDA a estimé que le monde était désormais "au bord d'une pandémie". La veille, les Centres de contrôle et prévention des maladies (CDC) ont demandé aux entreprises et aux citoyens américains de se préparer à voir leurs vies "gravement perturbées" par le coronavirus.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,46% à 26.957 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,38% à 3.116 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a fini en légère hausse de 0,17% à 8.980 pts. Les trois principaux indices américains ont abandonné entre 7% et 8% depuis une semaine, les marchés prenant conscience des risques posés par l'épidémie de Covid-19 sur la croissance mondiale.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Commandes de biens durables. (14h30)
- PIB préliminaire américain du quatrième trimestre. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Promesses de ventes de logements. (16h00)

Europe :
- Indice flash des prix à la consommation en Espagne. (09h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.634$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0915$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 52,72$.

VALEURS A SUIVRE

Carrefour : L'EBITDA du Groupe atteint 3,485 MdsE, soit une marge de 4,8% en progression de +10pbs. Le résultat opérationnel courant (ROC) du Groupe s'élève à 2,08 MdsE (soit 2 088 ME post-IAS 29 et postIFRS 16), en hausse de +145 MEUR (+7,4%) à taux de changes constants (l'effet de change est négatif de -36 ME, compte tenu notamment de la baisse du réal brésilien). La marge opérationnelle est en progression de +16pbs, à 2,9%. Le résultat net, part du Groupe s'établit à 1,31 MdE, contre -582 ME en 2018. Le résultat net ajusté, part du Groupe s'améliore de +101 ME, à 905 ME, contre 804 ME en 2018.

Safran a fait état jeudi d'une hausse plus marquée que prévu de son résultat opérationnel en 2019, porté par les ventes de pièces détachées de moteurs, mais a prévenu d'une possible baisse de son chiffre d'affaires en 2020 liée à l'arrêt de la production du 737 MAX de Boeing. Sur une base organique, le résultat opérationnel a progressé l'an dernier de 24,6%, à 3,82 milliards d'euros, et le chiffre d'affaires a augmenté de 9,3%, à 24,64 milliards d'euros.

Engie a enregistré en 2019 un résultat net récurrent part du groupe de 2,7 milliards d'euros (+9% en variation brute, +11% en organique), un Ebitda de 10,4 milliards (+7%) et des ventes de 60,1 milliards (+5%). Son résultat net part du groupe, freiné notamment par la révision à la hausse des provisions nucléaires en Belgique, est dans le même temps resté stable à 1,0 milliard d'euros.

TechnipFMC atteint 13,409 milliards de dollars (12,553 Mds$ en 2018), en hausse de +6,8%. La société a enregistré une perte nette de -2,415 Mds$, soit une perte nette par action diluée de -5,39 dollars. Ce résultat comprend -2,745 Mds$ de charges et crédits après imposition, soit -6,13$ par action diluée. L'Ebitda ajusté, qui exclut les charges et les crédits avant impôts, atteint +1,529 Md$ et la marge d'Ebitda ajusté ressort à 11,4%. Le bénéfice net ajusté s'établit à 330,5 millions de dollars (377,1 M$ en 2018), soit 0,74$ par action diluée. Il recule de -12,4%.

Eiffage : le résultat net s'élève à 590 ME. Le groupe proposera donc à l'Assemblée générale du 22 avril de distribuer un dividende de 2,8 euros par action en hausse de +16,7%. Il sera mis en paiement le 20 mai.

Seb : le Résultat net part du Groupe s'élève à 380 ME, contre 419 ME en 2018. Il s'entend après charge d'impôt de 131 ME, représentant un taux d'impôt effectif pour l'exercice 2019 de 23,5%, et après intérêts des minoritaires de 49 ME (43 ME en 2018), dont l'accroissement reflète les performances de Supor en Chine.

SoLocal : L'Ebitda récurrent atteint 191 ME en 2019, en hausse de +2,2% à normes constantes par rapport à 2018. Le taux de marge Ebitda récurrent/ Chiffre d'affaires s'établit à 32,6% en 2019 et 30% retraité de l'impact IFRS 16. Il est en hausse de +4 points par rapport à 2018. Les charges non récurrentes, de -23 ME en 2019, correspondent à la charge complémentaire liée à l'extension du PSE 2018 décidée en 2019. Après prise en compte de ces charges non-récurrentes, l'Ebitda consolidé s'élève à 168 ME (5 ME en 2018). Le résultat net consolidé du Groupe est positif en 2019. Il s'établit à +32 ME (-81 ME en 2018).

Getlink publie un chiffre d'affaires stable à 1,085 milliard d'euros sur l'exercice 2019 et un EBITDA à 560 millions d'euros (-2%), en ligne avec l'objectif annoncé. Le
bénéfice net consolidé ressort en forte hausse à 159 millions d'euros (+20%). L'augmentation du dividende proposé est de 14% à l'Assemblée Générale des actionnaires du 30 avril 2020 à 41 centimes d'euros par action, portant ainsi le montant total de retour aux actionnaires, incluant les rachats d'actions, à 1,4 milliard d'euros depuis 2008.

Scor : Le résultat net du Groupe atteint 422 ME en 2019, en hausse de 31,1% par rapport à 2018. Le rendement annualisé des capitaux propres (ROE) s'élève à 7% pour l'année, soit 636 points de base au-dessus du taux sans risque. Scor propose un dividende de 1,80 Euro par action au titre de l'année 2019.

Arkema : Le chiffre d'affaires s'inscrit à 8,7 MdsE, proche du niveau de l'an dernier (8,8 MdsE). L'EBITDA de 1.457 ME est comparable (-1,2%) sur les niveaux record de 2018 et la marge d'EBITDA ressort à 16,7%, stable à des niveaux élevés.
Le résultat net courant est de 625 ME, soit 8,20 euros par action.

Ipsos : le résultat net, part du Groupe, ressort à 104,8 ME (107,5 ME en 2018). Le résultat net ajusté, part du Groupe, qui est l'indicateur pertinent et constant utilisé pour la mesure de la performance, s'établit à 129,5 ME (125,2 ME en 2018), soit une hausse de +3,4%.

Fnac Darty : Le CA annuel est en hausse de 0,7% en données comparables à 7,349 MdsE. Le bénéfice net des activités poursuivies se situe à 114 ME, contre 158 ME un an avant. La marge opérationnelle courante se tasse à 4%, contre 4,3% en 2018. En 2020, le groupe viserait une légère croissance du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel courant. Les objectifs à moyen terme, qui visent une croissance supérieure aux marchés et une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%, sont confirmés.

ILS ONT AUSSI PUBLIÉ...

Vilmorin, Prodways, Robertet, Ekinops, Bilendi, Mr.Bricolage, Ramsay Santé, Groupe Gorgé, ECA Group

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Exane BNP Paribas repasse à 'surperformance' sur le dossier Air France-KLM en ciblant un cours de 10 euros.

Jefferies conserve Vallourec avec un cours cible ajusté de 2,75 à 2,15 euros.

Jefferies conserve bioMérieux avec un cours cible ajusté de 76 à 82 euros.

AlphaValue est à alléger sur Solvay avec un cours cible ramené de 97,90 à 91,60 euros mais reste à l'achat sur Thales avec un objectif qui passe de 119,30 à 118 euros.

INFOS MARCHÉ

Eiffage va lancer son augmentation de capital réservée aux salariés.

EN BREF

Vogo obtient un financement de 1,8 ME auprès de Bpifrance.

Abivax démarre son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196.

Amplitude Surgical : accord de distribution exclusif aux Etats-Unis.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !