Cotation du 23/07/2019 à 18h05 CAC 40 +0,92% 5 618,16
  • PX1 - FR0003500008

Préouverture Paris : le CAC40 en petite hausse pour débuter la semaine

Préouverture Paris : le CAC40 en petite hausse pour débuter la semaine
Préouverture Paris : le CAC40 en petite hausse pour débuter la semaine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

A l'image de l'évolution des marchés la semaine passée, la prise de risque n'est pas à l'ordre du jour de la Bourse de Paris ce matin. Le CAC40 est malgré tout attendu en légère hausse. Mais les investisseurs gardent des munitions avant les rendez-vous de la semaine et notamment celui de la Fed qui réunit mardi et mercredi son comité de politique monétaire. Beaucoup d'intervenants sur le marché estiment qu'elle pourrait à cette occasion préparer le terrain à une prochaine baisse des taux. Gare à la déception...

La baisse de taux est attendue pour le mois de juillet, mais les bons indicateurs américains publiés vendredi sur la consommation et la production industrielle, appellent à plus de prudence : l'économie américaine ne semble pas vraiment en récession... D'ici la décision de la Fed, les marchés devraient logiquement demeurer prudents.

En outre, les investisseurs continueront évidemment de surveiller l'évolution du dossier commercial entre les Etats-Unis et la Chine, ainsi que les tensions géopolitiques entre Washington et Téhéran, et les indicateurs macroéconomiques, notamment les indices PMI en zone euro attendus vendredi.

WALL STREET

La Bourse américaine a légèrement fléchi vendredi malgré l'annonce d'indicateurs meilleurs que prévu aux Etats-Unis, qui laissent penser que la Fed ne se pressera pas pour baisser ses taux, d'où la petite déception des investisseurs. Les ventes de détail ont ainsi continué de progresser en avril et en mai, malgré les craintes d'une escalade de la guerre commerciale. En revanche, le secteur des semi-conducteurs souffre de cette guerre, à commencer par Broadcom (-5,5%), qui a lancé jeudi un avertissement sur ses ventes, après les sanctions américaines sur son client chinois Huawei. Le pétrole est orienté à la hausse, sur fond de montée des tensions dans le Golfe après une attaque contre deux tankers près du détroit d'Ormuz.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,07% à 26.089 pts, tandis que le S&P 500 a lâché 0,16% à 2.886 pts, et que le Nasdaq Composite a fléchi de 0,52% à 7.796 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York. (14h30)
- Indice du marché immobilier américain. (16h00)

L'or a fait du yo-yo vendredi. Sur le Comex, le contrat à terme d'août sur l'or a bondi en début de journée au-dessus de l'importante résistance des 1.350$ l'once, atteignant 1.362$ en séance, en hausse de 1,4%. Mais le métal jaune s'est ensuite vivement replié pour revenir à 1.344,70$ l'once (+0,07%), quasi-inchangé par rapport à la veille.

De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1206$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,06$.

VALEURS A SUIVRE

Renault : Nissan envisage d'attribuer à Renault plusieurs sièges au sein des comités prévus dans le cadre de la restructuration de sa gouvernance pour répondre au mécontentement exprimé par son partenaire français.

EDF : L'option pour le paiement du solde du dividende en actions nouvelles a retenu l'intérêt des actionnaires d'EDF puisque 93,71 % des droits ont été exercés en faveur d'un paiement en actions.

Euronext : La Caisse des dépôts a annoncé vendredi se renforcer au capital montant de 6 à 8%.

Airbus a cherché vendredi à susciter l'attente concernant une nouvelle version, à plus longue portée, de son
monocouloir A321neo et laissé entendre qu'il pourrait engranger de nouvelles commandes pour l'A330neo lors du salon du Bourget, qui ouvre ses portes ce lundi.

Saint-Gobain indique avoir procédé ce vendredi 14 juin 2019 à l'annulation de 6 millions d'actions auto-détenues (environ 1% du capital) achetées sur le marché. Le nombre total d'actions composant le capital de Saint-Gobain s'élève désormais à 546,6 millions d'actions.

CHIFFRE D'AFFAIRES - RÉSULTATS

Vente-unique.com

ANALYSTES

Goldman Sachs débute le suivi de DBV Technologies à l'achat en ciblant un cours de 25 euros.

Berenberg est à l'achat sur le dossier Soitec avec un cours cible ajusté à 117 euros.

Macquarie débute le suivi du dossier EDF avec un avis 'neutre' en ciblant un cours de 12 euros. Le même broker est neutre sur Engie en ciblant un cours de 13 euros. Suez est aussi conseillé à neutre (12,60 euros), de même que Veolia (22 euros).

EN BREF

Wallix renforce sa présence à l'international.

Manutan acquiert la société néerlandaise Kruizinga.

Recylex évalue désormais ses besoins à 44,4 ME pour 2019.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com