Cotation du 10/12/2019 à 18h05 CAC 40 +0,18% 5 848,03
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40 plus que jamais lié aux humeurs de Donald Trump

Préouverture Paris : le CAC40 plus que jamais lié aux humeurs de Donald Trump
Préouverture Paris : le CAC40 plus que jamais lié aux humeurs de Donald Trump
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

200 points abandonnés sur le CAC40 en l'espace de cinq séances consécutives de baisse! Les 25% de progression depuis le 1er janvier semblent avoir motivé les investisseurs à cristalliser quelques plus-values! Preuve que le moment est singulier : l'indice parisien n'avait plus accumulé 5 séances de baisse d'affilée depuis début juillet. Et la question du jour est de savoir s'il ne terminera pas une sixième fois en territoire négatif! Les indicateurs de préséances nous disent, pour le moment, que l'ouverture se fera dans le vert... Les PMI en mâtinée pourraient rebattre les cartes... Ou pas.

De façon générale, l'aversion au risque a clairement repris le dessus depuis la semaine dernière. L'éloignement d'un accord sinoaméricain jugé jusqu'alors imminent a douché tout le monde depuis quelques séances, alors Donald Trump continue a faire la pluie et le beau temps sur les marchés. Au gré de ses humeurs.

Le président américain affirme désormais qu'il pourrait attendre l'élection présidentielle américaine (en novembre 2020...), avant de signer un accord commercial avec la Chine ! Tactique? Les négociateurs chinois ont intégré l'élection américaine depuis le début des négociations et pensent 'tenir' le Président américain... Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce, a accentué le message expliquant qu'il était plus important pour les Etats-Unis de conclure un bon accord commercial avec la Chine que de savoir si cet accord serait conclu dès ce mois-ci ou en décembre 2020.

Et le risque de destitution dans tout ça? Le rapport d'enquête parlementaire a fait émerger des preuves "accablantes et incontestables" que Donald Trump a abusé de son pouvoir, a annoncé mardi soir son auteur, le démocrate Adam Schiff... Balayé par une porte-parole de la Maison blanche qui a répliqué sèchement qu'au contraire, "l'imposture" de l'enquête en destitution n'a produit "aucune preuve" contre Donald Trump.

WALL STREET

La Bourse de New York a corrigé mardi pour la 3e séance consécutive, les investisseurs prenant des bénéfices après les récents records, et digérant mal les dernières prises de position protectionnistes de Donald Trump. Dans ce contexte anxiogène, les valeurs-refuge ont été très recherchées, à commencer par les obligations (entraînant une détente des taux d'intérêts), l'or et le yen japonais.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 1,01% à 27.502 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,66% à 3.093 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a fléchi de 0,55%, à 8.520 pts. Le secteur des semi-conducteurs (qui a fortement progressé depuis début 2019) a perdu 1,5%, mesuré par l'indice SOX de Philadelphie.

ECO ET DEVISES

France :
- Indice PMI français final des services. (09h50)

Etats-Unis :
- Rapport d'ADP sur l'emploi privé américain. (14h15)
- Indice Markit PMI des services américains. (15h45)
- Indice ISM des services américains. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)

Europe :
- Indice PMI des services en Espagne. (09h15)
- Indice PMI italien des services. (09h45)
- Indice PMI allemand final des services. (09h55)
- Indice PMI européen final des services. (10h00)
- Indice PMI britannique final des services. (10h30)

L'once de métal jaune s'échange à 1.461$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1079$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,09$.

VALEURS A SUIVRE

Orange : C'est aujourd'hui le grand jour pour Orange qui présente son plan stratégique. Le volet financier indique l'objectif d'atteindre une croissance annuelle de l'EBITDAaL comprise entre 2% et 3% par an en moyenne sur la période 2021-2023. Un Cash-Flow organique des activités télécoms en croissance entre 2020 et 2023 avec une cible comprise entre 3,5 et 4 milliards d'euros en 2023 (contre plus de 2 milliards d'euros en 2019). Et un ratio dette nette/EBITDAaL des activités télécoms autour de 2x à moyen-terme. Enfin, s'agissant du dividende, Orange versera un dividende annuel de 70 centimes a minima par action sur la période, sans exclure une hausse éventuelle en lien avec l'accélération de sa trajectoire de cash-flow organique.

Elior : le résultat net des activités poursuivies s'élève ainsi à 68 millions d'euros pour l'exercice 2018-2019, contre -25 millions d'euros en 2017-2018. Les perspectives 2019-2020 sont "en ligne avec la trajectoire moyen terme" avec une croissance organique de 2%. Une amélioration de la marge d'Ebita ajusté d'au moins 10 points de base et des dépenses d'investissement inférieures à 3% du chiffre d'affaires. Le dividende proposé à la prochaine assemblée générale sera de 0,29 Euro par action, soit un taux de distribution de 50% comparé à 40% en 2017-2018.

Mare Nostrum la cotation débute aujourd'hui! Le spécialiste des ressources humaines, a annoncé vendredi soir avoir fixé à 5,24 euros, le prix de son action en vue de son introduction en Bourse à Paris. Ce prix se situe en milieu de la fourchette indicative qui avait été établie entre 4,96 euros et 5,78 euros. L'offre a rencontré le succès avec une demande globale de titres de près de 10 millions d'euros, a précisé la société dans un communiqué. L'opération a permis à Mare Nostrum de lever le montant maximum prévu de 7,9 ME, sous forme d'augmentation de capital, après exercice de l'intégralité de la clause d'extension.

Thales signe un contrat pour les systèmes de supervision et de communications de l'extension du métro de Sydney. Selon les termes du contrat, le groupe français doit déployer, sur le tronçon City & Southwest, ses technologies de supervision et communications à l'image du tronçon Nord-Ouest du métro de Sydney déjà ouvert au public depuis mai 2019. Ce contrat est d'un montant de 250 millions de dollars australiens (environ 153 millions d'euros).

Manutan : Le résultat opérationnel courant grimpe de +8,5% sur l'exercice.Il s'établit à 62,2 ME (57,3 ME pour l'exercice précédent) et représente 8% du chiffre d'affaires (7,7% sur l'exercice précédent). Après prise en compte des éléments non courants, le résultat opérationnel, il est en hausse de 6,3% passant de 7,7% à 7,8% du chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019. Les éléments non courants sont principalement liés à des coûts de restructuration et de 'Due Diligences'. Le résultat net s'améliore de +2,6%. Il s'établit à 5,5% du chiffre d'affaires (5,6% pour l'exercice précédent). La hausse de la rentabilité opérationnelle est minorée au niveau du résultat net par la hausse de près de 3 points du taux effectif d'impôt.

Airbus : United Airlines a passé une commande ferme de 50 Airbus A321XLR. Le groupe de transport aérien élargit ses liaisons transatlantiques au départ de ses principaux hubs américains de Newark/New York et Washington DC. Le premier A321XLR sera livré en 2024 et exploité en service commercial en 2025.

CHIFFRE D'AFFAIRES-RESULTATS

Wavestone

ANALYSTES

Morgan Stanley passe à 'surpondérer' sur Ubisoft tout en rehaussant sa cible de 60 à 80 euros.

Barclays rehausse sa recommandation sur Axa à 'surpondérer' en visant 29 euros.

EN BREF

Plant Advanced Technologies lève 2,2 ME auprès de Clariant.

Boostheat atteint les 200 chaudières commandées.

April cède sa filiale d'assurance voyage.

EssilorLuxottica lance une augmentation de capital réservée aux salariés à 109,63 euros l'action.

Metabolic Explorer : alliance avec DSM.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com